États généraux de la bioéthique : 1er bilan du CCNE

Attention, cela prend du temps d’y participer, et la consultation s’arrête le 30 avril ! En attendant, bilan d’étape, et réaction de Tugdual Derville :

Ce que ces États généraux attestent donc d’ores et déjà, c’est que la demande sociale de ces transgressions est faible et, en réalité, ultra minoritaire. Et que l’hostilité à ces transgressions est forte et argumentée. Nous avons entendu certaines critiques sur la présence de citoyens convaincus ; c’est au contraire, à nos yeux, un signe de vitalité du processus…

 

À Bras Ouverts, le projet un peu fou de Tugdual Derville

« ‘Un sens de la fête ancré dans la gravité’. À À Bras Ouverts, il arrive que l’on éprouve un sentiment de rejet, d’inconfort, de révolte, vis-à-vis du handicap. Le choix que font les bénévoles qui s’engagent le temps d’un week-end, c’est celui de la ‘gravité joyeuse’, comme dit Tugdual Derville. Il aime emprunter ces mots de Mgr Lustiger, qui disait en substance: ‘Quand vous riez, vous ne riez pas, car gémit en vous toute la souffrance du monde… et quand vous pleurez, vous ne pleurez pas car vibre en vous toute l’espérance éternelle !' »

Lire et écouter sur rcf.fr

 

L’aventure À Bras Ouverts, un voyage en humanité

 

Favoriser les rencontres et les amitiés entre les personnes exclues à cause de leur fragilité et les personnes qui réussissent grâce à leurs capacités […] est source de vie, de guérison et de transformation pour tous. Cette intuition de Tugdual est vraiment révolutionnaire.

Extrait de la préface de Jean Vanier

Voir plus…

Entrave au délit d’entrave

« Il n’est pas possible d’interdire aux citoyens d’exprimer leurs opinions dans un domaine où devrait jouer à plein le droit à l’objection de conscience. La distinction est faite entre opinions et informations, ces dernières n’échappant pas aux sanctions, si elles s’avèrent fausses.

Tugdual Derville, délégué général d’Alliance VITA, note que la distinction n’est pas toujours évidente : ‘Quand Mme Rossignol affirme que l’IVG n’interrompt pas une vie, est-ce une information ou une opinion ?' »

Gérard Leclerc dans France Catholique

Saint esprit d’enfance. Esprit simple. Esprit sain.

captureTugdual Derville a vu Et les mistrals gagnants : Anne-Dauphine Julliand est partie à la rencontre d’enfants gravement malades.

« Dans une société tentée par l’anesthésie générale, où tant d’adultes croient qu’il faut éradiquer toute souffrance pour être heureux, jusqu’à provoquer la mort pour la supporter, il est bon de voir vivre des enfants fragiles, capables de jouer tout en affrontant bravement les contraintes inhérentes à leurs lourdes pathologies. Pas d’angélisme  : ils pleurent s’il le faut, mais ils rient tout aussi naturellement. Dans un même élan vital, chacun exprime tour à tour son besoin de consolation et sa capacité de consoler. Aucun ne s’enferme dans sa tristesse  : la vie est plus forte que la fatalité ».

Lire plus…