Quel avenir pour les prêtres et les paroisses ?

Mr Dominique Lebrun / Rouen

Interview de Mgr Lebrun dans Pèlerin

Pour répondre au manque de prêtres ou à leur isolement, vous souhaitez ­innover…

Pour les prêtres, j’imagine deux choses. D’une part, les stimuler dans la vie fraternelle, en permettant à ceux qui le désirent de vivre sous le même toit, et d’avoir des temps de prière en commun. C’est ce que je vis aujourd’hui à l’archevêché avec trois prêtres et le gardien. C’est un vrai bonheur de prier les laudes et les vêpres à plusieurs frères. Ces « fraternités » de prêtres voient le jour à Elbeuf, à Yvetot et d’autres sont en projet.

D’autre part, j’ai pris la décision qu’une partie du territoire ne serait plus organisée en paroisse. Quand une paroisse est étendue, elle demande à son curé et à d’autres personnes un temps important d’organisation plus très adapté à l’évangélisation. Pensons au prêtre qui a la charge de 25 ou 40 clochers. Il y a une urgence à permettre à des prêtres d’être principalement missionnaires. Je souhaite donc permettre à certains d’entre eux qui ont ce charisme d’être des prédicateurs itinérants et de visiter des ««territoires de mission ». L’idée, c’est qu’ils viennent passer une semaine ou quinze jours dans ces territoires. Ils seront entièrement disponibles pour les fraternités et leurs missions.

Prière pour la paroisse

Seigneur, fais de notre paroisse – selon le mot du bon Pape Jean XXIII – La fontaine du village à laquelle chacun peut venir s’abreuver.
Que tous ceux qui entrent dans l’église paroissiale se sentent chez eux.
Que notre paroisse soit le lieu où tout le monde se rencontre en vérité, personne ne restant étranger à l’autre.
Seigneur, fais de notre paroisse une famille où chaque baptisé trouve sa place dans le Corps et donne sa pleine mesure missionnaire en annonçant, à sa façon, que Tu es toujours source de vie, de pardon et de joie.
Lire la suite