« L’Eglise est en marche, et le monde attend son passage »

Mgr Macaire

 

Une lettre pastorale qui réveille des cathos un peu endormis, par Mgr David Macaire, évêque de Fort-de-France (mais si vous n’êtes pas en Martinique, vous avez le droit de la lire et de vous réveiller aussi)

La Martinique a peur, elle a besoin d’être délivrée de tout mal, elle attend que Dieu donne la Paix à notre temps, elle aspire à être libérée du péché et rassurée devant les épreuves qui l’accablent. Elle attend le bonheur et l’espérance, l’avènement de Notre Seigneur Jésus-Christ : c’est urgent ! Cette certitude est plus que jamais inscrite en mon âme. Je le sais, je l’ai vu dans les cœurs, entendu sur les lèvres […] Oui, l’Eglise est en marche, et le monde attend son passage. Il y a en Martinique une grande attente vis-à-vis de l’Eglise Catholique.

Certes, le pape François a affirmé le mois dernier que nous étions entrés dans la troisième guerre mondiale et, en effet, nous sommes dans une lutte sans merci avec l’esprit du monde prêt à dévorer les fils et les filles de Dieu, les familles, les paroisses, les mouvements et les prêtres. Mais votre pasteur ne peut ignorer qu’il a vu un peuple debout, un peuple vaillant, capable non seulement de résister mais, plus encore, de remporter de grandes victoires sur le mystère d’iniquité qui croît mystérieusement en ce monde.

Notre communauté diocésaine a donc les moyens d’engager enfin ce « renouveau ecclésial qu’on ne peut différer », auquel le pape François nous invite :

Lire la suite

Le Pape François rencontre le CFCM

Une délégation du Conseil français du culte musulman (CFCM) va se rendre à Rome le 3 novembre prochain, à l’invitation du Vatican. Le président du CFCM Anouar Kbibech sera accompagné de ses vice-présidents Chems-Eddine Hafiz, Ahmet Ogras et Sebti Taoufik, ainsi que de son secrétaire général Abdellah Zekri. Ils bénéficieront d’une audience privée avec le pape François afin d’évoquer la question des relations entre les musulmans et les chrétiens.

Plusieurs cardinaux français ont intercédé auprès du Saint Siège pour que cette rencontre puisse se tenir. Cette rencontre a d’ailleurs été rendue possible grâce à « l’excellence des rapports du CFCM avec la Conférence des évêques de France » (CEF), présidée par Mgr Georges Ponthier, avec le concours de l’évêque d’Evry-Corbeille-Essonne Mgr Michel Dubost, président du Conseil pour les relations interreligieuses de la CEF, ainsi que « l’appréciation très positive par le pape François de l’action et des initiatives du CFCM pour le dialogue interreligieux », indique à Saphirnews Anouar Kbibech, qui avait rencontré le souverain pontife en septembre en marge de la rencontre interreligieuse d’Assise, en Italie.

Les multiples gestes d’amitié islamo-chrétienne qui ont suivi l’assassinat du père Jacques Hamel à Saint-Etienne-du-Rouvray ont particulièrement appuyé la décision.

SaphirNews

Un « itinéraire spirituel » à travers l’Auvergne

À l’automne 2015, le père François Cassingena-Trévedy, moine bénédictin de l’abbaye de Ligugé (près de Poitiers), a arpenté en solitaire les chemins de randonnée du massif sauvage du Cézallier, en Auvergne. Il restitue cet itinéraire spirituel dans un récit qui vient de paraître, Cantique de l’infinistère. Pèlerin l’a rencontré.

Une proposition pour les catholiques séparés et divorcés

 

mgr-lebrun-1

 

Mgr Lebrun demande pardon aux catholiques divorcés, séparés ou remariés, et les invite à revenir vers l’Eglise. Il leur propose un temps de prière à la Toussaint à Rouen, et met à leur disposition 7 missionnaires de la Miséricorde pour les aider à avancer sur leur chemin.

 

Évêque du diocèse de Rouen, je m’adresse à vous, mariés devant Dieu dans le sacrement de mariage, aujourd’hui séparés, divorcés, peut-être remariés ou vivant une nouvelle union. Votre chemin n’est plus celui de la vie commune promise et espérée à votre mariage. Je sais que beaucoup ont l’impression d’être rejetés de la communauté, d’être condamnés.

Lire la suite

Davantage en sécurité dehors la nuit ?


ITW intégrale du Père Riffard

Après avoir été poursuivi en justice, le Père Riffard est maintenant soumis à la pression des pouvoirs publics, qui lui reproche le non-respect des normes de sécurité. Il semble pourtant que si ces personnes étaient hébergées sur la paroisse, c’est qu’ils n’avaient pas de place ailleurs, là où les normes sont respectées.

