Un document pour les vierges consacrées

« Ecclesiae sponsae imago »Elles sont environ 5000 dans le monde à vivre la vocation de vierge consacrée, et attendaient un document qui précise et encadre leur mission. C’est chose faite avec l’Instruction « Ecclesiae sponsae imago » : «le premier document du Siège apostolique qui approfondit la physionomie et la discipline de cette forme de vie» (cardinal Joao Braz de Aviz, préfet du dicastère en charge de la vie consacrée). Après leur consécration, les vierges consacrées gardent leur vie, leur métier et leurs relations. Elles n’ont pas de vêtement particulier, mais portent une Alliance en signe du don de leur vie au Christ. Leur mission est essentiellement la prière quotidienne, notamment celle des Heures. Leur ordre, datant du 1er siècle, est réapparu après le Concile Vatican II.

Ce document donne des indications « concernant la vocation et le témoignage des vierges consacrées, leur présence dans l’Église universelle, ainsi que leur formation et leur discernement vocationnel, qui relève, comme pour les séminaristes, de la responsabilité des évêques ».

Lire la présentation du document sur vaticannews.va – Lire le document sur vatican.va.

 

Allongée sur le sol, je sentais le poids de tout ce que je remettais

Capture« Allongée sur le sol, je sentais le poids de tout ce que je remettais, de tout ce qui me constitue : mon corps, ma pesanteur, ma finitude, les dons donnés, mes défauts, ma sexualité que j’allais engager pour toujours dans la voie du célibat quelques instants après, mes joies, mes peines… Tout. Tout ce magma de ma vie.

Le poids de mon passé, celui de ce présent que j’offrais à Dieu en réponse à Son appel et celui de cet avenir que j’engageais de manière vertigineuse comptant sur Sa grâce… ‘sur Ta parole, Seigneur’… : tout. Tout ce qui constitue mon être d’aujourd’hui comme de demain ».

Lire plus sur Jeunes Cathos