Après le synode des jeunes, un synode pour l’Amazonie

Le 12 avril ont été ouverts les travaux pour le pré-synode sur l’Amazonie. Le synode en tant que tel ara lieu en octobre 2019.

C’est là un des signes supplémentaires de l’attention portée par le Vatican et le Pape François à la défense des peuples autochtones, pour leur accès à la terre et à un mode de vie digne.

Comme le rapporte Radio Vatican,

Lors d’un colloque sur la protection des peuples autochtones en Amazonie au siège de l’Onu, le philippin Mgr Bernardito Auza, observateur permanent du Saint-Siège aux Nations unies à New York, est monté à la barre [ce jeudi 19 avril] pour défendre les droits et la dignité de ces indigènes d’Amérique latine.

Une attention pour les peuples d’Amazonie déjà manifestées maintes fois par le Pape lors de ses récentes visites en Amérique du Sud et inscrite dans son encyclique Laudato Si.

Evangélisation de fauteuil

Révez pas, évangéliser depuis son fauteuil, ça ne marche pas !

Commentant hier la première lecture (Ac 8, 26-40) où Philippe est poussé à se mettre en marche par l’ange du Seigneur, le pape a souligné que si les persécutions ont dispersé les disciples, cependant elles leur ont permis « d’aller au-delà ». « Comme le fait le vent avec les graines des plantes, il les transporte et les sème, c’est ce qui est arrivé ici : ils sont allés plus loin, avec la semence de la Parole, et ils ont semé la Parole de Dieu… Ce passage des Actes des apôtres est d’une grande beauté… C’est un vrai traité d’évangélisation. Ainsi évangélise le Seigneur. Ainsi annonce le Seigneur. Le Seigneur veut que nous évangélisions ainsi. » Dans la première lecture en effet, l’Esprit Saint appelle : « “Lève-toi et va’”. Lève-toi et va à cet endroit. Il n’existe pas d’évangélisation “de fauteuil”. “Lève-toi et va’”. En sortie, toujours. “Va”. En mouvement. Va là où tu dois dire la Parole. »

Lire la suite

[Gaudete et exsultate] Il ne s’agit pas d’une invention d’un Pape ou d’un délire passager

« 102. On entend fréquemment que, face au relativisme et aux défaillances du monde actuel, la situation des migrants, par exemple, serait un problème mineur. Certains catholiques affirment que c’est un sujet secondaire à côté des questions “sérieuses” de la bioéthique. Qu’un homme politique préoccupé par ses succès dise une telle chose, on peut arriver à la comprendre ; mais pas un chrétienLire la suite

Pensée du jour

Nous avons pour le combat les armes puissantes que le Seigneur nous donne : la foi qui s’exprime dans la prière, la méditation de la parole de Dieu, la célébration de la Messe, l’adoration eucharistique, la réconciliation sacramentelle, les œuvres de charité, la vie communautaire et l’engagement missionnaire.

Pape François, Gaudete et exsultate

Pensée du jour

Nous ne discernons pas pour découvrir ce que nous pouvons tirer de cette vie, mais pour reconnaître comment nous pouvons mieux accomplir cette mission qui nous a été confiée dans le Baptême, et cela implique que nous soyons disposés à des renoncements jusqu’à tout donner.

Pape François, Gaudete et Exsultate

Pensée du jour

La vie chrétienne est un combat permanent. Il faut de la force et du courage pour résister aux tentations du diable et annoncer l’Évangile. Cette lutte est très belle, car elle nous permet de célébrer chaque fois le Seigneur vainqueur dans notre vie.

