Arvo Pärt, lauréat du prix Ratzinger 2017

@Kaupo Kikkas

La musique contemporaine peut rivaliser avec nos grands compositeurs du passé ! Peut-être particulièrement dans la musique religieuse qui vise aujourd’hui autant qu’hier à nous faire accéder à l’ineffable. D’Arvo Pärt, écoutez notamment ses Sieben Magnificat-Antiphonen, son Lamentate, son Miserere

« Né en 1935 à Paide (Estonie), Arvo Pärt est un musicien orthodoxe contemporain, spécialisé dans la musique sacrée et associé au mouvement minimaliste. Docteur honoris causa de l’Institut pontifical de musique sacrée, il a eu l’occasion, pour les soixante ans de sacerdoce de Benoît XVI, d’exécuter devant lui son Notre Père. Il est, depuis 2011, membre du Conseil pontifical pour la culture« .

Nicolas Senèze, dans La Croix

 

 

Le serviteur inutile du pape François

capture« Guzmán Carriquiry a bien conscience des résistances de certains et de l’anxiété provoquée par les changements. ‘Quelquefois, ils disent que le pape est dur, admet-il, mais c’est bon d’être interpellé sur son style, le contenu ou le but de son service ; cela aide à être vraiment un serviteur inutile' ».

Lire plus dans La Croix