C’est peut-être un détail pour vous…

…mais pour certains, c’était attendu depuis des années : la nouvelle traduction du missel romain (depuis le latin) va arriver dans les paroisses, l’an prochain, pour l’Avent 2020 (on espère), sinon de toute façon en mai 2021.

Le missel est le livre liturgique qui contient les textes et prières que prononce celui qui préside la messe (évêque ou prêtre), ainsi que les paroles du diacre, mais aussi les dialogues entre eux et l’assemblée.

Depuis des années, on parlait de cette nouvelle traduction qui allait arriver « très bientôt », « sûrement l’an prochain », puis brutalement on apprenait le report à une « date ultérieure », voire très ultérieure…

Dans un an, il est là !

Déblocage des traductions liturgiques

Une commission pour assouplir les règles de traduction des textes liturgiquesUne commission a été constituée au sein de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements en vue de faire évoluer l’instruction Liturgiam authenticam sur la difficile question des traductions des textes liturgiques, a appris La Croix.

« La rigidité dont la congrégation a fait jusqu’ici preuve vis-à-vis des traductions réalisées par les différents épiscopats a été la source de blocages et de paralysies, souligne un observateur. Il faut admettre des traductions qui tiennent compte à la fois de la fidélité aux sources et de la culture de ceux qui les reçoivent. »

Lire la suite…