Dans la diversité, trouver l’unité en Seine-Saint-Denis

Le site « prier au coeur du monde » offre ce mois-ci une belle illustration de l’intention de prière du pape « pour que les personnes engagées au service de l’intelligence de la foi trouvent un langage pour aujourd’hui, dans le dialogue avec les cultures » avec l’interview d’un curé jésuite en banlieue parisienne.

« A Saint-Denis, ville de la région parisienne qui compte plus de 130 nationalités et où affluent beaucoup de migrants attirés par la capitale, notre paroisse Saint Denys de l’Estrée est un carrefour de cultures. »

Lire la suite

En Avent, as-tu du coeur ?

C’est Ouest France qui raconte cette belle histoire d’espoir tendant vers l’espérance. « Depuis septembre, des membres de l’ONG la Chaîne de l’Espoir procèdent à des opérations à cœur ouvert à Bamako. Des chirurgiens venus de Caen, Nantes et Rennes aident les soignants maliens. (…)

Lire la suite

La vengeance est un plat qui ne se mange pas

David Abiker a eu affaire à un malotru. Un gars dont le gros toutou a failli bouffer son petit toutou, avec lequel il jouait à la baballe (cela fait beaucoup de syllabes répétées, mais on parle de chienchiens).

David Abiker pouvait le mixer façon shaker, avec ses 147.000 abonnés sur Twitter. Et puis non. Et il produit cette chronique, dont l’objet n’est pas de dire qu’il est un bon gars, mais d’alerter sur cette pratique du name and shame que certains poussent parfois jusqu’à la recherche de la mort sociale – balançant nom, prénom, photo des enfants, contactant employeurs ou clients.Lire la suite

Nous continuerons

Et même si personne ne veut nous entendre, nous continuerons à parler. Et même si le monde nous oublie, nous continuerons à prier…

« Nous continuerons » , un texte du Père François Marxer donné aux paroisses de Rueil-Malmaison.

Parole du jour

je te donne un enseignement utile,
je te guide sur le chemin où tu marches.

Isaïe 48

La béatification des martyrs d’Algérie : un message à contre-actu.

Il y avait une vraie préoccupation concernant la réception par les Algériens de la célébration de béatification, par crainte que l’Eglise soit perçue comme essayant de mettre en avant ses propres martyrs, oubliant tous les Algériens victimes eux aussi de ces années de plomb. Mais la presse salue très largement cette célébration, comme le rapporte Anne-Bénédicte Hoffner, pour La Croix.Lire la suite

Des voyages à la turque

« Un projet pilote à Istanbul permet aux usagers du métro d’ajouter du crédit sur leur carte de voyage en insérant des bouteilles en plastique au lieu de billets de banque dans les distributeurs automatiques. Une mesure relativement rare pour améliorer le recyclage et la gestion des déchets dans un pays de plus de 80 millions de personnes » Un beau projet à découvrir en vidéo par ici >>

Feu d’artifice

Alors qu’hier a eu lieu un nouvel attentat, il est bon de relire la méditation proposée par les dominicains d’Avent dans la ville de lundi 10 décembre. Il s’agit du témoignage d’une rescapée des attentats du 13 novembre 2015.

« Un soir comme un autre à Paris, en novembre 2015. Je dîne avec une amie dans un restaurant en bas de chez moi. De violents coups de pétard éclatent à côté de nous. Mon corps sent instinctivement qu’il est en danger de mort. Je me jette à terre. Je suis prostrée, mais mon esprit comprend qu’on nous tire dessus et qu’aucune issue n’est possible… Mon âme implore le Seigneur : « Sauve-moi, Dieu de miséricorde ! » 130 innocents seront tués ce soir-là.
Notre joie de chrétien ne peut pas se draper d’artifices ou de naïveté : nous savons que la vie offre à chacun son lot d’épreuves et d’humiliations. Mais l’ange n’est-il pas apparu aux bergers au cœur de l’obscurité ? Je crois que c’est dans nos nuits que nous pouvons hurler vers le Christ et savoir pleinement qu’il est notre unique secours. »

Lire la suite

Quelles raisons d’espérer souhaitez-vous transmettre à vos enfants et petits-enfants ?

Dans les circonstances actuelles, les évêques lancent un appel aux catholiques de France. Ils constatent que la France manque de lieux d’échange et de réflexion pour débattre ensemble, largement, tous milieux et territoires confondus, de notre société et du bien commun. Or, l’Eglise dispose d’un maillage conséquent de paroisses sur tout le territoire national. Lire la suite

Le plus vieil oiseau du monde pond un nouvel oeuf

La nature n’en finit pas de nous émerveiller : Wisdom, un albatros de Laysan, a fêté ses 68 ans. C’est déjà pas mal pour une espèce dont la vie dure généralement 50 ans. En fait, Wisdom est même, à ce qu’on sait, le plus vieil oiseau sauvage aujourd’hui en vie : elle a été baguée en 1956, et elle était déjà adulte à ce moment-là.

