Quand les selfies rendent amnésiques

yolocaustYolocaust est un projet du satiriste et auteur israélien Shahak Shapira qui convoque à nouveau la mémoire là où l’on est tenté de ne plus célébrer que notre propre culture narcissique. L’auteur est ainsi allé à la pêche aux selfies réalisés par des « touristes » au Mémorial de l’Holocauste à Berlin, sur Facebook, Instagram, Tinder et Grindr, et les combine avec des images des camps d’extermination nazis. Les commentaires, hashtags et « Likes » qui ont été affichés avec les selfies sont également inclus. Le résultat est saisissant ! A découvrir ici.

Le site, qui se veut finalement pédagogique, donne aussi la possibilité à ceux qui apparaissent dans l’une des photos de supprimer leur image du site, s’ils « regrettent soudainement de l’avoir mise sur Internet ».