Pensée du jour

Les saints sont les témoins visibles de la sainteté mystérieuse de l’Eglise. Ils sont demeurés les plus humains des hommes, mais la lumière du Christ a pénétré toute leur humanité. Ce sont les saints que l’Eglise béatifie et canonise, mais aussi tous les saints cachés, anonymes : ils sauvent l’Eglise de la médiocrité, ils la réforment du dedans, je dirais par contagion, et ils l’entraînent vers ce qu’elle doit être. Chers amis, par les saints, Dieu vous fait signe. Vous êtes tous appelés, vous aussi, à la sainteté !

Saint Jean-Paul II
Aux jeunes à Lyon – octobre 1986

Pensée du jour

Quand on a une vie intérieure, peu importe, sans doute, de quel côté des grilles d’un camp on se trouve.

Etty Hillesum

C’est le temps de la mission et du courage

Angélus : "Aujourd'hui est le temps du courage et de la mission!"Ce sont les mots du Pape François lors de sa catéchèse de ce dimanche :

C’est le temps du courage, même si avoir du courage ne signifie pas avoir des garanties de succès. On nous demande du courage pour lutter, pas nécessairement pour vaincre, pour annoncer, pas nécessairement pour convertir. On nous demande d’avoir du courage pour proposer une alternative au monde, sans jamais devenir polémiques ou agressifs. On nous demande du courage pour nous ouvrir à tous, sans jamais diminuer l’unicité du Christ, unique sauveur de tous. On nous demande du courage pour résister à l’incrédulité, sans devenir arrogants. On nous demande également le courage du publicain de l’Evangile, qui avec humilité n’ose même pas lever les yeux vers le Ciel, mais se frappe la poitrine en disant « Dieu, aie pitié de moi, pécheur.

Le Pape François nous invite à prier avec lui pour l’Irak

Le Pape François appelle à prier pour l'Irak et la ville de Mossoul

En ces heures dramatiques je suis proche de toute la population d’Irak, en particulier de celle de la ville de Mossoul. Nos âmes sont bouleversées par les actes de violences féroces qui sont commis depuis trop longtemps contre des citoyens innocents, qu’ils soient musulmans, chrétiens, ou qu’ils appartiennent à d’autres ethnies et religions. Je suis profondément meurtri par les informations sur ces meurtres de sang-froid de nombreux fils de cette terre aimée, parmi lesquels tellement d’enfants. Cette cruauté nous fait pleurer, et nous laisse sans parole. Aux paroles de solidarité s’adjoint l’assurance de mon souvenir dans la prière, afin que l’Irak, durement touché, soit fort et solide dans l’espoir d’avancer vers un futur de sécurité, de réconciliation et de paix. Pour cela, je demande à tous de vous unir ma prière.

Ce dimanche, quelques 50.000 fidèles se sont ainsi recueilli avec lui en silence, avant de prier un Ave Maria. A l’article sur Radio Vatican.

L’insistance de Dieu

L’insistance de Dieu signifie que le nom de Dieu appelle une réponse de notre part. Dieu n’est pas quelqu’un qui « fait » des choses et nous demande d’obéir à des injonctions qu’il s’agirait de déduire des textes bibliques. Dieu est le nom de l’appel qui réside au cœur du texte biblique et dont le travail exégétique tente de rendre compte, dont il tente de dire la pertinence pour l’aujourd’hui du monde. Le nom de Dieu, c’est le nom d’un appel, comme une série de coups inattendus et insistants à la porte de notre bureau d’exégète. Dérangeante visite au cœur de notre occupation de biblistes : Dieu « en soi » ne veut pas être l’objet de notre enquête. Mais le « nom de Dieu » doit devenir le sujet qui nous inquiète et dont nous ne devons cesser de nous demander comment il convient de traduire les questions essentielles qu’il pose à ceux qui, par le truchement des textes bibliques, acceptent de se mettre à l’écoute de son insistant appel.

Lire la suite

Pensée du jour

Le monde est aussi un livre qui nous parle de Dieu. Et ce livre est le seul dont disposait l’humanité païenne.

Jean Daniélou

« J’étais un étranger et vous m’avez accueilli ».

mgr-batailleMgr Sylvain Bataille, évêque de St-Etienne, invite à la réflexion sur les migrants :

« J’étais un étranger et vous m’avez accueilli ».

Ces paroles du Christ résonnent tout particulièrement en nos cœurs alors que de nombreux migrants frappent à notre porte. L’actualité de ces derniers jours nous bouscule et nous interroge sur la manière dont nous réagissons face aux défis que cela représente. Les difficultés, les peurs et même les tensions peuvent être importantes mais il y a aussi tant de gestes d’accueil, tant de rencontres et de générosité ! Comment notre attitude peut-elle être toujours plus accordée à l’Evangile et à notre foi ? Permettez-moi de vous proposer quelques réflexions :

Lire la suite

Pensée du jour

Nous prions Dieu de nous donner l’espérance, car seulement ceux qui sont forts par l’espérance surmontent toutes les difficultés.