Nous plaçons le droit à ne pas dormir dehors au-dessus du code de la construction.

Les diocèses d’Île-de-France fêtent leur 50 ans

Le 9 octobre 1966, Paul VI, par la constitution apostolique Nemptodurensis et aliarum, créait les diocèses de Créteil, Évry-Corbeil-Essonnes, Nanterre, Pontoise et Saint-Denis à partir de ceux de Paris et Versailles.

La fête du 50e anniversaire, au terme d’une année jubilaire, a débuté ce samedi, et se poursuivra pour certains diocèses le 16 octobre.

À lire sur La Croix. Vous pouvez relire aussi l’interview de Mgr André Vingt Trois à propos de ce jubilé.

Sortons du canapé

ambition-politique

La chaîne M6 ne semble pas avoir entendu les conseils du Pape François lors des dernières JMJ.

La toute nouvelle émission lancée hier soir et animée par Karine Le Marchand, expose la personnalité et la vie intime des candidats, tranquillement installés dans des canapés et fauteuils. L’objectif ? Montrer que derrière le politique, il y a l’homme, derrière le vernis de la communication, une personnalité authentique. Bref : rendre les dirigeants plus proches des français, dans un contexte où les représentés se sentent toujours plus éloignés de leurs représentants. Karine Le Marchand peut-elle réconcilier les Français avec les politiques comme elle s’emploie à les réconcilier avec le monde agricole ? Il n’est pas sûr que l’incarnation de la représentation soit une simple affaire de sentiment et que le développement d’une « communication sentimentale », en parallèle de la « communication politique », soit la bonne réponse à la crise de régime actuelle. Elle ne fait finalement que la mettre au grand jour, en lui opposant de fausses solutions. Politiquement aussi, il est temps de sortir du canapé.

« Il faut quitter le canapé pour des chaussures, des bonnes chaussures de marche. Il faut marcher, vers des sentiers que l’on ne connaît pas encore. […] Être des acteurs politiques, des animateurs sociaux. Porter partout la bonne nouvelle. Un don pour Dieu et pour les autres. Et c’est cela qu’être courageux, qu’être libre. » Pape François, JMJ de Cracovie, 30 juillet 2016.

« le cœur se joint à la misère de l’autre, et c’est cela la miséricorde »

Le Pape invite à ne pas confondre les bons sentiments avec la miséricordeDans une vidéo envoyée aux membres de Manos Abiertas (« mains ouvertes »), une association argentine d’inspiration chrétienne, le pape a donné une explication de sa vision de la miséricorde à partir de la parabole du bon samaritain (Lc 10,30-37) et du récit de retour à la vie du fils de la veuve de Naïm (Lc 7,11-15), pour dire comment la miséricorde selon Jésus passait du coeur aux mains, de la compassion aux soins.

Lire la suite

Mobilisation pour Haïti

couvefephotos439267_slide_0

Haïti n’en finit plus d’être dévastée. Fort heureusement, des réseaux comme celui du Secours Catholique ne baissent jamais les bras. Il se mobilise encore.

L’impact de l’ouragan dans le sud d’Haïti est catastrophique. Les victimes sont mortes noyées ou dans l’effondrement des bâtiments. De nombreuses habitations sont endommagées. Les gens ont tout perdu.

Les soins palliatifs, une école de vie

Roseline de Romanet, infirmière en soins palliatifs
© Cyril Abad/Hans Lucas pour La Vie

Témoignage de Roseline de Romanet, infirmière en soins palliatifs. A lire sur La Vie.

Je ne vous connais pas bien, et je vais peut-être être maladroite, mais, au-delà de votre apparence, c’est la beauté intérieure de votre être que je soigne et que je vois. Aujourd’hui, vous êtes aussi digne qu’il y a trois mois quand vous n’aviez pas un seul nodule.

Un nouveau directeur pour le Sanctuaire de Lourdes

xvm6361a2e0-8e0a-11e6-90b6-d1ff278129b4

 

La fréquentation du Sanctuaire de Lourdes est en baisse, un nouveau directeur y a été nommé. Mais dans les autres sanctuaires européens, le nombre de pèlerins a augmenté ces dernières années.

L’évêque de Tarbes et de Lourdes, Monseigneur Brouwet, a nommé cet été Thierry Lucereau, fervent catholique mais surtout spécialiste du redressement d’entreprises, comme directeur des opérations du sanctuaire, rapporte l’AFP.

Le sanctuaire de Lourdes est en effet confronté à des difficultés financières croissantes. «La situation financière du sanctuaire s’est dégradée progressivement», déplore le nouveau directeur des opérations.