Pape François, Gaudete et Exsultate

[Gaudete et exultate] Être saints sur internet

« Les chrétiens aussi peuvent faire partie des réseaux de violence verbale sur Internet et à travers les différents forums ou espaces d’échange digital. Même dans des milieux catholiques, on peut dépasser les limites, on a coutume de banaliser la diffamation et la calomnie, et toute éthique ainsi que tout respect de la renommée d’autrui semblent évacués. Ainsi se produit un dangereux dualisme, car sur ces réseaux on dit des choses qui ne seraient pas tolérables dans la vie publique, et on cherche à compenser ses propres insatisfactions en faisant déferler avec furie les désirs de vengeance. Il est significatif que parfois, en prétendant défendre d’autres commandements, on ignore complètement le huitième : ‘‘Ne pas porter de faux témoignage ni mentir’’, et on détruit l’image de l’autre sans pitié. (§ 115). »

Pensée du jour

On ne peut pas non plus prétendre définir là où Dieu ne se trouve pas, car Il est présent mystérieusement dans la vie de toute personne, Il est dans la vie de chacun comme Il veut, et nous ne pouvons pas le nier par nos supposées certitudes. Même quand l’existence d’une personne a été un désastre, même quand nous la voyons détruite par les vices et les addictions, Dieu est dans sa vie. Si nous nous laissons guider par l’Esprit plus que par nos raisonnements, nous pouvons et nous devons chercher le Seigneur dans toute vie humaine.

Pape François, Gaudete et Exsultate

Plateau pour sainteté…

Présentation de l’exhortation apostolique du Pape François Gaudete et Exsultate avec Sœur Nathalie Becquart, Xavière, directrice du Service national pour Évangélisation des jeunes et des vocations (CEF), le Père François Potez, curé de la paroisse Notre-Dame du Travail à Paris et Raphaël Cornu-Thénard, président d’Anuncio et initiateur du Congrès Mission.

Père Potez : « Être pleinement homme, être pleinement soi-même, c’est être saint. Et c’est urgent ! »

Dans la joie et l’allégresse !

« Soyez dans la joie et l’allégresse » : c’est le nom de l’exhortation apostolique que le Pape François a publié aujourd’hui. Il nous parle de la sainteté, et il nous prévient d’entrée :
Il ne faut pas s’attendre, ici, à un traité sur la sainteté, avec de nombreuses définitions et distinctions […] ou avec des analyses […] Mon humble objectif, c’est de faire résonner une fois de plus l’appel à la sainteté, en essayant de l’insérer dans le contexte actuel, avec ses risques, ses défis et ses opportunités. En effet, le Seigneur a élu chacun d’entre nous pour que nous soyons « saints et immaculés en sa présence, dans l’amour ».

Lire la suite

Une image de la Vierge, un chapelet et une Bible

Lanterne rouge du Vendée Globe, Sébastien Destremau se raconte et rencontre le Pape François…

Son épopée à quelque chose d’évangélique. Parce qu’il ne faisait pas parti des favoris, l’aristocratie des navigateurs aux « prototypes conçus pour la gagne » : il a vendu sa maison et sa voiture pour acheter son embarcation. Parce que son bateau ressemblait à une cellule de moine : ‘À bord, il n’y avait ni livre, ni photo, ni film ni musique, mais une image de la Vierge, un chapelet et une Bible, décrit-il. La Bible, je ne l’ai ouverte qu’une fois, pour être honnête. Mais elle était là et elle m’a accompagné, avec la Vierge’. Parce que, comme un moine, il était en sandales – en tongs pour être plus précis –, ayant oublié ses chaussures avant de partir…

Quelles nouvelles de la béatification des Moines de Tibéhirine ?

Les tombes des moines de Tibéhirine. AFP.
Source : Libération

 Un article de Libération fait le point sur les débats actuels autour du déroulement de la béatification des 19 religieuses et religieux catholiques assassinés en Algérie entre 1994 et 1996, parmi lesquels les moines de Tibéhirine et Monseigneur Claverie. Elle devrait avoir lieu en Algérie, ce qui permettra sans doute de mieux signifier leur attachement à ce pays. La venue du Pape François n’est pas encore officielle, mais paraît quasi certaine. Un moyen pour François d’envoyer un message fort sur la Paix et le dialogue inter-religieux.

François s’insurge fréquemment contre l’idée du clash des civilisations, et principalement d’un affrontement entre islam et occident. C’est bien le message que l’Eglise souhaite transmettre à travers la béatification des 19 religieux, assassinés lors des années de plomb en Algérie.

Urbi et Orbi

Bonne fête de Pâques… pour Rome et pour le monde !

