Quand les selfies rendent amnésiques

yolocaustYolocaust est un projet du satiriste et auteur israélien Shahak Shapira qui convoque à nouveau la mémoire là où l’on est tenté de ne plus célébrer que notre propre culture narcissique. L’auteur est ainsi allé à la pêche aux selfies réalisés par des « touristes » au Mémorial de l’Holocauste à Berlin, sur Facebook, Instagram, Tinder et Grindr, et les combine avec des images des camps d’extermination nazis. Les commentaires, hashtags et « Likes » qui ont été affichés avec les selfies sont également inclus. Le résultat est saisissant ! A découvrir ici.

Le site, qui se veut finalement pédagogique, donne aussi la possibilité à ceux qui apparaissent dans l’une des photos de supprimer leur image du site, s’ils « regrettent soudainement de l’avoir mise sur Internet ».

Sur Arte ce soir, ne manquez pas : Ida la nonne juive

Dans la Pologne amnésique du début des années 1960, une jeune nonne orpheline apprend qu’elle est la fille de juifs victimes du nazisme… Une quête identitaire silencieuse saisie avec une infinie délicatesse, dans un noir et blanc profond et une succession de décadrages à la beauté sidérante. Oscar du meilleur film étranger en 2015.

Arte.