Merci aux grands-mères !

Non, sur twitter, on ne fait pas que créer des polémiques, y répondre, et s’indigner du matin au soir…

On trouve aussi des « threads » (suites de messages) qui nous apprennent des tas de choses.

Par exemple, un « chercheur en humanité » nous explique ici qu’ « avant », on n’était pas génétiquement programmé pour mourir à 30 ans… et que les grands-mères avaient un rôle dans la survie des enfants.

En fait, c’est bien, twitter !

Les histoires de twitter

Connaissez vous le concept de « thread », sur twitter ? Il s’agit d’une suite de courts message, qui bout à bout, racontent une histoire.

Un site choisit certaines de ces histoires et les répertorie, ainsi on peut facilement y accéder sur twitter. On peut même les écouter (bruitages compris) !

A dérouler

Par exemple, l’histoire « mon très cher livreur » : une personne achète un presse-agrume, et une pièce casse. Après plusieurs péripéties (la pièce a été envoyée dans une autre ville, puis ce n’était pas la bonne pièce, puis la commande n’avait pas été confirmée), le client reçoit enfin le colis ! Il l’ouvre, et découvre…

(on vous laisse le découvrir, lisez ou écoutez l’histoire !)

Ira-t-il droit au ciel ?

En tout cas, il aime supporter ceux qui vont « droit au but » selon leur slogan ! Le principe ? Un compte twitter intitulé « Curé de l’Ohème » tenu par le responsable de la comm numérique du diocèse de Marseille qui s’amuse à accompagner spirituellement et avec humour les supporters de l’OM. Un exemple de tweet récent ?

Ou encore « « Aimez vos ennemis, même s’ils jouent au PSG ! » Vous ne lisez pas une version footballistique de la Bible mais des extraits des « OMélies » que le « curé de l’OM » propose chaque semaine sur Twitter. »  Apprenez en plus en lisant l’article que 20 minutes lui a consacré >>

Vous en avez assez des « on dit » et autres ragots ecclésiaux ?

Parfois, vous aussi vous avez l’impression qu’il y a tout un tas de bruits parasites vous empêchant d’accéder à la saveur même, à la « substantifique moelle » des documents ? L’Eglise catholique aussi, tout au moins pour ses textes, qui ouvre donc son compte twitter dédié « aux publications de la CEF » ! Bienvenue !

Rentrée, bienveillance et Twitter : #LesProfsDeMaVie

FRANCE-EDUCATION-SCHOOLVous avez peut-être vu passer le hashtag #LesProfsDeMaVie sur les réseaux sociaux, en particulier Twitter. Il a catalysé nombre de témoignages reconnaissants et bienvenus en cette rentrée scolaire, preuve que les réseaux peuvent aussi organiser la bienveillance ! Le journal Le Monde en a tenté une recension dans ses colonnes :

A ceux qui leur ont appris à lire, à ceux qui ont été des « guides lumineux », « merveilleux », ceux grâce à qui ils ont « rencontré » Pagnol, Yourcenar, Stravinsky. Ceux qui ont « éclairé », « aidé », « sauvé », « emmené au musée » et « pris le temps d’instruire » le fils d’ouvrier ou de caissière. Les madame C. et monsieur W., sans qui ils n’auraient « jamais approché la musique à la maison », et grâce à qui ils se sont soudainement et passionnément « épris de guitare classique ».

Une heureuse cascade de témoignages reconnaissants, à laquelle nombre d’enseignants ont témoigné avec gratitude, recevant cela comme une vraie source de motivation ! C’est à retrouver ICI. Grand merci aux enseignants qui remplissent une mission si utile !

Le Pape et Twitter, les chrétiens et les réseaux sociaux

CNS-BISHOP-TIGHE-ORDINATION_jpgComment le Pape Benoît XVI a-t-il accepté d’ouvrir un compte Twitter ? Au-delà, quelle place utile de celles et ceux qui croient en Jésus-Christ sur Internet, … : une excellente interview dans la revue jésuite américaine de Mgr Paul Tighe, Secrétaire du Conseil pontifical pour la Culture, baptisé « l’homme le plus agréable du Vatican ». [Les traductions qui suivent sont de l’auteur !]

Comment le compte Twitter du Vatian a-t-il été ouvert ? Le Pape Benoît me dit : « Etes-vous en train de me dire que c’est quelque chose qui me permettra d’atteindre des gens que je ne pourrais pas atteindre autrement, avec des messages courts et porteurs d’espoir, et que cela ne va pas me demander beaucoup de travail ? » « Oui » « Alors allez-y ! Je n’ai pas besoin d’autres explications. »

Lire la suite

Et pourquoi pas un jeûne de connerie ?

cell-phone-1245663_1920-690x450Résumer ainsi le propos d’Inés San Martín, correspondante de Crux au Vatican, c’est le reformuler d’une manière que d’aucuns pourraient juger abrupte mais c’est encore faire montre d’une espérance renouvelée en nos frères et sœurs. Son propos était initialement titré « For Lent, how about giving up knee-jerk reactions on Twitter? », ce qui pourrait se traduire par : « et pourquoi ne pas abandonner les réactions pavloviennes/instinctives sur Twitter ? ».

De fait, si quelques jours après le début du Carême, nous cherchons encore un effort à faire qui puisse nous rapprocher de Dieu, pourquoi pas arrêter d’être cons ?

Lire la suite