« Derrière les populismes (…) l’identité des peuples »

Le Pape à 'Die Zeit' je ne suis pas un homme exceptionnel - Radio Vatican 09-03-2017 à 16-26-26Le pape a accordé une interview à Die Welt, dont Radio Vatican nous donne la substance. Il confesse demander à Dieu l’humour pour affronter les critiques, explique se sentir agressé lorsqu’on l’idéalise. Et, sur les crises politiques en Europe, il redit que les populismes se sont toujours appuyés sur l’identité des peuples pour se justifier.

Le Pape est également interrogé sur les crises politiques qui secouent l’Europe. « Derrière les populismes, affirme-t-il, il y a toujours un messianisme. Il y a aussi une justification : l’identité du peuple ». Or, « le populisme est mauvais et à la fin, cela finit mal comme nous le montre le siècle passé », faisant explicitement référence au nazisme.

L’abbé Amar veut faire péter l’église

Old key on the door of a church.Il vient en tout cas de publier une tribune dans La Vie qui incite à regarder la réalité en face : les prêtres deviendront-ils des gardiens de musée ? De fait, cela crève le cœur de tous de voir une église en voie de désaffectation mais il est peut-être temps d’accélérer la réflexion sur ce sujet, tout simplement pour ne pas épuiser les prêtres et leur permettre de se consacrer au cœur de leur mission.

Ainsi invite-t-il à la lucidité :

Il faut dire courageusement la vérité : beaucoup de curés en ont plus qu’assez. Sont-ils envoyés vers des pierres ou vers des cœurs ? Deviendront-ils des gardiens de musée ? Quand vont-ils enfin faire de l’évangélisation et arrêter de courir ? Dans leur paroisse, il y a un seul supermarché, pas quarante. Quel sens cela a-t-il de faire cinquante kilomètres pour célébrer la messe à une assistance de vingt-cinq personnes dont vingt-trois ne sont pas du village ? La pastorale de l’éclatement s’apparente à un acharnement thérapeutique. Il faut avoir le courage de reconnaître l’absurdité de desservir des clochers jusqu’à l’épuisement.

Pour l’éviter, il propose de constituer un lieu unique et, « à proximité immédiate du sanctuaire, une cité paroissiale fonctionnelle accueillerait de multiples activités pour un dimanche bien rempli : catéchèse, activités pour les enfants, repas, messe, jeux, conférence et pourquoi pas les vêpres ? »

L’intégralité de la tribune est à lire ici.

Judas nous révèle nous-mêmes

Capture« ‘Nous avons peu de justifications pour parler avec indignation du traître. Judas nous révèle nous-mêmes’, a souligné le prédicateur. Et de citer l’écrivain français Emmanuel Carrère dans son livre Le Royaume (2014) : ‘Je t’abandonne, Seigneur. Toi, ne m’abandonne pas’.

Les pasteurs doivent aussi se demander comment rejoindre ceux qui sont loin de la foi, a-t-il poursuivi en donnant un exemple personnel : ‘Je vis avec une communauté de jeunes qui font deux missions populaires par an. Je les taquine parce qu’ils vont danser dans les rues, entrent dans les discothèques et vont dans les bars. … Mais ils savent combien j’ai d’estime pour le fait qu’il y ait quelqu’un qui se rende là où il y a ce que nous ne voudrions pas voir, il y a des jeunes peut-être désespérés… Même si nous n’accomplissons pas ce devoir, nous devons être reconnaissants et solidaires envers ceux qui vont chercher dans les rues, comme disait Jésus, les païens et les publicains' ».

Anne Kurian sur zenit.org

Semences de contemplation

Capture« Chaque instant et chaque événement de la vie de l’homme sur terre sème quelque chose en son âme. Car de même que le vent transporte des milliers de semences ailées, chaque instant apporte avec lui des germes de vitalité spirituelle qui se posent imperceptiblement dans l’esprit et la volonté des hommes. La plupart de ces innombrables semences meurent et se perdent parce que les hommes ne sont pas prêts à les recevoir, car ces semences ne peuvent germer que dans la bonne terre de la liberté, de la spontanéité et de l’amour ».

Thomas Merton, Semences de contemplation

Les finances du Vatican

Le bilan annuel 2015 du Saint-Siège, de la Cité de l’État du Vatican et des institutions qui leur sont liés a été publié le 4 mars 2017 par le Secrétariat pour l’économie, avec quelques mois de retard.

Saint-Siège :

  • déficit de 12,4 millions d’euros.
  • recettes : rendements des différents investissements, contributions des diocèses du monde entier (24 millions), les contributions de l’IOR (la « banque du Vatican », 50 millions).
  • dépenses : les dépenses de personnel représente le poste le plus important

Gouvernorat de l’État de la Cité du Vatican :

  • excédent de 59,9 millions d’euros, grâce aux activités culturelles, notamment les Musées du Vatican.

