«  Jésus sauveur, guéris-nous de l’alcool, merci. »

« Nous sommes en 1979 à Lourdes. Cette prière inscrite sur une pancarte attire tous les regards durant la procession. Trois femmes, Marie-Claire, Zélie et Marion l’ont écrite au marqueur sur une boîte à chaussures qu’elles portent au bout d’un manche à balais. Elles l’ont écrite parce qu’elles ont été touchées par les souffrances d’une femme alcoolique qu’elles viennent de rencontrer. » C’était il y a 40 ans, la création des « Pèlerins de l’eau vive »… une histoire à découvrir sur RCF

🎶 Il reviendra z’à Pâques, ou à la Trinité !

Beaucoup d’entre nous ont chanté dans leur enfance – puis appris à leurs enfants voire à leurs petits enfants – les aventures militaires du duc de Malbrough (dont certains ignorent qu’il a vraiment existé et qu’il est le lointain ancêtre de Winston Churchill) : « Malbrough s’en va-t-en guerre, mironton, mironton, mirontaine, Malbrough s’en va-t-en guerre, ne sait quand reviendra… ».

Une formule du deuxième couplet doit paraître bien énigmatique à la majorité de nos contemporains : « Il reviendra (z) à Pâques, mironton, mironton, mirontaine, il reviendra (z) à Pâques, ou à la Trinité, ou à la Trinité ». Voici précisément qu’une semaine après la Pentecôte, nous célèbrerons dimanche prochain cette fameuse fête de la Trinité (qui ne vit malheureusement pas le retour de ce pauvre Malbrough). C’est l’occasion providentielle de nous appuyer sur cette chanson traditionnelle pour témoigner de notre foi en la Trinité.

Lire la suite de l’édito du P. Matthieu Rougé sur RCF

Les catholiques appliquent Laudato Si’ !

Éditorial de Jean Merckaert sur RCF :

On ne devrait pas s’en étonner : le pape François a clairement écrit, dans son encyclique Laudato Si’ que “la technologie reposant sur les combustibles fossiles très polluants a besoin d’être remplacée, progressivement et sans retard” (§165). Mais, au risque d’être taquin, c’est peut-être justement cela, l’événement : l’Église, face au défi climatique, commence à faire ce qu’elle prêche ! Et croyez-moi, si tous les catholiques prennent au sérieux tout ce que dit cette formidable encyclique Laudato Si’, il ne s’agira plus d’un événement, mais bien d’une révolution. Pour l’Église, et pour le monde. Et franchement, j’espère être là pour voir ça !

Comment vivre le Samedi Saint ?

Frère Vianney, de l’abbaye olivétaine de Maylis, revient sur le sens du Samedi Saint et sur comment le vivre dans une émission radio de RCF : « Cette journée du Samedi saint est marquée par le non événement, il ne passe plus rien, le Christ est mort, il y a une espèce de silence qui s’abat sur la terre. »

Jésus, vrai Dieu et vrai homme, selon les chrétiens, n’a pas fait semblant de mourir. « Son corps reste tout le Samedi saint au tombeau : il témoigne de la réalité de la mort, il est vraiment mort. » Et frère Vianney rappelle que l’on dit qu’il est allé « aux enfers visiter les âmes des justes défunts, qu’il est venu répondre à des millénaires d’attente ».

Lire la suite

On s’occupe assez du suicide pour ne pas le réclamer comme un droit

« Le suicide n’est pas un droit. Le suicide est une liberté. ‘On s’occupe assez du suicide en France pour le prévenir : chez les handicapés, chez les jeunes, chez les agriculteurs. On s’en occupe assez pour ne pas, d’un autre côté, le réclamer comme un droit. Par rapport à la question de la liberté, c’est la nature même de la société qui est en jeu’ conclut Marie-Dominique Trébuchet, vice-présidente de la Société française d’accompagnement et de soins palliatifs ».

Entretien avec Marie-Dominique Trébuchet sur RCF

 

Une nouvelle matinale pour RCF

Une toute nouvelle matinale pour les Radios chrétiennes francophones : Stéphanie Gallet donne désormais rendez-vous à 6 h 50 aux auditeurs pour 2 h 30 de direct. Au programme, de l’information locale, nationale et internationale, de nouveaux chroniqueurs, et des programmes inédits. « Ce qui change le plus est notre nouvelle animatrice, Stéphanie GalletMais nous avons également retravaillé l’ensemble de l’émission, pour donner plus d’informations aux auditeurs : c’est ce qu’ils cherchent en allumant leur radio le matin. »

Lire la suite dans La Croix, ou découvrir la nouvelle matinale en écoutant RCF !

À Bras Ouverts, le projet un peu fou de Tugdual Derville

« ‘Un sens de la fête ancré dans la gravité’. À À Bras Ouverts, il arrive que l’on éprouve un sentiment de rejet, d’inconfort, de révolte, vis-à-vis du handicap. Le choix que font les bénévoles qui s’engagent le temps d’un week-end, c’est celui de la ‘gravité joyeuse’, comme dit Tugdual Derville. Il aime emprunter ces mots de Mgr Lustiger, qui disait en substance: ‘Quand vous riez, vous ne riez pas, car gémit en vous toute la souffrance du monde… et quand vous pleurez, vous ne pleurez pas car vibre en vous toute l’espérance éternelle !' »

Lire et écouter sur rcf.fr

 

Jean Vanier : La grande question humaine, c’est la peur

« La grande question humaine, c’est la peur. La peur de quoi ? Dans la Genèse, après qu’Adam et Ève se sont séparés de Dieu, il est dit que Dieu vint à la recherche d’Adam. Et puis Dieu dit ‘Adam, où es-tu ?’. Adam répond : ‘j’ai eu peur parce que j’étais nu, et je me suis caché’. La nudité, c’est nos faiblesses, nos fragilités, nos manques, nos vides. C’est peut-être cela la plus grande peur : que l’autre découvre ma fragilité, là où je veux apparaître fort ».

Écouter Jean Vanier sur RCF

Mgr Gobilliard, Comprendre le célibat des prêtres

Capture« ‘Pour choisir, en vérité le célibat, il faut faire une rencontre authentique et bouleversante’. Il y a quelques années, Mgr Emmanuel Gobilliard avait écrit un texte sur le célibat des prêtres dans une lettre datant de 2012 et publiée dans son livre Le journal de Tanjomoha. Il y expliquait ressentir le célibat comme ‘une croix ; le fait de ne pas avoir d’enfant est une vraie souffrance’ et confessait qu’il se serait peut-être marié s’il avait ‘eu le choix’ au moment d’entrer dans la prêtrise.

Aujourd’hui l’évêque auxiliaire de Lyon est l’invité de la rédaction pour expliquer le choix du célibat dans l’Église ».

Écouter Mgr Gobilliard sur RCF…