Une entreprise peut interdire les signes religieux

Une entreprise peut interdire dans son règlement intérieur le port visible de signes religieux, politiques et philosophiques afin de conserver sa neutralité, sous certaines conditions, a estimé mardi 14 mars la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE).

La Cour de justice, basée à Luxembourg, a rendu son avis dans deux cas, en Belgique et en France, de femmes musulmanes estimant avoir été discriminées au travail en raison de leur port du foulard islamique. L’une évoque clairement une discrimination illicite tandis que l’autre laisse la porte ouverte à la justification d’une restriction liée à une « politique de neutralité » mise en place par l’entreprise.

 

Lire la suite sur La Croix

Pierre de Lune, voile pour handicap

capture

L’acquisition de ce voilier adapté permet désormais à l’école de croisière de l’UCPA de favoriser la découverte de la voile habitable au plus grand nombre, dont les résidents des établissements Saint Jean de Dieu qui le souhaitent.

Pierre de Lune, dont le nom a été choisi par les jeunes eux-mêmes, pourra désormais servir à l’ensemble des résidents de la Fondation Saint Jean de Dieu qui en font la demande.

Voir plus…

Jarrrrivvvve les gars !

didac-costa-retour-sables-olonne-6-novembre-2016_0_730_485La Croix rapporte l’un de ces épisodes qui font aimer certains sports, quand le fair-play, la solidarité l’emportent. En l’occurrence, Didac Costa, le skipper espagnol contraint à rebrousser chemin par une avarie dès le départ, a pu repartir, grâce à la solidarité d’autres pompiers comme lui – ceux des Sables – et aussi… des équipes techniques de certains de ses concurrents.

Le skippeur espagnol a aussi pu s’appuyer sur certaines équipes techniques de ses concurrents encore sur place au moment de son retour. En particulier, les teams de « Safran » et de « Bureau Vallée » ont retroussé leurs manches.