La saint Joseph en Italie

C’est souvent un temps de fête, un temps de pause dans le Carême… Là, dans le contexte de la pandémie, ce sera une occasion spéciale de prière. C’est en tout cas ce que propose l’Eglise italienne : « Une bougie allumée et un petit tissu blanc à la fenêtre pour le soir de la Saint-Joseph: de nombreux diocèses adhèrent en ces heures à l’initiative lancée ces derniers jours par la Conférence épiscopale italienne pour le jeudi 19 mars prochain.

A 21 heures, le jour dédié au gardien de la Sainte Famille, la Conférence des évêques invite chaque famille, chaque fidèle, chaque communauté religieuse à prier les Mystères lumineux du Rosaire et à rendre visibles une bougie allumée et un tissu blanc à la fenêtre. Le site des évêques italiens nous invite à prier selon les mots de Léon XIII: «À toi, ô bienheureux Joseph, saisi par la tribulation, nous avons recours et invoquons avec confiance ton patronage, ainsi que celui de ta très Sainte Épouse». » Lire tout l’article sur Vatican News >>

Saint Joseph, un modèle pour les journalistes

Hier, à l’occasion de la saint Joseph, le Pape a reçu en audience quelque 400 employés du quotidien catholique italien l’Avvenire. En ce premier mai, François a invité ces travailleurs à s’inspirer de saint Joseph, dont les caractéristiques sont le reflet du style Dieu : faire silence pour entendre, se laisser interpeller, être le témoin d’une église qui ne regarde pas la réalité avec distance ou supériorité mais de l’intérieur, et annoncer avec passion et joie de l’Evangile de la miséricorde.

Lire la suite sur Vatican News.

Le travail de St Joseph

En ce 1° mai, fête du travail et fête de St Joseph artisan, ce jour férié et chômé (= non travaillé) est l’occasion de faire une pause pour réfléchir au sens du travail : faut-il vivre pour travailler ou travailler pour vivre?

Nous pouvons méditer à partir de la prière de la messe de ce jour :

Dieu créateur de l’univers, tu veux que l’homme, par son travail te rende gloire en continuant ton oeuvre. Permets, en ta bonté, qu’à l’exemple de St Joseph et sous sa protection, nous accomplissions les tâches que tu nous donnes, et recevions la joie promise au bon serviteur.

Lire la suite

St Joseph a un ami à lui au Ciel

Cette solennité de la saint Joseph, c’est peut-être l’occasion de découvrir la vocation et la vie surprenante du père Yannik Bonnet, décédé vendredi soir dernier.

En effet, comme l’indique l’article de Radio Notre-Dame qui lui est consacré et sur lequel vous pourrez relire son parcours de vie : « celui qui fut père de famille avant de devenir prêtre était très attaché à la figure de Saint Joseph »Lire la suite

Saint Joseph, ou La vérité du songe

« Dans son Saint Joseph ou La vérité du songe, Dominique Ponnau propose une méditation sur le mystère de saint Joseph à partir des évangiles canoniques. Leur discrétion sur le charpentier de Nazareth y est extrême. Et pourtant on a aussitôt le sentiment que s’il s’en tenait à la lettre du texte, sa méditation serait de pure et haute spiritualité. Elle est d’abord totale attention à l’économie du récit, puis interrogation humaine sur ce qu’il infère.
Par exemple dans l’épisode douloureux où Joseph découvre que sa fiancée est enceinte. Comment vivre cette blessure en homme juste ? »

Bernard Plessy, dans Aleteia

Saint Joseph et Sainte Trinité

« Saint Joseph est au cœur du plus grand et du plus beau mystère : la Sainte Trinité.
En effet, en révélant à Joseph que l’Esprit est à l’œuvre dans la maternité de Marie (cf. Mt 1,20), l’ange fait plus que nommer l’Esprit-Saint : il révèle à Joseph la personne et le rôle de l’Esprit. Joseph rencontre alors le Saint-Esprit dans son œuvre de maternité divine. Certes, cette expérience de l’Esprit n’est pas immédiate, comme le fut celle de Marie à l’Annonciation, mais il a été donné à Joseph de reconnaître et d’accueillir l’œuvre de l’Esprit en Marie. Dès lors, Joseph reçut tout ensemble l’Enfant et le Père, selon ce que Notre Seigneur enseigne : « qui m’accueille accueille celui qui m’a envoyé » (Mt 10,40).
Saint Joseph initie-nous au mystère de la Sainte Trinité, prends-nous dans ta maison à Nazareth ! »

Pensée pour saint Joseph

Saint Joseph : être père aujourd’hui

« Être père ! Voilà aujourd’hui une aventure ! Et se reconnaître fils, ne l’est pas moins, tant la paternité s’est diluée, transformée, au point d’en être presque anéantie dans notre société. C’est pour cela sans doute que la figure de saint Joseph, après une période flamboyante, semble parfois désuète. Son premier titre de gloire n’est-il pas d’être le père humain de notre Seigneur Jésus ? »

Abbé Christian Venard, Le blog du Padre