Des nouvelles d’Alep

Capture« Quelle est la mission de l’Église dans cette situation ?

Avec la crise, sa mission a changé. L’Église doit être à côté des réfugiés, des déplacés, des gens marginalisés. Les Aleppins viennent non seulement pour prier, mais aussi pour avoir de l’aide. L’Église est devenue comme une association humanitaire. Ce n’est pas un travail facile pour les prêtres, les religieux et les religieuses mais nous assumons cela. Par exemple à Alep les six églises catholiques collaborent pour gérer ce qu’on appelle ‘le point du lait’. On distribue chaque mois du lait à environ 2600 enfants d’Alep. Les églises distribuent aussi un panier alimentaire, sanitaire, elles paient les frais de scolarité et le logement pour les familles ».

Lire l’entretien avec Ziad Hilal, sj