Mais en plus, Wisdom a pondu un œuf il y a quelques jours. Son trente-septième. D’ici 7 mois, son petit sera né et indépendant, et elle repartira pour plusieurs mois de vol au-dessus des vagues du Pacifique Nord. Avant de revenir l’an prochain pour un trente-huitième œuf ?

Une belle histoire, l’occasion de rappeler que malgré un lieu de vie isolé sur l’atoll de Miway, Wisdom est ses congérères sont quand même menacés par l’activité humaine, notamment à cause de l’ingestion de plastiques…

 

Et si l’Homme était un agneau pour l’Homme ?

Alors que nos pensées sont peut-être un peu tendues, que la violence semble se déchaîner, il est bon de revoir ces extraits d’un documentaire sur l’altruisme. Et si l’Homme était spontanément altruiste ? Instinctivement ? Et si l’altruisme rendait véritablement heureux ? Et si la gentillesse était contagieuse ? Dans ce petit film, les résultats d’études scientifiques plaident en ce sens.


 

N’oublions pas le 8 décembre…

Pour la plupart des médias, il est possible que ce 8 décembre ne soit pas avant tout la fête de l’Immaculée Conception, et pas davantage le jour de la béatification de 19 religieux, martyrs en Algérie. Peut-être même, c’est vraisemblable, passera-t-elle inaperçue. Pour ne pas passer à côté, ni oublier le message d’espérance paradoxal que leur mort par amour et don total, par vocation, et dans l’imitation du Christ, nous apporte, nous pouvons regarder leurs visages, et lire leurs portraits, faits par La Croix.Lire la suite

L’urgence de la fraternité

« La violence engendre la vengeance et la haine. Apprenons ensemble à nous écouter vraiment et à nous parler sans à priori méprisant pour ceux qui ne pensent pas comme nous. J’appelle modestement les protagonistes à un véritable dialogue où chacun accepte de sortir de ses certitudes pour établir un vrai diagnostic d’une situation délétère et trouver humblement les voies d’une reconstruction fraternelle de notre société. Je demande enfin aux chrétiens de prier et d’être ce qu’ils sont appelés à être au nom du Christ : des artisans de paix. »

Une intervention de Mgr Aupetit à lire d’urgence >>

Parole du jour

Il ne jugera pas sur l’apparence ;
il ne se prononcera pas sur des rumeurs.
Il jugera les petits avec justice ;
avec droiture, il se prononcera
en faveur des humbles du pays.

Isaïe 11

Dans la famille des précurseurs de l’écologie, je demande…

… saint François d’Assise bien sûr !

Il a été ce 3 décembre le sujet d’une émission de France Culture à l’occasion de l’ouverture de la COP 24. « D’après Thomas de Celano, contemporain du Saint, François d’Assise prêchait aux… oiseaux. Il demandait à ses disciples de respecter la nature, de laisser une partie de leur jardin potager non cultivé, de ne ramasser que le bois mort, etc.  Il défendait l’idée que la Terre “prend soin de nous” et que l’homme de doit pas la dominer. » Retrouvez la totalité de l’émission par ici >>

Qu’est-ce que la justice ?

Comme une réaction élevant les coeurs devant les événements de ce week-end qui consonant pour les chrétiens avec l’entrée en Avent dans l’homélie dominicale de Mgr Aupetit :

« Où est la justice des hommes ? En France, elle est fondée sur les valeurs de la République que nous voyons sur le fronton de nos mairies. Nous arrivons à tenir le mieux possible la liberté et l’égalité mais que reste-t-il de la fraternité ? L’oubli du Père entraîne l’oubli du frère. En nous séparant de Dieu, nous perdons le lien naturel avec les autres hommes. L’humanité se divise, chacun devient un étranger pour l’autre. De là naissent les tensions entre les riches, les pauvres, les races, les langues ; l’homme et la femme. Tout ce qui différencie les hommes construit des barrières. C’est ainsi que naissent, comme le dit le Seigneur dans l’évangile, « la débauche, l’ivrognerie, le souci de la vie », qui sont autant d’expressions du désespoir de vivre.

Or, recevoir « le Fils de l’homme qui vient sur la Nuée » (Daniel 7) consiste à accueillir Dieu le Fils, à apprendre en Lui à devenir fils d’un même Père et à nous recevoir comme des frères.

C’est ainsi que la justice divine, qui est cet ajustement à Dieu, permet l’accomplissement de la justice humaine et de la véritable équité dont nous avons tant soif. »

A découvrir intégralement par ici >>

Et tu creuses, et tu bénis !

