Handicap, bien commun et élections

Capture« Nous, chrétiens, nous suivons Jésus, celui-là même qui est l’ami des plus fragiles. Il nous a laissé ce message : ‘Ce que vous avez fait au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous l’avez fait’ (Mt. 25, 40). On ne peut être plus clair. Il nous a même laissé la méthode : ‘Si tu donnes un festin, invite des pauvres, des estropiés, des boiteux, des aveugles, et tu seras heureux’ (Lc. 14, 13). Mon espérance, c’est qu’il y ait partout des festins petits et grands. Vous verrez que nous nous porterons individuellement et collectivement beaucoup mieux ».

Philippe de Lachapelle (OCH) dans La Vie