« L’espérance est audace »

SSF2020

C’est par cette citation du Pape François dans Fratelli Tutti que Dominique Quinio, Présidente des Semaines Sociales de France, a conclu leur 94e rencontre annuelle. 100% en ligne, elle a accueilli en fin de semaine sernière plus de 2.500 participants, dont 1.300 lors de huit ateliers thématiques, sur « Une société à reconstruire – Engageons-nous ! ».

Je le disais en ouverture, il émane de notre rencontre une énergie mobilisatrice incroyable, qui refuse de dire que rien n’est possible, que le changement espéré ne viendra pas. Il ne s’agit pas de manquer de lucidité ou d’enjoliver la réalité mais de croire qu’ensemble il est possible d’agir.

50 conférenciers, responsables associatifs et témoins ont nourri la rencontre de leurs contributions, dont Mgr Eric de Moulins-Beaufort, Véronique Fayet, Eric Salobir, Cynthia Fleury, Dominique Lang, Agnes von Kirchbach, Grégoire Catta, Alice Le Moal, Mgr Celestino Migliore avec l’aide d’animateurs comme Dominique Seux, Philippine de Saint-Pierre ou encore Isabelle de Gaulmyn.

A l’issue de la rencontre, « un Manifeste de l’engagement » a été mis en partage, préparé avant et nourri pendant la rencontre. On le retrouve ICI. Et par LA, les conclusions de Dominique Quinio, le message que la Pape François a fait parvenir aux participants et tout un tas d’autres éléments intéressants.

Partager espérance et engagement : invitez les Semaines Sociales chez vous !

visuel MAJ pour partenaire 376x236Les temps sont durs et certains sont frappés de plein fouet par la crise. Difficile de croire encore possible de soulager notre société de son fardeau. Pourtant malgré la complexité des sujets, malgré la finitude de nos moyens, les Semaines Sociales de France veulent croire avec vous que chacun peut peser sur les événements et que nos engagements sont particulièrement convoqués pour « reconstruire la société ». Partager intelligence, espérance et des pistes pour l’action, à titre politique, associatif et individuel : tel est l’objet de la 94e rencontre des SSF sur « Une société à reconstruire – engageons-nous ! »

Pour la première fois, la rencontre sera 100% en ligne et accessible de partout en France et dans le monde, pour 20€ et avec une connexion Internet. 37 heures de direct, avec un temps important pour les questions des participants et les échanges en groupes ; plus de 50 experts, responsables associatifs et témoins ; 8 ateliers thématiques ; un fil rouge théologique : des ressources et un lieu – à distance – pour renouveler nos engagements et notre espérance, à la lumière de la Pensée sociale de l’Eglise !

Les infos par ICI, pour s’inscrire c’est par LA ! #EngageonsNous ! Rendez-vous les 27, 28 et novembre !

Pour reconstruire la société : engageons-nous !

FB-Event-500x262Notre société était déjà pétrie de fragilités avant l’arrivée du Covid, elle va s’en relever encore plus difficilement ! Comment ne pas imaginer la sollicitude du Christ encore plus aiguisée pour la situation de notre monde ? Mais que faire ? Au nom de quoi ? Comment ? C’est pour tenter de répondre à ces questions que les Semaines Sociales de France vous invitent à leur rencontre fin novembre (en ligne et localement) sur le thème « Reconstruire la société : engageons-nous ! ».

La sortie de la pandémie est un défi immense. Comment ne pas créer de nouveaux fossés, entre générations par exemple : retraités épargnés économiquement par la crise, jeunes confrontés au chômage et au poids de la dette contractée ? Comment ne pas sacrifier l’environnement à la volonté de faire repartir vite l’économie ?
Les catastrophes peuvent être des moments de transformations profondes, de nouveaux commencements.
Nous, Semaines sociales de France, voulons nous engager pour cette transformation. Malgré la complexité des sujets, malgré la faiblesse de nos moyens, nous croyons que chacun peut peser sur les événements : des intervenants, acteurs, experts et témoins
nous en convaincront. Nous élaborerons et proposerons ensemble des pistes de solution ; nous les travaillerons en ateliers ; nous les présenterons à ceux qui détiennent le pouvoir, les pouvoirs ; nous les interpellerons au cours de tables-rondes. Ces engagements doivent aussi être personnels : qu’allons-nous inscrire comme changement dans le quotidien de nos vies ?

Une quinzaine d’intervenants en plénière (parmi lesquels Mgr Eric de Moulins-Beaufort, Cynthia Fleury, Véronique Fayet, Eric Salobir, Grégoire Catta, Dominique Quinio, Bertrand Badré), huit ateliers thématiques, la possibilité de rejoindre des groupes locaux qui travailleront – dans le respect des gestes sanitaires – à partager et débattre, … Une rencontre pour retrouver de l’énergie et des perspectives à nos engagements, quelques résolutions concrètes, à partager de manière démocratique, et l’occasion de se retrouver à beaucoup – même en ligne – pour partager nos engagements au service d’un monde qui en a besoin !