« Fêté ce samedi soir en présence de plusieurs centaines de riverains, le nouveau tunnelier du Grand Paris Express sera célébré jeudi prochain. »,  légèrement en différé de la Sainte Barbe ! Sérieusement ? Eh oui, c’est ce que nous explique cet article du Parisien

« Dans les sous-sols du chantier de Bagneux, à 42 m sous terre, c’est le jeudi 6 que les agents du chantier vont recevoir sa protection. A 11 heures, le tunnelier sera officiellement consacré. C’est le père Franck Javary, curé de la paroisse de Bagneux, qui va, pour la première fois de sa vie, bénir une si impressionnante machine. « En bénissant leur outil de travail, ce sont avant tout les gens qui l’utilisent que je bénis, précise l’homme d’église. Je vais également bénir une ou plusieurs statues de Sainte-Barbe, qui sont disposées dans des petits abris et demeurent sur le chantier. »

Lire la suite

Bonne année, et surtout la sainteté !

Ca y est, nous entrons dans l’Avent : une nouvelle année liturgique commence pour les catholiques, par cette attente de Noël.

L’occasion, pour en apprendre toujours un peu plus, d’aller visiter le très didactique site noel.catholique.fr. et pour commencer, la réponse du père Cédric Burgun à la question : qu’est-ce que l’Avent ? Comme il le souligne dans cet article, l’Avent est un temps particulier de conversion.

Alors c’est aussi l’occasion, en ce jour de l’an un peu particulier, de vous souhaitez à tous, plus que la santé : la sainteté !

Debout (Questions pour le 1° dimanche de l’Avent C)

En ce dimanche, commencent une nouvelle année liturgique, où nous écouterons davantage l’évangile de St Luc (année C), et l’Avent. Au-delà des signes cosmiques et des réactions humaines, Jésus nous annonce la venue du Fils de l’homme et donne quelques consignes pour vivre le temps de l’attente que chacun pourra formuler positivement (Luc 21, 25-28.34-36) (cf encouragements de Paul aux Thessaloniciens dans la 2° lecture.).


Voici quelques questions pour l’Évangile de ce dimanche :
– Quelle est ma réaction face à des bouleversements cosmiques?
– Qu’est-ce qui me fait me redresser et relever la tête?
– Comment est-ce que je tiens mon coeur en éveil?Lire la suite

Pensée du jour

La moindre poupée de quatre sous fait les délices d’un gosse toute une saison tandis qu’un vieux bonhomme bâillera devant un jouet de cinq cents francs. Pourquoi ? Parce qu’il a perdu l’esprit d’enfance. Hé bien, l’Église a été chargée par le bon Dieu de maintenir dans le monde cet esprit d’enfance, cette ingénuité, cette fraîcheur. Le paganisme n’était pas l’ennemi de la nature, mais le christianisme seul l’agrandit, l’exalte, le met à la mesure de l’homme, du rêve de l’homme.

Georges Bernanos, Journal d’un curé de campagne

Une bibliothèque pour l’avenir qui plante des arbres …

 

5be56330e112fDans le cadre de son projet Future Library, l’artiste écossaise Katie Paterson demande chaque année à un auteur d’écrire un texte de fiction destiné à être publié seulement au siècle prochain, en l’an 2114. Comme nous le rapporte la revue Usbek & Rica, cette anthologie sera imprimée grâce aux mille arbres plantés en 2014 dans un coin de forêt au nord d’Oslo, en Norvège.

C’est devenu un rituel. Chaque année, après une marche à travers la forêt, un écrivain remet son manuscrit, scellé dans une boîte, et révèle son titre. Ce texte, personne à part l’auteur ne l’a lu, et il sera gardé secret dans les archives de la ville d’Oslo jusqu’en 2114. […] >Si la dimension environnementale n’a pas motivé le projet, elle s’impose à présent comme une évidence. En invitant à penser au-delà de sa propre échelle de vie, le projet devient un manifeste écologique, un engagement pour la forêt et, par extension, pour la planète.

Un projet étonnant fait de lettres, d’espérance et de respect de l’environnement à retrouver ICI.

Revue de presse : Avent, Noël, Gilets jaunes, film et cinéma, prêtres

Ce dimanche, pour l’Eglise, une nouvelle année liturgique débute avec l’Avent. Et pour bien la commencer, nous attaquons la préparation de Noël, avec les diverses propositions sur le net ou dans la vie ordinaire. Sur le net, comment ne pas parler de la retraite de l’Avent des dominicain, L’avent dans la ville. Le thème de cette année : je vous annonce une grande joie »., afin de goûter la joie des bergers et des anges. Méditations, témoignages, chants et prières sont au rendez-vous, avec de grands noms tels que le frère Jean Druel, dominicain au Caire, ou encore, attention, Jean-Marie Bigard !Lire la suite

L’Avent avec les chrétiens d’Orient !

