L’Avent avec les chrétiens d’Orient !

Une proposition en image, cette fois, comme une invitation à communier avec eux par la prière

Pour rebâtir et restaurer ce qui peut l’être

A minima la confiance et, si possible, les traces de notre culture. « Une mission exploratoire composée de membres de L’Œuvre d’Orient, d’historiens et d’experts de la Bibliothèque nationale de France s’est rendue en Irak, au Liban et en Syrie. L’occasion de dresser un bilan des premiers efforts entrepris pour préserver les richesses du patrimoine de ce «berceau de l’humanité». »

C’est ce que narre un article du Figaro : « Proche-Orient : après le chaos, rebâtir et restaurer » 

Alep chante l’Espérance

Du 12 au 24 octobre, l’Œuvre d’Orient organise une tournée exceptionnelle à travers la France pour la chorale Naregatsi, chorale syrienne venue d’Alep :
Paris : Samedi 13 octobre, église Notre Dame des Champs – 20h30
Versailles : Dimanche 14 octobre, église Sainte Elisabeth de Hongrie – 15h
Armentières (Lille) : Lundi 15 octobre, église Notre Dame d’Armentières – 20h15
Strasbourg : Mardi 16 octobre, Cité de la Musique et de la Danse – 20h
Lyon : Jeudi 18 octobre, église Saint Bonaventure — 20h
Marseille : Vendredi 19 octobre, Basilique du Sacré Cœur – 20h15
Toulouse : Samedi 20 octobre, Cathédrale de Toulouse – 20h30
Lourdes : Dimanche 21 octobre, accueil Saint Frai – 20h
Paris : Mardi 23 octobre, église Saint François de Sales – 20h

En Orient, la joie du baptême !

L’Oeuvre d’Orient fait paraître aujourd’hui un article de sa série sur les femmes héroïques au Moyen-Orient, cette fois-ci celui-ci est consacré aux soeurs du Bon Pasteur au Liban.

« À Shaïlé au Liban, les sœurs du Bon Pasteur accueillent des filles orphelines ou en grandes difficultés. Transformées par l’ambiance de paix, de respect et d’amour dont elles ont tant besoin, certaines découvrent la foi, comme nous l’explique une sœur dans une lettre.

p3 Liban joie baptême

Ainsi, après 6 mois de préparation avec une ardente soif et l’espérance d’arriver à la grande fête attendue, 4 jeunes ont reçu le baptême. Rouda, 21 ans, dans la maison depuis 3 ans, a été touchée par le témoignage et les valeurs chrétiennes des religieuses : « J’ai senti que Jésus est la raison derrière tout ce que j’ai vécu, et Il était présent avec moi, surtout chez les sœurs, je le voyais en elles dans leurs actions. Il est magnifique ce Jésus qui nous aime sans condition ». » Lire la fin de l’article ici >>

Mise au point sur SOS Chrétiens d’Orient

Mgr Gollnisch est intervenu pendant l’Assemblée de la Conférence des Evêques de France, pour parler des catholiques de rite oriental.

 

Prier le chemin de Croix en union avec nos frères chrétiens d’Orient

Chemin de Croix de Syrie
écrit par le Père Nawras,
coordinateur de l’action des jésuites en Syrie.

« Avec ce chemin de croix nous marchons à notre tour derrière Jésus qui porte sa croix et nous prenons conscience du don qu’il fait de sa vie par amour pour nous, pour moi.

Cette marche du Vendredi Saint nous invite aussi à regarder ceux qui sont différents avec bienveillance et solidarité. À notre tour, parcourons ce chemin d’espérance avec notre communauté, en paroisse, en union avec nos frères d’Orient ».

 

Des nouvelles d’Alep

Capture« Quelle est la mission de l’Église dans cette situation ?