Lire la suite

Ce journaliste « qui déteste le pape quand il rappelle qu’il est catholique »

zemmourEric Zemmour a osé une chronique pour fustiger « une gauche qui déteste le pape quand il rappelle qu’il est catholique » – au sujet du genre. Alors, pour mémoire :

  • Le pape François « dit les mots qui plaisent, pas ceux qui fâchent ». Il exalte la spiritualité, « mais prononce à peine le nom de dieu, et pas celui du Christ ». Il « parle des racines de l’Europe, mais ne précise jamais qu’elles sont chrétiennes » (Eric Zemmour, RTL, 27 novembre 2014);
  • Le pape François « abandonne l’Europe à son destin islamique ». Il voit l’Europe comme un monde rongé par l’argent, et qu’après tout « que la volonté de dieu soit faite, même si le dieu s’appelle Allah » (Eric Zemmour, RTL, 19 avril 2016).

A tous, ceux qui récupèrent puis fustigent le pape, ceux qui le vilipendent puis se l’approprient, un lien : le compendium de la doctrine sociale de l’Eglise.

Promotion Cardinalice

solideo-mderado-top_1Le Pape a annoncé la création de 17 nouveaux cardinaux, parmi lesquels treize nouveaux cardinaux venant de onze nations différentes représenteront les cinq continents et l’universalité de l’Église.

La liste complète est sur Radio Vatican et leurs bios sur le site du Vatican, pour les italophones.

Si Dieu le veut

Quand Il le voudra et comme Il le voudra, en liturgie, la réforme de la réforme se fera.

Ainsi s’exprime le cardinal Robert Sarah, qui vient de publier un livre, La force du silence, aux éditions Fayard.

Source : Le suisse romain

Demande de pardon pour le bûcher de Montségur

Mgr Jean-Marc Eychenne, évêque de Pamiers (Ariège), a décidé d’organiser le 16 octobre une démarche de pardon pour le drame survenu il y a huit siècles à Montségur. « Nous ne sommes pas dans l’autoflagellation, prévient l’évêque. Nous ne demandons pas pardon aux cathares, mais au Seigneur, pour cet inconscient collectif blessé. Beaucoup de gens, ici, ont le sentiment que les catholiques d’aujourd’hui sont les mêmes que ceux qui, hier, ont persécuté ces chrétiens.

Source : La Croix

Ps 17, 38-41

Je poursuis mes ennemis, je les rejoins, je ne reviens qu’après leur défaite ;
je les abats : ils ne pourront se relever ; ils tombent : les voilà sous mes pieds.
Pour le combat tu m’emplis de vaillance ; devant moi tu fais plier mes agresseurs.
Tu me livres des ennemis en déroute ; j’anéantis mes adversaires.

Le curé de la paroisse Sainte-Louise de Marillac a été réveillé ce vendredi matin par la visite d’un cambrioleur dans le presbytère. Loin de se démonter, le prêtre, qui a fait du judo dans sa jeunesse, a réussi à immobiliser le malfrat avant l’arrivée de la police.

Dialogue avec l’Islam : ni irénisme, ni violence

Mgr Pascal Roland, évêque de Belley-Ars , organise une série de conférences pour apprendre à connaître l’Islam :

 

Lorsque nous observons ce qui se passe actuellement dans le monde, il est manifeste que le grand défi, incontournable, qui s’offre à nous dans les années présentes est celui de la fraternité universelle. Tous les hommes de sagesse et de bonne volonté sont d’accord sur cette priorité. Le philosophe musulman Abdennour Bidar écrivait, dans son Plaidoyer pour la Fraternité, suite aux attentats de janvier 2015 à Paris, que ceux-ci nous rassemblaient de façon instinctive contre le fanatisme en nous faisant prendre conscience qu’il fallait maintenant changer d’ère : passer du « choc des civilisations » à la fraternité des cultures, du choc des indifférences à la fraternité des cœurs.

 

Les attentats meurtriers, qui font malheureusement le quotidien de beaucoup de pays, surviennent maintenant sur notre territoire.

 

Ceux qui mènent ces combats se réclament de l’Etat islamique. Ils font référence au Coran et à une tradition musulmane pour justifier leurs actions. Cela sème la confusion dans les esprits en même temps que la peur. De ce fait, les relations entre les musulmans et les non-musulmans, notamment les catholiques, sont de plus en plus tendues. La méfiance réciproque tend à paralyser les relations. Des clichés les plus divers circulent. Un certain nombre de courants politiques instrumentalisent la situation.

