Quelques mots du pape pour les jeunes ! #Synod2018

Mgr Gobilliard a croisé le pape au synode et lui a demandé quelques mots pour les jeunes dans une interview-selfie 😉 ! Voici le résultat (dont vous n’oublierez pas d’activer les sous-titres si nécessaire).

 

La révélation du péché porte en elle-même la possibilité de la rédemption

Intervention de Mgr Gobilliard au synode des jeunes :

Aujourd’hui l’institution est humiliée par les péchés scandaleux de ceux qui ont commis des crimes abominables ainsi que par le silence gravement coupable de certains de nos frères, mais l’expérience biblique doit nous donner la force d’affirmer que la révélation de ce péché est une chance et une espérance. Dans le contexte actuel, au nom des victimes, au nom des jeunes, nous devons considérer que la révélation du péché porte en elle-même la possibilité de la rédemption, la possibilité pour les victimes de se reconstruire, la possibilité pour les bourreaux de répondre de leurs actes, de se guérir et de se convertir, la possibilité pour l’Église de vivre un renouveau profond. Nous n’avons pas à défendre l’institution, mais nous devons avant tout protéger les enfants et les jeunes.

 

Quatre évêques français pour le Synode sur les jeunes

Le Pape François a nommé quatre évêques français comme délégués au Synode des évêques sur « les jeunes, la foi et le discernement vocationnel ».

  • Mgr Laurent PERCEROU, évêque de Moulins et Président du Conseil pour la pastorale des enfants et des jeunes ;
  • Mgr David MACAIRE, archevêque de Fort-de-France ;
  • Mgr Bertrand LACOMBE, évêque auxiliaire de Bordeaux et membre du Conseil pour la pastorale des enfants et des jeunes ;
  • Mgr Emmanuel GOBILLIARD, évêque auxiliaire de Lyon et membre du Comité Études et Projets.

États généraux de la Bioéthique : entrez dans le débat !

Comment y participer et faire entendre sa voix ?
Nous sommes tous invités à y prendre part et je vous encourage vivement à transmettre cet appel à tous les frères et sœurs de vos paroisses, communautés, établissements, mouvements et aumôneries. Une occasion nous est offerte pour témoigner humblement auprès de nos concitoyens de la beauté de la vie humaine et du chemin de liberté que nous ouvre la vie avec le Christ.

Cardinal Philippe Barbarin

Lire la suite

Dimanche soir, c’est homélie !

« Jésus est poussé au désert par l’Esprit, il y est tenté par le démon et l’Evangile nous dit qu’il vit parmi les bêtes sauvages.

Cette précision est plus importante qu’on ne le croit. Elle nous rappelle la prophétie d’Isaïe, le petit enfant jouera sur le nid du cobra, le loup habitera avec l’agneau, la panthère se couchera avec le chevreau, la création sera renouvelée, la paix rétablie, le combat achevé. » 

… C’est ainsi que Mgr Emmanuel Gobilliard, évêque auxiliaire de Lyon, commence son homélie de ce 1er dimanche du Carême avant de parler des péchés capitaux et des armes qui nous sont donnés pour en triompher (à lire en intégralité !).

Lire la suite

Cette bien mystérieuse résurrection des corps

Aujourd’hui, j’aimerais vous parler de la résurrection des corps. Vous savez, cet article du Credo qu’on dit du bout des lèvres.

Qui c’est qu’a cafté ?

Trois minutes pour avoir les idées un peu plus claires.

Si un seul d’entre vous refuse d’être un saint, l’Eglise ne pourra pas s’en remettre !

Homélie de Mgr Gobilliard à Vézelay, pour le pèlerinage des Routiers Scouts d’Europe

Pour être fils de la chrétienté, mes amis il suffit d’être fils de Dieu et de l’être pleinement. Aujourd’hui, dans la liturgie, le Seigneur nous fait le cadeau de nous livrer le secret de la sainteté : « Tous ceux qui se laissent conduire par l’Esprit de Dieu, ceux-là sont fils de Dieu ! » Dans une seule phrase de la sainte Ecriture est contenu tout ce qu’il faut faire pour être un saint.

Personne ne vous demande de reproduire l’exemple de ceux qui vous ont précédés. Le seul qu’il faut imiter, dans le fond, c’est Jésus qui se donne à nous par son Esprit Saint. Chaque saint est absolument unique. De même, chacun d’entre vous est un trésor unique et précieux pour l’Eglise.

Si un seul d’entre vous refuse d’être un saint, refuse d’accomplir sa vocation, l’Eglise ne pourra pas s’en remettre et je dis cela très sérieusement.

Lire la suite

Semaine Sainte au Kurdistan irakien

« Dans le cadre du jumelage Lyon-Mossoul, une délégation du diocèse de Lyon a passé quelques jours au Kurdistan irakien.
Parmi les moments forts du voyage : un chemin de croix à Baqofah, une messe de Pâques célébrée à Dohuk et un passage à Qaraqosh, où vient de se réinstaller l’archêveque syro-catholique de Mossoul Mgr Petros Mouché.

De retour d’Irak, Mgr Emmanuel Gobilliard, évêque auxiliaire du diocèse de Lyon, tire le bilan de ce voyage avec le père Didier Rodriguez ».

Écouter Mgr Gobilliard sur RCF

Comme à cet aveugle, le monde nous demande : « qui est Jésus pour toi ? »

« C’est un Évangile très important pour la compréhension de notre foi chrétienne. Comme à cet aveugle, le monde nous demande : ‘qui est Jésus pour toi ?’ » À cette question, les réponses sont diverses et elles correspondent plus ou moins aux réponses de l’aveugle lui-même. Avez-vous remarqué la progression dans ses réponses ? Au début, il parle d’un ‘homme qu’on appelle Jésus’, puis il affirme : ‘c’est un prophète !’ Et finalement après la dernière série de question, il proclame : ‘Jamais encore on n’avait entendu dire que quelqu’un ait ouvert les yeux à un aveugle de naissance. Si lui n’était pas de Dieu, il ne pourrait rien faire’. Et devant Jésus il dit : ‘Je crois !’ et il se prosterne devant lui. Derrière l’histoire de cet aveugle, il y a l’histoire de chacun d’entre nous ».

Mgr Gobilliard, homélie pour le quatrième dimanche de Carême

Mgr Gobilliard, Comprendre le célibat des prêtres

Capture« ‘Pour choisir, en vérité le célibat, il faut faire une rencontre authentique et bouleversante’. Il y a quelques années, Mgr Emmanuel Gobilliard avait écrit un texte sur le célibat des prêtres dans une lettre datant de 2012 et publiée dans son livre Le journal de Tanjomoha. Il y expliquait ressentir le célibat comme ‘une croix ; le fait de ne pas avoir d’enfant est une vraie souffrance’ et confessait qu’il se serait peut-être marié s’il avait ‘eu le choix’ au moment d’entrer dans la prêtrise.

Aujourd’hui l’évêque auxiliaire de Lyon est l’invité de la rédaction pour expliquer le choix du célibat dans l’Église ».

Écouter Mgr Gobilliard sur RCF…