+ ou – (Questions pour le 7° dimanche du Temps ordinaire A)

En ce 7° dimanche du Temps ordinaire A, Jésus finit de commenter et d’approfondir la compréhension de certaines affirmations de la loi juive (Matthieu 5, 38-48).

Voici quelques questions pour l’Evangile de ce dimanche :
– Quand n’ai-je pas riposté au méchant?
– Pourquoi Jésus demande-t-il de donner plus que ce qui m’est demandé?
– Quand ai-je prié pour quelqu’un qui me voulait du mal? Qu’est-ce que cela a changé?
– Qu’est-ce qui m’émerveille dans la logique du Père?
– Qu’est-ce que je fais que ne font pas les païens?
Pour les couples et les (grands-) parents :
– Qu’apprenons-nous à nos (petits-) enfants au sujet de la justice : la loi du talion? la non-violence? la vengeance? …
– Comment aidons-nous nos (petits-) enfants à se respecter les uns les autres, (à jouer) et à vivre ensemble?
Pour ceux qui travaillent (professionnellement ou à la maison) :
– Quelle est la règle qui m’est le plus difficile à respecter dans l’entreprise où je travaille?
– Quels genres de relations entretenons-nous avec nos fournisseurs et avec nos clients?
Pour les ados :
– Comment est-ce que je réagis quand quelqu’un est agressif contre moi?
– Qui me persécute et me veut du mal? A quelle personne de confiance puis-je en parler?
Pour les disciples missionnaires :
– Comment est-ce que je réagis en cas de violence à mon égard?
– Quand me suis-je surpris(e) à aimer quelqu’un que j’avais du mal à supporter?

L’Amour en 3D (Questions pour l’Evangile du 31° dimanche du temps ordinaire B)

En ce 31° dimanche du temps ordinaire B, Jésus rapproche deux commandements qu’il met en équivalence (Marc 12, 28b-34).

Voici les quelques questions pour la l’Evangile de ce dimanche :
– Qu(i)’est-ce que je mets en premier dans ma vie? [= Qu’est-ce que je mets au-dessus de tout ?]
– Comment est-ce que je vis le premier commandement?
– Comment est-ce que je vis le second?
– Comment l’amour pour le prochain me fait grandir dans mon amour pour Dieu? Et inversement?Lire la suite

Il y a 25.000 Bons Samaritains. Selon les Pompiers.

Ce sont les Pompiers de Paris qui l’annoncent : il y a [au moins] 25.000 bons samaritains [en ce bas-monde] et c’est… une bonne nouvelle !


Lire la suite

Le bon Samaritain

Le Père Ambroise-Marie Carré, dans Croire avec vingt personnages de l’Évangile :

« Qui est mon prochain ? » avait-il été demandé au Seigneur. Et ces mots spontanément montent aussi à nos lèvres. Or Jésus formule autrement la question : « De qui cet homme s’est-il montré le prochain ? »

La différence est considérable. Elle oriente nos regards de façon absolument originale. Si je cherche mon prochain, j’ai des devoirs à l’égard de celui que j’appelle de ce nom. Mais si c’est moi qui agis comme le prochain de quelqu’un, c’est lui alors qui a des droits sur moi. En agissant comme fit le bon Samaritain, je reconnais et respecte les droits du blessé. Il faut accepter ce renversement de la situation !