Bx Père Popieluszko

Pensée du jour

Le Christianisme, en arrachant à l’Etat le domaine des consciences, relevait la liberté humaine.

Frédéric Ozanam

L’Appel de la Route

Il est des jours, des nuits surtout ou des matins, où l’envie te prend, garçon, de balayer la poussière des mots.

Dans le silence d’un cœur rempli d’étoiles, d’un espace en toi traversé par une brise légère, c’est un grand moment, c’est un temps de grâce, quand il t’arrive d’être saisi par Celui qui est de toute éternité, la Parole Unique.

Lire la suite

Sois joyeux !

Sais-tu bien que c’est une vertu, et une vertu de premier ordre ? Si tu es triste et sombre, c’est que tu n’as rien compris au christianisme !

Cela t’étonne, n’est-ce pas ?

La religion, quand tu étais petit, consistait d’abord à se taire à l’église, à n’y pas rire surtout : on n’était pas là pour s’amuser et tu t’y es quelquefois bien ennuyé…

Et maintenant, quand on te parle de vivre en chrétien, d’observer les commandements, c’est contre tout ce qui fait la joie de la vie que tu t’imagines que tu dois lutter. Pour vivre en chrétien, penses-tu, il faut être sérieux, c’est-à-dire comme un bedeau.

Cela ne te sourit pas du tout…

Lire la suite

Pas « les gens », mais « toi ».

Le chrétien est une personne choisie (…), chacun de nous a été rêvé par le Père comme un papa et une maman rêvent de l’enfant qu’ils attendent. Et cela te donne une grande sécurité. Le Père t’a voulu toi, non la masse de gens, non : toi, toi, toi. Chacun de nous.

Homélie du pape François lors de la messe matinale en la chapelle de la Maison Sainte-Marthe au Vatican, le 13 octobre 2016. Source : Zénit.

Journée mondiale des missions

Le 90ème anniversaire de la journée mondiale des mission aura lieu ce dimanche 16 octobre, sur le thème : « Eglise missionnaire, témoin de miséricorde ». En lien direct avec le jubilé de la miséricorde, le pape François rappelle, dans son message pour cette journée :

L’Église en premier lieu, au milieu de l’humanité, est la communauté qui vit de la miséricorde du Christ. Elle se sent toujours regardée et choisie par Lui avec un amour miséricordieux et de cet amour, elle tire le style de son mandat, elle vit de lui et elle le fait connaître aux peuples dans un dialogue respectueux avec chaque culture et conviction religieuse.

De cet amour de miséricorde rendent témoignage, comme aux premiers temps de l’expérience ecclésiale, de nombreux hommes et femmes de tout âge et de toute condition. La considérable et croissante présence féminine au sein du monde missionnaire, à côté de celle des hommes, constitue un signe éloquent de l’amour maternel de Dieu. Les femmes, laïques ou consacrées, et aujourd’hui également de nombreuses familles, réalisent leur vocation missionnaire sous des formes variées : de l’annonce directe de l’Évangile au service caritatif. À côté de l’œuvre évangélisatrice et sacramentelle des missionnaires, les femmes et les familles comprennent souvent de manière plus adéquate les problèmes des personnes et savent les affronter de manière opportune et parfois inédite, en prenant soin de la vie, en accordant une attention particulière aux personnes plutôt qu’aux structures et, en mettant en jeu toutes les ressources humaines et spirituelles dans la construction de l’harmonie, des relations, de la paix, de la solidarité, du dialogue, de la collaboration et de la fraternité, tant dans le cadre des rapports interpersonnels que dans celui plus vaste de la vie sociale et culturelle et en particulier du soin des pauvres.

Lire l’intégralité du message du Pape François.

Changement climatique et alimentation : pour le pape, il est est urgent d’agir

La journée mondiale de l’alimentation aura lieu dimanche 16 octobre et portera sur le thème « L’environnement est en train de changer. L’alimentation et l’agriculture aussi ». Le pape François a adressé un message au directeur général de la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture). Le pape n’y va pas de main morte et appelle l’humanité à un examen de conscience collectif.

Quelle est la cause de l’actuel changement climatique? Nous devons nous interroger sur nos responsabilités individuelles et collectives, sans avoir recours au sophisme facile qui se cache derrière des données statistiques ou des prédictions en désaccord les unes les autres.

Ceux qui travaillent dans les champs, dans les fermes, dans la pêche à petite échelle, ou dans les forêts, ou ceux qui vivent dans des régions rurales sont en contact direct avec les effets du changement climatiques et sont conscients que si le climat change, leur vie change aussi.