« Nous chrétiens, nous croyons et nous savons que la résurrection du Christ est la véritable espérance du monde, celle qui ne déçoit pas. C’est la force du grain de blé, celle de l’amour qui s’abaisse et qui se donne jusqu’au bout, et qui renouvelle vraiment le monde. Cette force porte du fruit aussi aujourd’hui dans les sillons de notre histoire, marquée de tant d’injustices et de violences. Elle porte des fruits d’espérance et de dignité là où il y a de la misère et de l’exclusion, là où il y a la faim et où manque le travail, au milieu des personnes déplacées et des réfugiés – tant de fois rejetés par la culture actuelle du rebut –, aux victimes du narcotrafic, de la traite des personnes et des esclavages de notre temps. » Lire la totalité du message 2018

 

Nous te demandons, Fils de Dieu, de nous faire ressembler au bon larron

C’est l’une des prières du pape François, qui présidait hier soir le chemin de croix au Colisée !

 »

«Nos générations sont en train de laisser aux jeunes un monde fracturé par les divisions et par les guerres : un monde dévoré par l’égoïsme et où les jeunes, les petits, les malades, les anciens sont marginalisés», a regretté le Pape, en invitant au repentir face au Seigneur, «le repentir qui germe de la certitude que toi seul peux nous sauver, toi seul peux nous guérir de notre lèpre de haine, d’égoïsme, de superbe, d’avidité, de vengeance, de cupidité, d’idolâtrie, toi seul peux nous embrasser en nous redonnant la dignité filiale et te réjouir pour notre retour à la maison, à la vie.»

François a répété que de ce repentir peut et doit jaillir «l’étincelle de l’espérance», dont de nombreux acteurs de l’Église sont des témoins fidèles. «Aide-nous Fils de l’homme, à nous dépouiller de l’arrogance du larron placé à ta gauche et des myopes et des corrompus, qui ont vu en toi une opportunité à exploiter, un condamné à critiquer, un perdant à tourner en dérision, une autre occasion pour faire porter sur les autres, et même sur Dieu, nos propres fautes», a lancé François, avant de lancer cette ultime prière. »

Lire la suite sur Vaticannews >>

Télégramme du Pape après l’attentat de Trèbes

Dimanche soir, c’est homélie !

« Hosanna ! » Les textes du jour sont longs mais nous permettent d’entrer dans le mystère de la Passion de notre Sauveur, alors n’hésitez pas à aller les relire par là >>

(Vraie-fausse légende : Le pape François célébrant les Rameaux, un peu dégoûté de ne pas avoir d’aussi belles palmes que ses cardinaux 😉 )

Aujourd’hui, c’est donc en toute simplicité que je vous propose de découvrir l’homélie du pape François de ce matin qui porte sur les cris : « Le cri hostile du crucificateur, le cri d’amour du crucifié, et le cri d’espérance des jeunes. »

Lire la suite

Une encyclique nucléaire ?

Une information de Jean-Dominique Merchet, pour Secret Défense :

Le Saint-Siège prépare une nouvelle encyclique sur le nucléaire militaire, qui devrait condamner fermement le principe même de la dissuasion nucléaire. C’est déjà la doctrine officielle de l’Eglise catholique depuis Pacem in Terris (1963), même si elle a été parfois exprimée avec des nuances. En juillet 2017 à l’Assemblée générale des Nations Unies, le Saint-Siège avait voté en faveur d’un traité d’interdiction totale des armes nucléaires.

En France, l’évêque aux armées, Antoine de Romanet, se retrouve aux premières loges. Parmi ses fidèles, on trouve en effet de nombreux militaires, dont des officiers généraux, catholiques pratiquants mais chargés de mettre en œuvre la dissuasion nucléaire. Au-delà de la discipline intellectuelle inhérente à leur fonction, de nombreux généraux – jusqu’en haut lieu – s’interrogent sur la pertinence politique et morale de la dissuasion. Mais il est évidemment interdit d’en parler publiquement…

Chers jeunes…

Rétrospective des conseils adressés aux jeunes par le Pape François :
. Au jeune au balcon
. Au jeune, chrétien à temps partiel
.
Au jeune rempli
.
Au jeune musée
.
Au jeune faiblard
. Au jeune qui ne rêve pas
. Au jeune qui ne prie pas
. Au jeune à la retraite
. Au jeune endormi

Sur blog.jeunes-cathos.fr

Une bande-annonce pour ses 5 ans !

