Le Séminaire français de Rome, « Maison de vie » pour les juifs pendant la guerre

Le Séminaire pontifical français de Rome sera bientôt reconnu comme « Maison de vie » par la Fondation internationale Raoul-Wallenberg. Cette distinction honore les lieux qui ont servi de refuge aux juifs, victimes de la persécution nazie pendant la Seconde Guerre mondiale. Après la rafle des juifs à Rome en 1943, le séminaire avait accueilli une cinquantaine de juifs.