Avec la crise, sa mission a changé. L’Église doit être à côté des réfugiés, des déplacés, des gens marginalisés. Les Aleppins viennent non seulement pour prier, mais aussi pour avoir de l’aide. L’Église est devenue comme une association humanitaire. Ce n’est pas un travail facile pour les prêtres, les religieux et les religieuses mais nous assumons cela. Par exemple à Alep les six églises catholiques collaborent pour gérer ce qu’on appelle ‘le point du lait’. On distribue chaque mois du lait à environ 2600 enfants d’Alep. Les églises distribuent aussi un panier alimentaire, sanitaire, elles paient les frais de scolarité et le logement pour les familles ».

Lire l’entretien avec Ziad Hilal, sj

Chrétiens d’Irak : entre incertitudes et espérance du retour

En Irak, dans la vallée de Ninive et autour de Mossoul, les chrétiens découvrent l’ampleur des destructions et du saccage systématique des églises, des écoles, des couvents et de leurs maisons au fur et à mesure de la libération de leurs villages. Les combattants de Daesh y ont laissé aussi des stigmates évidents de leur haine de la Croix. La joie de la libération des premiers villages et le recul de Daesh a laissé place à une profonde incertitude chez les chrétiens. Comment envisager de retrouver un voisinage parfois complice des saccages ? Quel avenir dans cette région instable d’où ils ont été chassés de manière régulière dans l’histoire ? Ces deux années de présence de Daesh ont aussi empoisonné la réalité de l’islam et les relations entre chrétiens et musulmans.

Avec une délégation de l’OEuvre d’Orient, une équipe de KTO a parcouru ces paysages désolés. Elle a accompagné des familles ou des religieux qui, pour certains, revenaient pour la première fois sur leurs lieux de vie depuis leur fuite précipitée en août 2014.

L’Œuvre d’Orient lance un pôle Jeunes

logoL’Œuvre d’Orient ouvre un pôle Jeunes, permettant à des jeunes de 20 à 30 ans de se mettre au service des Eglises d’Orient, pour une mission longue ou pour un séjour de sensibilisation, le tout dans le cadre d’une vraie démarche ecclésiale.

« Nous souhaitons envoyer des catholiques engagés, qui représenteront l’Œuvre d’Orient sur place : dans leur manière d’être et de faire, ils doivent être vraiment au service des Églises locales » a précisé l’Oeuvre à La Croix.

A titre d’exemple, rapporte La Croix,

En Irak, le besoin de psychologues spécialisés dans le traitement du stress post-traumatique se fait déjà sentir. Des volontaires pourraient également aider à la reconstruction de Qaraqosh en tenant une « banque d’outillage, sorte de Kiloutou local », ou en mettant en place du microcrédit. Dirigée depuis un an par Églantine Gabaix-Hialé dont le contrat prendra fin en mars, la radio chrétienne Salam, à Erbil, cherche aussi un volontaire arabophone pour prendre sa suite. En Ukraine, des centres accueillant des personnes handicapées ont également manifesté leur intérêt, ainsi que des écoles tenues par des sœurs en Égypte.

Toutes les précisions sur la page dédiée de L’Œuvre d’Orient : Jeune, je m’engage.

Les églises orientales catholiques de Paris

capture« Le samedi 21 janvier prochain, l’Œuvre d’Orient, avec son groupe de jeunes Antiokia, mettra le patrimoine chrétien oriental à l’honneur. Cet événement sera l’occasion de partir à la découverte des neuf églises catholiques orientales de Paris qui ouvriront leurs portes au public, partageront les richesses spirituelle, culturelle et liturgique de leurs communautés ancestrales mais bien vivantes ».

Voir plus…

Faisons briller l’espérance !

captureLettre de Mgr Gollnish, directeur de l’Œuvre d’Orient :

« La tâche est immense ! Des dizaines de milliers de familles sont en plein désarroi, nous avons besoin de votre soutien pour faire grandir notre action.

Alors qu’ils ont survécu aux balles, aux bombes, à l’errance… nous ne pouvons pas abandonner aujourd’hui les chrétiens d’Irak et de Syrie. Mobilisons-nous. Soyons plus que jamais à leurs côtés ».

Voir plus…