Cette attitude philosophique, Todorov l’appelait la vie de l’esprit

Capture« À Colmar, devant le retable de Mathias Grünewald, Tzvetan Todorov m’avait donné la plus belle et la plus généreuse leçon de philosophie qui soit. Je croyais jusqu’alors que la philosophie consistait uniquement à faire s’entrechoquer entre eux des concepts, comme le montreur de bonneteau fait tinter entre eux ses gobelets pour amadouer le passant. Todorov venait de m’apprendre que l’exercice de la pensée tenait essentiellement dans le regard attentif et attentionné que nous portons au monde. Philosopher veut dire : regarder et regarder encore, user ses yeux et les user encore, jusqu’à ce que l’on soit en capacité de voir. Et voir les choses telles qu’elles sont et non pas telles qu’on voudrait qu’elles soient. Cette attitude philosophique, Edmund Husserl l’appelait phénoménologie. Todorov l’appelait la vie de l’esprit. Dans l’un comme dans l’autre cas, il s’agit de percer le sens des choses dans l’épuisement d’un regard ».

François Miclo dans La Vie