Une proposition en image, cette fois, comme une invitation à communier avec eux par la prière

Et la première place est attribuée… aux plus pauvres !

A l’occasion de la 2ème journée mondiale des pauvres, le diocèse de Paris a organisé une série d’événements dont une messe et un repas à Saint-Eustache et l’hebdomadaire du diocèse revient sur ce grand moment.

« Konstantinos, la soixantaine, chapeau noir et rose à la boutonnière, entame son chili con carne. « Je suis philosophiquement athée, affirme-t-il, mais notez que pendant toutes ces années de rue, l’Église de Paris s’est occupée de moi. Je suis vraiment reconnaissant ! » (…) Et Armelle de conclure : « Bien sûr, la vie est difficile, mais qu’il y ait de la joie, ça compte. » »

D’autres beaux témoignages à découvrir dans Paris Notre-Dame >>

« Ein Gruß dem unbekannten Finder. »

Bouteille« Salutations à vous, le découvreur inconnu de ces mots. » Ce sont les derniers mots du message laissé par des soldats allemands à l’intérieur d’une bouteille ; laquelle n’a pas été jetée à la mer mais déposée sous un toit. Cela se passe en 1916, dans une maison de Ficquelmont, avant que ses rédacteurs ne partent pour Verdun. La bouteille a été découverte en 1981.

Le propriétaire de la ferme a donné ce message au Centre européen Robert-Schuman, où les visiteurs, notamment des groupes de jeunes, peuvent le découvrir.

C’est un message de paix… à découvrir ici, si vous lisez l’anglais, et ici, si vous lisez l’allemand ou préférez le français.

 

Aimer passionnément la vie, même quand on passe de star à malade incurable

Le journal La Croix avait consacré un article à Pone, cette star du rap atteint de la terrible maladie de Charcot. Plus d’un an après, celui-ci continue de se battre contre celle-ci tout en aimant passionnément la vie ! Le site Urbania – musique nous donne de ses nouvelles dans un bel article >>

« Comment arrive-t-il à se projeter un tel futur ? À le construire dans l’enthousiasme ?

« Avec amour, toujours. C’est la clé. »

Lire la suite

Dans la famille « Day », donnez-moi…

… le Giving Tuesday. Bien sûr, on le préfèrerait en français mais soyons beaux joueurs : pour une fois qu’une forme de tradition outre-atlantiste traverse la flotte, et qu’il ne s’agit ni d’Halloween ni de ce Black Friday qui n’a pas aucun sens chez nous (eh oui, parce qu’aux US, c’est le lendemain de ThanksGiving, donc le grand déstockage), nous pouvons l’accueillir dignement, d’autant plus que c’est l’occasion de donner à ceux qui donnent, toute l’année.Lire la suite

Négocier, c’est possible.

Même avec des Anglais. C’est ce que vient de démontrer Michel Barnier, en déroulant une capacité d’empathie, d’écoute et de patience rares. Le fait qu’il soit Français ne devrait peut-être pas compter dans la satisfaction. Et pourtant…Lire la suite

Le nouveau secrétaire national du PCF, fan du Pape François

Un peu de politique chez le Samaritain, grâce à Aleteia, pour vous annoncer le nom du futur secrétaire national du Parti Communiste.

Mardi soir, le député Fabien Roussel a été désigné par la commission des candidatures du PCF pour succéder à Pierre Laurent à la tête du parti. Ce choix doit encore être validé ce week-end lors du 38e congrès du parti. S’il incarne une ligne « identitaire » au sein du PCF, c’est à dire soucieuse de sortir de l’ombre de LFI (La France insoumise), Fabien Roussel revendique placer « l’Humain d’abord ». Il n’hésite pas à aller puiser de l’inspiration là où on ne l’attend pas forcément, notamment chez le pape François. « Même le Pape s’engage contre le Dieu argent ! », écrit-il sur son blog personnel.

En juillet 2017, Fabien Roussel posait une question au gouvernement :

Revue de presse : Gilets jaunes, œuvre d’Orient, sainte Cécile, …

On commence cette semaine avec le phénomène du moment : Avant le gros monsieur à barbe blanche et vêtu de rouge qui va déferler dans nos villes et magasins d’ici peu, on s’arrête sur toutes ces personnes qui portent un gilet jaune. Et on commence avec Mgr Bruno Feillet, évêque auxiliaire de Reims, qui était interrogé dans La Croix vendredi dernier… Ce dernier, président du conseil Famille et Société de la Conférence des évêques de France, déclarait : « il est dans le rôle de l’Église d’être attentif à cette colère et d’avoir une attention différenciée car tout le monde ne vit pas le problème de la même manière. » Voilà ! Fermez le ban pour les évêques ! Aucun communiqué qui remonte dans les recherches internet… Lire la suite