Le programme est ICI, pour s’inscrire c’est par LA !

Evénement ecclésial en direct de Moselle

L’ordination du nouvel évêque auxiliaire de Metz, Mgr Jean-Pierre Vuillemin, ancien vicaire général du diocèse de Saint-Dié, c’est ce 3 février à suivre en direct sur la page du diocèse de Metz. Une ordination épiscopale, sacrement par lequel un homme est incorporé au collège apostolique, c’est un événement ecclésial qui réjouit l’Eglise tout entière alors n’hésitez pas à suivre !

Une petite bière trappiste à Noël ?

On a déjà parlé par ici de la « Divine Box » qui propose tous les mois de découvrir les meilleurs produits des monastères autour d’une thématique. En plus de cette boîte, il y en a une autre contenant des bières trappistes : ses sympathiques concepteurs nous en font redécouvrir le concept avec une nouvelle vidéo !

Sophie Cluzel : «On ne devra plus prouver tous les 4 ans qu’on est handicapé !»

Dans le cadre d’un comité interministériel, la secrétaire d’Etat Sophie Cluzel et le Premier ministre Edouard Philippe ont présenté jeudi les mesures du gouvernement en faveur des personnes handicapées : l’extension du droit de vote aux personnes sous tutelle, la possibilité de se marier sans l’accord d’un juge, et des droits à vie pour certaines personnes handicapées.

Lire la suite

Madeleine Delbrêl : l’assistante sociale mystique

madeleine-delbrel-site-0Ce dimanche, Le Jour du Seigneur rediffusait un documentaire sur Madeleine Delbrêl. Il rassemble les témoignages de ceux qui l’ont connue : chrétiens et communistes, illustrés de nombreux documents d’archives. On y voit comment elle décide de vivre de l’Evangile dans la cité « rouge », Ivry, aux trois cents usines en plein fief du Parti communiste. Elle est missionnaire là où le seul «credo» est celui du marxisme. Sans confondre l’émancipation du prolétariat avec l’idéal évangélique, Madeleine est de tous les combats, aux côtés des communistes, pour la justice et pour les pauvres.

“Seigneur, fais nous vivre notre vie, non comme un jeu d’échecs où tout est calculé, non comme un match où tout est difficile, non comme un théorème qui nous casse la tête, mais comme une fête sans fin où ta rencontre se renouvelle, comme un bal, comme une danse, entre les bras de ta grâce, dans la musique universelle de l’amour. Seigneur, viens nous inviter !”

C’est à retrouver ICI.

Des dessins animés pour expliquer Amoris Laetitia !

« La Rencontre mondiale des familles, qui s’ouvre dans quelques jours en Irlande, donne l’occasion de revenir sur les thèmes de l’exhortation apostolique du Pape François, « Amoris Laetitia ». Ces petits dessins animés permettent de comprendre d’une façon ludique et accessible le sens de cette invitation lancée par le Pape à savoir s’engager dans la vie de famille. »

En voici deux… découvrez les autres sur la page Facebook de Vatican News !

Les pièges du consumérisme

Lire la suite

Un oecuménisme bien en chaire

Non, il n’y a pas de faute d’orthographe dans le titre de ce billet : il s’agit bien de la création d’une chaire de théologie oecuménique au Centre Sèvres : « Cette chaire propose des enseignements qui permettent de mieux connaître les Églises chrétiennes dans leur diversité, les avancées du dialogue œcuménique, les perspectives nouvelles qui se dessinent pour l’avenir. Sa visée essentielle est de faire réfléchir sur la portée théologique des questions ainsi rencontrées et, par là, de contribuer pour sa part à la communion des Églises ».

Anne-Cathy GRABER, c.c.n. et Michel FÉDOU, s.j., titulaires de cette chaire la présentent dans cette courte vidéo :

Bienheureuse française !

Ce dimanche, à Agen, était béatifiée Mère Adèle de Bats. « Née peu avant la prise de la Bastille en Lot-et-Garonne d’une famille noble, elle part en exile en Espagne et au Portugal où elle découvre les spiritualités mystiques de Sainte Thérèse d’Avila et de Saint Jean de la Croix. De retour en France, elle se met au service des pauvres et des enfants pour lesquels elle fonde, dès l’âge de 16 ans, une école. Avec le Père Chaminade elle crée l’ordre des Marianistes dont la vocation est « de donner Jésus au monde » en secondant Marie dans sa « mission maternelle ».   »

Lire la suite

Un sermon anglican !

… un peu d’oecuménisme (et d’anglais) sur ce blog en ce jour de « Royal Wedding » ! Que le Seigneur accompagne les jeunes mariés ! 😉

Logement social : à Roubaix, des maisons à 1€

A découvrir, ce reportage sur un nouveau dispositif mis en place par la ville de Roubaix pour favoriser l’accession sociale à la propriété tout en luttant contre la vacance des logements. L’équipe municipale a en effet lancé un projet visant à récupérer des logements vides appartenant à des institutions publiques, et de les vendre pour 1€ symbolique. Extrait :

Voir la suite du reportage sur le site La part du Colibri.