Des Lucs à Soljenitsyne…

Capture« En 1993, l’écrivain russe Alexandre Soljenitsyne est venu inaugurer le mémorial des Lucs-sur-Boulogne. Il souligna à cette occasion combien toutes les révolutions (de la France à la Russie soviétique), sous leurs parures romantiques, ‘ruinent le cours naturel de la vie, annihilent les meilleurs éléments de la population en donnant libre champ aux pires' ».

Joseph Gynt, dans les Cahiers Libres