Un cadeau pour les 5 ans de pontificat du pape François ou plutôt une promesse d’apprendre à mieux le découvrir encore ? En tout cas, cela donne envie d’en savoir plus !

Les cinq ans du Pape François

« C’est toute une attitude pastorale qui se dessine ainsi et fait plus appel à un accompagnement personnel attentif qu’au rappel à des interdits, même si ceux-ci ne sont pas édulcorés. L’ouverture chez François ne signifie jamais perte de soi, mais exigence supérieure : « Du néant, du rien, du brouillard de l’auto-conscience, on ne peut pas dialoguer, on ne peut pas commencer à dialoguer. Et d’autre part, il ne peut pas y avoir un dialogue authentique, si nous ne sommes pas capables d’ouvrir notre esprit et notre cœur, avec empathie et accueil sincère de ceux avec qui nous parlons » (Rencontre avec les évêques d’Asie, en Corée du Sud, 2014) ».

Gérard Leclerc sur France Catholique

Deux serial entrepreneurs américains lancent le Laudato Si’ Challenge

« Répondant à l’appel du Pape François dans Laudato Si’, Stephen Forte et Eric Harr mettent sur pied début juin 2017, en un temps record, à Rome et au Vatican, le Laudato Si’ Challenge, soit un ‘accélérateur de start-up à but lucratif et dotées d’une mission’. Pour eux, ‘les crises que nous subissons peuvent être transformées en opportunités de changement’. Le Laudato Si’ Challenge entend ‘réveiller les consciences sur le fait qu’il est urgent et important d’investir dans des entreprises qui visent le profit en servant des causes plus grandes qu’elles-mêmes' ».

« Trois-cents start-up du monde entier ont candidaté pour intégrer l’accélérateur et ont concouru dans sept catégories : l’énergie, l’alimentation, l’eau, la ville, le potentiel humain, la sauvegarde de l’environnement et l’ingénierie financière ».

Lire dans Les Échos

Visite du Pape dans la Rome protestante

Le Conseil Oecuménique des Eglises est une communauté fraternelle d’Églises qui confessent le Seigneur Jésus Christ comme Dieu et Sauveur selon les Écritures et s’efforcent de répondre ensemble à leur commune vocation pour la gloire du seul Dieu, Père, Fils et Saint Esprit. Il regroupe 348 Églises (orthodoxes, réformées, baptistes, anglicanes…) membres représentant plus de 500 millions de chrétiens. L’Eglise catholique romaine, qui rassemble le plus de fidèles chrétiens dans le monde entier, n’est pas membre du COE, mais collabore étroitement avec lui depuis plus de quarante ans.

Aujourd’hui, on jeûne pour la paix !

Devant la poursuite tragique de situations de conflit dans différentes parties du monde, j’invite tous les fidèles à une Journée spéciale de prière et de jeûne pour le paix le 23 février prochain, vendredi de la Première semaine du Carême, en particulier pour les populations de la République démocratique du Congo et du Soudan du Sud.

C’était le message du Pape François lors de l’Angélus du 4 février dernier.

Le site de la CEF nous donne plus d’explications sur la situation en RDC, et nous propose une prière pour la Paix.

Lire la suite

En retraite avec le Pape François !

Comme le rapporte La Croix, le Pape François est cette semaine en retraite de Carême avec les hauts responsables de la Curie romaine à Ariccia, près de Rome. Cette retraite de cinq jours est prêchée cette année par le père Jose Tolentino de Mendonça, également vice-recteur de l’université catholique de Lisbonne. Le père Tolentino a choisi de prêcher sur le thème « éloge de la soif », dans les différents aspects de la vie chrétienne et à partir des exercices spirituels jésuites.

