La béatification des martyrs d’Algérie : un message à contre-actu.

Il y avait une vraie préoccupation concernant la réception par les Algériens de la célébration de béatification, par crainte que l’Eglise soit perçue comme essayant de mettre en avant ses propres martyrs, oubliant tous les Algériens victimes eux aussi de ces années de plomb. Mais la presse salue très largement cette célébration, comme le rapporte Anne-Bénédicte Hoffner, pour La Croix.Lire la suite

Si l’État est prêt à faire des martyrs, il y aura plein de candidats

Secret de confession versus Obligation de dénoncer : l’Australie a choisi son camp. Ses prêtres aussi !

On June 7, the Legislative Assembly of the Australian Capital Territory (ACT) passed legislation, backed by every political party in the chamber, extending mandatory reporting of child abuse to churches and church activities, including the Catholic confessional, starting March 31 of next year. South Australia will begin enforcing a similar law in October.

Ce 8 mai…

Découverte des corps des 20 coptes assassinés par Daech

« L’Égypte a confirmé le 7 octobre 2017 la découverte des corps de 20 chrétiens coptes égyptiens et d’un Africain décapités par les terroristes de Daech, l’État islamique, au bord de la mer, près de Syrte, en Libye, en février 2015.
Les dépouilles, la tête séparée du corps, ont été retrouvées dans un charnier près de Syrte, un ancien bastion des jihadistes, a annoncé samedi 7 octobre une antenne du ministère de l’Intérieur du gouvernement d’union nationale de la Libye (GNA), reconnu par la communauté internationale ».

Lire plus sur cath.ch

 

On est là au cœur même du sens du martyre

« Il aurait pourtant suffit de réagir comme saint Pierre au soir du jeudi saint : ‘Jésus ? Je ne connais pas cet homme’. Ou de proclamer la shahâda. Quelques mots, quelques secondes… qu’est-ce donc devant une vie ? Les premiers chrétiens ont connu ce terrible dilemme. ‘Brûlez quelques grains d’encens devant la statue de César, leur disait-on, au pire, faites semblant, personne n’en saura rien. Et vous aurez la vie sauve !’.

S’il suffit réellement d’un mot pour sauver la vie d’enfants, de ses propres enfants, n’est-il pas préférable de le prononcer, quitte à mentir ? Renier ses convictions les plus intimes pour la survie des siens, n’est-ce pas une forme de courage ? Ne pas le faire, n’est-ce pas, finalement, de l’obstination, du fanatisme, le même que celui qu’on reproche aux bourreaux ?

On est là au cœur même du sens du martyre.

Abbé Paul Amar sur padreblog.fr

Martyrs d’Égypte : ils nous ont demandé de renoncer à Dieu

« “Ils m’ont pris mon frère. Ils lui ont tiré une balle sous le menton puis une autre dans le cœur” dit-elle dans un dernier filet de voix. On l’entend à peine, ses yeux tournés vers le ciel, les mains tendues vers le souvenir de son frère quand il lui souriait encore quelques minutes avant de monter dans le bus. Comme des dizaines d’autres chrétiens, le jeune homme se rendait vendredi dernier, veille du ramadan, en pèlerinage au monastère Saint-Samuel en plein désert. Ils sont tombés dans une embuscade, revendiquée dès le lendemain par le groupe État islamique. “Une dizaine d’hommes masqués et armés nous ont coupé la route. Ils nous ont demandé de renoncer à Dieu. On leur a dit non, il n’en est pas question. Alors le massacre a commencé” ».

Gérard Leclerc sur france-catholique.fr

Egypte : deux attentats contre des églises

Au moins 22 personnes ont été tuées et 71 blessées dimanche dans un attentat à la bombe contre une église copte de la ville de Tanta, à 120 km au nord du Caire, selon le dernier bilan du ministère de la Santé.

L’explosion a eu lieu durant la messe, dans l’église Mar Girgis de Tanta, selon un responsable du ministère de l’Intérieur, et le bilan des victimes s’élève « à 21 morts et 59 blessés », selon un communiqué du ministère de la Santé. Le bilan précédent faisait état de 15 morts.

L’explosion a eu lieu peu avant 10H00, alors que la communauté chrétienne célébrait la messe des Rameaux avant d’entrer dans la semaine sainte.

Le Figaro

Une nouvelle explosion a eu lieu dimanche près d’une église en Egypte, cette fois-ci dans la ville d’Alexandrie (nord).

« Six citoyens ont été tués et 33 blessés jusqu’à maintenant dans l’explosion (…) dans l’église Saint-Marc » à Alexandrie, selon un communiqué du ministère de la Santé. Un premier attentat dimanche a fait 25 morts et 78 blessés près d’une église de la ville de Tanta, dans le delta du Nil, selon un nouveau bilan du ministère de la Santé.

Le Figaro

Nos frères chrétiens martyrisés sont témoins de la mort du Christ. Qu’il les prenne avec Lui dans la Vie !

En 2016, moins de chrétiens tués pour leur foi

capture« Le nombre 2016 de chrétiens tués recensés par l’ONG protestante Open Doors (Portes ouvertes) s’établit à 1173 personnes, contre 7100 en 2015, après plusieurs années de hausse (1201 morts en 2012, 2123 en 2013 et 4344 en 2014), selon des chiffres publiés mercredi.

‘Les crises très violentes qui ont impacté les chiffres en 2015 ont diminué en intensité, soit parce que les groupes extrémistes sont en repli (Boko Haram, le groupe Etat islamique), soit parce que les chrétiens sont déjà morts ou ont déjà fui la zone’, écrit Open Doors dans son rapport ».

Lire plus dans la Tribune de Genève…

15 jours avant la Toussaint, 7 nouveaux saints !

capture

Les sept nouveaux saints viennent de cinq pays: France, Argentine, Italie, Espagne, Mexique. Trois sont prêtres, un évêque, un frère, un adolescent laïc de 15 ans, et Elisabeth de la Trinité, carmélite de Dijon, la seule femme.

Sainte Élisabeth (le silence de la contemplation trinitaire), saint Salomon (martyr de la Révolution française), saint Manuel (l’évêque de l’Eucharistie), saint Ludovic (les Fils de Marie), saint Alfonso (le saint Jean Bosco de sud de l’Italie), saint José Gabriel (le pionnier des périphéries) et saint José Luis (martyr à 14 ans), priez pour nous !