Des soeurs (en) converses / conversion

Quel catholique traînant sur les réseaux sociaux ne s’est pas déjà amusé du nom des fameuses chaussures aux étoiles ? C’est encore plus délicieux quand ce sont des religieuses qui s’y intéressent et font le choix de les porter… résolument :  » Si notre habit religieux rappelle que nous sommes « mises à part », c’est-à-dire : « consacrées », nos converses témoignent de notre ancrage dans le monde. Dans notre vie apostolique, nous cherchons à vivre ces deux dimensions : être ici, envoyées par le Christ dans ce monde pour ce monde, tout en restant reliées à notre source profonde qui se trouve en Dieu et qui nous garde tournées vers notre patrie du ciel. Les pieds, c’est l’adhérence au sol. Nos converses nous raccrochent au monde et participent à nous rendre proches de ceux que nous croisons dans la rue, y compris des marginaux. »  Pour lire la totalité de ce bel article, c’est par ici >>

La mini-jupe du Jubilé

skirtextraordinary-jubilee-of-mercy-minijupes-par-superpixus-redbubbleMesdames, Mesdemoiselles, vous avez aimé le Jubilé de la Miséricorde et votre âme est triste à en mourir à l’idée qu’il prenne fin ? Portez la mini-jupe de la Miséricorde ! A un prix de 30€ seulement, faite en un vrai stretch miséricordieux, elle sera du plus bel effet dans les réunions de l’Equipe d’Animation Pastorale ou au stand Quiches de la Kermesse. Aucun intéressement aux ventes de notre côté.

Nous pourrions même insister sur la valeur du discernement dans la pratique religieuse.

« Revêtez-vous de miséricorde et de compassion. » (Col 3,12), rappelle le Père Nadler.

Vu sur Aleteia GB