Lire la suite

AveJMJ

« Qu’est-ce qui relie les chrétiens de Terre Sainte, le bois des oliviers de Bethléem et les jeunes des Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ) prévues au Panama du 22 au 27 janvier 2019 ?  »

Jésus ? Pas faux ! Un projet né suite à un désir du pape de prier pour la paix ? Pas faux non plus ! La suite et les détails de ce beau projet à découvrir sur terrasanta.net !

Apprendre à se congédier

« C’est le titre de la lettre apostolique en forme de motu proprio signée par le Pape François ce jeudi 15 février et rendue public par le Saint-Siège. « La conclusion d’un office ecclésial doit être considérée comme partie intégrante du service lui-même, dans la mesure où il requiert une nouvelle forme de disponibilité » écrit le Saint-Père ».

Sur Vatican News

La joie d’étudier !

Récemment, le Pape a publié une nouvelle constitution apostolique intitulée Veritatis gaudium (la joie de la vérité) sur les universités et facultés ecclésiastiques. C’est un document important, à lire en particulier si vous êtes étudiant, enseignant et/ou chercheur dans une fac de théologie…

Comment ? Vous n’êtes pas concerné ? « L’exigence prioritaire aujourd’hui à l’ordre du jour est, en effet, que tout le Peuple de Dieu se prépare à entreprendre avec esprit une nouvelle étape de l’évangélisation. Cela demande un processus résolu de discernement, de purification et de réforme. » dit le pape…Lire la suite

S’il vous plait, prions pour que notre peuple soit plus conscient de la défense de la vie

« S’associant au message des évêques italiens, Le Pape François a adressé ses encouragements aux ‘différentes réalités ecclésiales qui de nombreuses façons promeuvent et soutiennent la vie’, notamment le Mouvement pour la vie. Sortant de son texte, le Pape a toutefois dit regretter que ceux qui luttent pour la vie soient si peu nombreux. ‘Ceci me préoccupe : dans un monde où chaque jour on construit plus d’armes, chaque jour on fait plus de lois contre la vie, chaque jour on avance avec cette culture du déchet, d’écarter ce qui ne sert pas, ce qui gêne. S’il vous plait, prions pour que notre peuple soit plus conscient de la défense de la vie dans ce moment de destruction et d’exclusion de l’humanité’, a-t-il lancé, dans un appel improvisé et vibrant.

Comment discerner la vérité ? #Fakenews

La vérité rend libre rappelle le Pape François dans son message.  (Vatican Media)Dur de ne retenir qu’un extrait du message du Pape pour la prochaine journée mondiale des communications sociales, où il parle de la vérité et des fake news. En voici un, mais on vous conseille d’aller tout lire : déjà parce que ce n’est pas très long, et puis ça ne concerne pas que les journalistes, mais aussi tous ceux qui se baladent sur les réseaux sociaux…

Libération du mensonge et recherche de la relation : voici les deux ingrédients qui ne peuvent pas manquer pour que nos paroles et nos gestes soient vrais, authentiques, fiables. Pour discerner la vérité, il est nécessaire d’examiner ce qui favorise la communion et promeut le bien et ce qui, au contraire, tend à isoler, diviser et opposer. La vérité, par conséquent, ne s’acquiert pas vraiment quand elle est imposée comme quelque chose d’extrinsèque et d’impersonnel ; elle découle au contraire de relations libres entre les personnes, de l’écoute réciproque.

A partir des fruits, nous pouvons distinguer la vérité des énoncés: s’ils suscitent la controverse, fomentent les divisions, insufflent la résignation ou si, au contraire, ils conduisent à une réflexion consciente et mûre, au dialogue constructif, à une dynamique fructueuse.

Un beau programme, que les rédacteurs du Samaritain vont essayer de mettre en oeuvre !

Le Pape François est-il fou ?

Evidemment non ! Il est revenu, lors de sa conférence de presse, sur le mariage qu’il a célébré dans l’avion, au cour de son voyage au Chili et au Pérou. L’occasion de parler des sacrements, de la préparation au mariage et du discernement que les pasteurs doivent exercer !