Au péril des flots

A bord de l’Hermione, au large des côtes marocaines et espagnoles, une neige de bateaux de papiers s’envole du franc bord carmin. Certains ont écrit un message d’espoir et de solidarité sur la feuille pliée, enfantine. Illusoires, dérisoires, si fragiles! Les esquifs flottent quelques instants et dérivent, au grand péril du vent et de l’eau. Certains coulent.

« Nous voudrions rendre hommage aux milliers d’hommes, de femmes et d’enfants qui ont péri dans ces eaux en tentant de traverser d’Afrique vers l’Europe. La Mer Méditerranée est devenu un cimetière. Nous souhaitons saluer la mémoire de ces disparus. » explique le Commandant au micro.

Lire la suite