 

banana_farm_chinawal
 

Voir plus …

Pensée du jour

La fin de la société politique, comme celle de toute société humaine, implique une certaine oeuvre à faire en commun.

Jacques Maritain

« Les évêques, hors de la mêlée ? »

C’est la réaction de Gérard Leclerc au texte de la Conférence des Evêques de France, Retrouver le sens du politique :

J’avoue, pour ma part, que j’attendais le texte annoncé du Conseil permanent de la Conférence des évêques de France avec une certaine perplexité, sinon une certaine crainte. Mais lecture faite, ce petit essai sur le sens du politique m’a plutôt intéressé par son habileté supérieure, c’est-à-dire son art d’éviter les chausses-trappes. Ce qui nous est proposé, c’est une réflexion pour nous tirer vers le haut, en évitant les polémiques inutiles et en mettant l’accent sur un essentiel où tous peuvent se retrouver, non pas pour réaliser des consensus improbables mais pour établir un champ de questionnement commun.

La non-pensée du jour

Le problème, c’est qu’à chaque fois que les évêques prennent la plume, c’est pour laisser parler leur hémisphère gauche.

 

(Yves de Kerdrel, directeur de Valeurs Actuelles, magazine connu pour son sens de la pondération et de l’équilibre politique, 12 octobre 2016)

Pensée du jour

Entre fort et faible, entre riche et pauvre, entre maître et serviteur, c’est la liberté qui opprime et la loi qui affranchit.

Henri-Dominique Lacordaire, op.

Les œuvres de miséricorde contre le virus de l’indifférence

Lors de sa catéchèse de ce mercredi, le Pape François a invité les baptisés à aller plus loin dans la mise en oeuvre de la miséricorde :

Frères et sœurs, par sa parole et par ses gestes, Jésus est l’incarnation de la miséricorde du Père envers nous. Mais il ne suffit pas de faire l’expérience de cette miséricorde dans notre vie, nous devons en être les signes et les instruments pour les autres.

Véritable remède contre le virus de l’indifférence, les œuvres de miséricorde réveillent en nous l’exigence et la capacité de rendre vive et opérante notre foi par la charité.

Via Zenit.org.

« Avant d’être ailleurs, les solutions sont en nous. » (Homélie de Mgr Vingt-Trois)

23A l’occasion de la messe de rentrée des parlementaires, Mgr Vingt-Trois a délivré une homélie empreinte de la responsabilité qu’exige cette année électorale, dans une forme de méditation filée sur la parole du Christ rappelée ce jour : c’est non seulement la recherche intérieure personnelle de la vérité qui doit guider les politiques et non le paraître et l’activité médiatique, mais également une nécessité de chercher au sein même de notre pays les racines de nos difficultés plutôt que d’incriminer l’extérieur.

Extraits subjectifs de l’homélie :

Comment toucher l’intelligence et la raison des électeurs ? Il est de la responsabilité de tous les électeurs de ne pas se contenter de l’effervescence médiatique mais d’encourager et de répondre à l’effort de pédagogie des candidats.

À force de se laisser séduire par le buzz, on pourrait ne plus accepter l’écart entre l’apparence et les convictions et nourrir une réaction de rejet des discours politiques et, surtout, de celles et de ceux qui les proposent.

Lire la suite

Pensée du jour

Personne ne commet une faute plus grande que celui qui ne fait rien parce qu’il ne peut pas faire beaucoup.

Edmund Burke

Les migrants peuvent défendre leur terre d’accueil

« Je suis tellement reconnaissant à l’Allemagne de nous avoir accueillis, a raconté l’un d’eux au quotidien Bild. Il était clair pour nous que nous devions aller à la police ». La leçon est humaine : plus une société héberge décemment ses migrants, plus elle leur donne de vraies chances de commencer une seconde vie, plus ceux-ci auront envie de la défendre. Pour la France aussi, l’histoire est à méditer.

Ces salauds de libéraux de L’Opinion tirent les leçons de l’attentat déjoué de Chemnitz.

Fête de saint Jean XXIII – Tous les jours, rien qu’aujourd’hui

capture

1. Rien qu’aujourd’hui, j’essaierai de vivre exclusivement la journée sans tenter de résoudre le problème de toute ma vie.

2. Rien qu’aujourd’hui, je porterai mon plus grand soin à mon apparence courtoise et à mes manières. Je ne critiquerai personne et ne prétendrai redresser ou discipliner personne si ce n’est moi-même.

3. Je serai heureux, rien qu’aujourd’hui, dans la certitude d’avoir été créé pour le bonheur, non seulement dans l’autre monde mais également dans celui-ci.

4. Rien qu’aujourd’hui, je m’adapterai aux circonstances, sans prétendre que celles-ci se plient à tous mes désirs.

Lire la suite