Bienheureuse française !

Ce dimanche, à Agen, était béatifiée Mère Adèle de Bats. « Née peu avant la prise de la Bastille en Lot-et-Garonne d’une famille noble, elle part en exile en Espagne et au Portugal où elle découvre les spiritualités mystiques de Sainte Thérèse d’Avila et de Saint Jean de la Croix. De retour en France, elle se met au service des pauvres et des enfants pour lesquels elle fonde, dès l’âge de 16 ans, une école. Avec le Père Chaminade elle crée l’ordre des Marianistes dont la vocation est « de donner Jésus au monde » en secondant Marie dans sa « mission maternelle ».   »

Lire la suite