Ce bilan comptable est le premier exercice en conformité avec les politiques vaticanes de gestion financière (VFMP) approuvées par le Pape François en 2014. Ces VFMP permettent d’améliorer la qualité et la transparence des informations financières et d’accroître la rigueur dans la gestion économique.

Qui croit encore que les démunis ont la belle vie ?

Capture« Dans un contexte de précarisation, vécue ou redoutée, ces préjugés trouvent un fort écho dans l’opinion publique. ‘La souffrance sociale est alors mise sur le compte non de la crise ou des inégalités sociales, mais de l’assistanat’, constate le sociologue Nicolas Duvoux.

Selon un baromètre de la cohésion sociale publiée en 2014 par le Crédoc, 84 % des Français pensent que ‘beaucoup de personnes abusent du système’, et près d’un quart d’entre eux considèrent que s’il fallait réduire les dépenses de prestations sociales, il faudrait diminuer le RSA en priorité. Ils n’étaient que 5 % à le penser en 1999.

Un sondage publié jeudi 9 mars par le Secours Catholique et l’institut Vivavoice nuance quelque peu ces chiffres alarmants. Néanmoins, selon les réponses données dans le cadre de cette enquête, la première priorité pour lutter contre la pauvreté serait ‘la lutte contre la fraude sociale’.

Lire plus sur secours-catholique.org

 

Le mot d’Alcide

De l’obéissance
N’attend pas d’être d’accord avec ton chef pour obéir.
(Alcide, un jour où il trouvait qu’il avait raison.)

Alcide, Madeleine Delbrêl

Les Coptes fuient le Sinaï

Capture« Terrorisés.

Après une série d’attaques ciblées contre des Coptes de la région du Sinaï – au moins sept assassinats depuis le mois de janvier –, des centaines de chrétiens ont fui la région. Le 19 février dernier, l’autoproclamé État islamique diffusait une vidéo dans laquelle l’organisation terroriste appelait ses combattants à s’en prendre directement aux chrétiens d’Égypte, alors désignés comme la première cible ou comme la proie préférée des islamistes. Trois jours plus tard, un père et son fils étaient retrouvés morts, le premier criblé de balles, le second brûlé vif, à Al-Arish, petite ville côtière du nord du Sinaï. Le lendemain, jeudi 23 février, un plombier copte était à son tour tué à son domicile par un commando djihadiste, comme l’a rapporté l’agence de presse Fides ».

Lire plus dans Famille Chrétienne

Un conseil consultatif féminin entre en fonction au Vatican

Un conseil consultatif féminin entre en fonction au VaticanLu sur Radio Vatican : Ce mardi 7 mars 2017, le Conseil pontifical pour la culture a présenté son conseil consultatif 100% féminin, destiné à renforcer le rôle des femmes au sein du dicastère dirigé par le cardinal Gianfranco Ravasi. Ce dernier a d’ailleurs fait remarquer que jusqu’à hier, les femmes n’étaient pas représentées au sein des organes de direction de son Conseil pontifical.

Lire la suite…

400 ans des conférences de la Charité

logo_equipes_saint-vincent_2016_HD-133x300En 1617, de nombreuses femmes répondent à l’appel de Vincent de Paul et se mettent au service des plus pauvres. Organisées au sein des Équipes Saint-Vincent, elles sont aujourd’hui 2.000 équipières bénévoles en France et 150.000 dans le monde. Engagées au nom de leur foi pour restaurer les liens sociaux, elles témoignent ! 

J’ai découvert saint Vincent de Paul par le film « Monsieur Vincent » [de Maurice Cloche, sorti en 1947, ndlr] il y a dix ans. Depuis, il ne m’a plus quittée ! […] Au sein des Équipes, l’action est tournée vers les pauvres, mais la prière est première. Il s’agit de se mettre au service du Christ pour servir les pauvres. Chaque réunion de bureau commence par la lecture de l’Évangile. Nous partageons sur ce qui nous nourrit et ce qui va permettre de poursuivre notre action. C’est indissociable !

 

Festivités des 400 ans

Le 8 mars à 12h à Notre-Dame de Paris, le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, a présidé la messe des 400 ans de la Fédération Française des Équipes Saint-Vincent.

Du 11 au 16 mars à Châtillon sur Chalaronne (Ain), l’Association internationale des Charités (AIC), qui regroupe toutes les équipes réparties dans 53 pays dans le monde tiendra son assemblée internationale.