 

Dans ce contexte difficile, nous voyons des approches réductrices qui conduisent aux prises de position les plus diverses, y compris chez ceux qui se réclament de la foi chrétienne : depuis l’irénisme inconscient et le syncrétisme, jusqu’aux simplismes binaires et aux attitudes violentes.Lire la suite

Lucetta Scaraffia : le féminisme et l’Église

« Ainsi, et c’est tout le sel de l’affaire, on se retrouve dans cette situation paradoxale où la société donne des leçons de féminisme à l’Église alors que le féminisme s’est développé dans le terreau du christianisme. »

« L’Église, affirme-t-elle, n’a pas suffisamment creusé la question de savoir en quoi consistait « la différence féminine ». Et de dénoncer l’« engourdissement de la réflexion de l’Église sur des problèmes de stricte actualité : conséquences de la séparation entre reproduction et sexualité, ou discussion sur l’identité sexuelle ». Pourquoi ? À cause d’une sorte de « blocage » vis-à-vis des femmes, dont l’institution exalte le « génie » mais qu’elle tient éloignées des grands débats ecclésiaux. »

À lire dans La Vie

Abus sexuels : exercer la prudence dans les relations pastorales

Pédophilie : le cardinal Vingt-Trois exhorte ses prêtres à la « prudence »

[…] Il demande à chacun de « faire un sérieux examen de conscience sur l’exercice de la prudence dans ses relations pastorales et personnelles ». « Compte tenu de l’évolution des mœurs, il importe de veiller à ne pas entrer dans une relation trop intime avec les jeunes et les familles » […]

Le cardinal Vingt-Trois informe également les prêtres de son diocèse de la célébration de prière et de pénitence pour les victimes d’abus sexuels qui aura lieu à Lourdes pendant la prochaine assemblée de la Conférence épiscopale en novembre.

Lire la suite sur La Croix.

Catho et écolo

img_2453

Rencontre avec l’un des auteurs de l’essai « La catastrophe écologique, fruit pourri du capitalisme ? », paru en mai 2016 aux éditions Peuple libre. À lire sur le site Aleteia.

Visages de catéchistes à Rome

Visages de catéchistes à RomeLe site de la Catéchèse et du Catéchuménat de la conférence des évêques de France propose des « témoignages recueillis auprès des acteurs de la catéchèse de France, à l’issue du Jubilé des catéchistes qui a eu lieu du 23 au 26 septembre 2016 à Rome. » Neufs portraits émouvants de personnes qui sont, pour l’Eglise, en première ligne de la transmission de la foi dans nos paroisses et nos familles.

Pour les migrants

Deux infos se télescopent ce matin dans un même flux d’information. Le Défenseur des droits fait part de ses « vives inquiétudes » car le démantèlement de la jungle de Calais va commencer et « le dispositif d’accueil et de mise à l’abri sur place des mineurs non accompagnés n’est toujours pas opérationnel ». A Saint Brevin l’Océan, des coups de feu ont été tirés contre un futur centre d’accueil de migrants. Pourtant, ailleurs, des chrétiens prennent part à des manifestations contre l’accueil de migrants…

«Dieu comme berger, veut rassembler ses brebis perdues, réunir son peuple»

Dieu comme berger, veut rassembler ses brebis perdues, réunir son peupleSur Radio Vatican : mercredi 5 octobre, Justin Welby, Primat de l’Église d’Angleterre, et le Pape François ont célébré les vêpres ensemble à Rome. Dans son homélie, le Pape s’est appuyé sur l’image du Bon Pasteur pour donner l’exemple pastoral à suivre en faveur du rassemblement, de l’unité.

Promouvoir l’unité, c’est non seulement promouvoir l’unité de la famille chrétienne, mais aussi «de la famille humaine» toute entière, formée de nombreuses identités diverses, insiste le Pape. Car «quand nous offrons nos services conjointement, les uns à côté des autres, lorsque nous favorisons l’ouverture et la rencontre, en surmontant la tentation de la fermeture et de l’isolation, nous œuvrons en faveur de l’unité de la famille humaine». Anglicans et catholiques sont frères, affirme François. Des frères «qui appartiennent à différentes traditions, mais qui sont entraînés par le même Évangile pour entreprendre la même mission dans le monde». Ainsi, c’est en partageant ensemble et de façon concrète «les joies et les difficultés» de ce ministère, que s’opère le rapprochement. Le Pape invite donc les anglicans et les catholiques à être des «promoteurs d’un œcuménisme audacieux et réel».

Extrême droite, des mouvements chrétiens proposent de réfléchir

Extrême droite, des mouvements chrétiens proposent de réfléchirC’est le titre d’un article du journal La Croix daté d’aujourd’hui. Il revient sur l’idée d’envoyer à tous ses lecteurs un numéro spéciale intitulé quant à lui : « Extrême droite : écouter, comprendre, agir ». Une dizaine de mouvements chrétiens, partenaires de la revue jésuite Projet, sont impliqués dans la création de ce dossier dont La Croix a accepté d’être le support.

De fait, si pour lutter contre les maladies cardiovasculaires on propose généralement de faire du sport, il paraît aussi judicieux que primordial, face à la progression de l’extrême-droite, de proposer de réfléchir. Initiative salutaire !