John Milbank, La politique de la vertu

Entretien protéiforme, avec une conclusion inattendue :

Tout le monde devrait avoir un rôle dans son quartier, sa rue, son village, son lieu de travail. Dans l’Angleterre médiévale, une personne sur dix avait une sorte de rôle représentatif, aussi minime soit-il : vous pouviez être le gardien de la bière de votre village. Contrairement aux apparences, le Moyen-Âge était peut-être plus démocratique qu’aujourd’hui, dans le sens où les gens avaient plus de prise sur la vie ordinaire !

Une nouvelle espérance post-libérale

« Il est bien évident qu’au jeu de la verticalité, les hobbits seront toujours perdants. C’est en grignotant patiemment les pieds d’argile de ces colosses mondiaux, notamment par notre manière de consommer, par une capillarité horizontale, et enracinés dans une slow politics qui retissera des liens à tous les niveaux, qu’émergeront les futurs leaders venus du Shire. Faudra-t-il que certains hobbits en payent le prix eux-mêmes, librement, dans les pas de Roberto Saviano, Rigoberta Menchu, Oscar Romero et de tous les anonymes pour qui l’Espérance consiste à faire de l’histoire quand il n’y a plus d’histoire possible (Ellul) ?  Dans cette adversité partagée, nous espérons que la non-violence sera contagieuse. L’histoire ne fait que commencer… »

Philippe de Roux dans Limite

Aux armes (de l’Esprit), citoyens (des Cieux) !

« Ce samedi était la journée conclusive de l’université d’été, traditionnellement dévolue à l’intervention des politiques. Une table ronde réunissait 3 d’entre eux : Christophe Billan (de Sens Commun), Djordje Kuzmanovic (de la France Insoumise) et Serge Passerieux (Refondation, ex- Parti Socialiste et Poissons Roses). Certes, le panorama aurait été plus complet avec un En Marcheur, mais ils ont décliné l’invitation. Pierre Jova animait ce débat ».

Lire plus sur frejustoulon.fr

Faut-il se libérer du libéralisme ?

« Organisée par l’Observatoire Socio-Politique du diocèse de Fréjus-Toulon et les Dominicains, la 7° édition des Universités de la Sainte-Baume aura lieu du 23 au 26 août prochain.

Cette année, le thème est : Faut-il se libérer du libéralisme ? Au moment où celui-ci semble présent plus que jamais dans l’actualité et nos vies, nos intervenants nous aideront à réfléchir et tracer des pistes pour l’avenir.

Avec Jean Sévilla, Mathieu Bock-Côté, Yves Thréard, Christophe Geffroy, Paul Picarreta, Gaël Brustier et bien d’autres ».

Voir plus…

Le libéralisme est un humanisme

LibéralismeLe libéralisme est un humanisme est un ouvrage de Robert Leblanc, ancien président des Entrepreneurs et dirigeants chrétiens. Il était interviewé ce matin sur Radio Classique.

J’affiche que je suis chrétien […] mais je m’empresse de le dire, mon propos ne concerne pas que les chrétiens, ma vision de l’entreprise concerne tout le monde.

Cette notion de fraternité est importante. Le libéralisme nous place chacun devant nos frères, plutôt que d’attendre qu’une structure lointaine, abstraite, prenne en charge les choses qu’on ne fait pas. C’est là qu’il y a un appel à la responsabilité. […] L’appel à la responsabilité de chacun, dans une fraternité ouverte, est un chemin de salut pour tout le monde.