François Huguenin veut des chrétiens radicalisés

C’est, entre autres bonnes choses, ce qu’il explique peu ou prou dans l’entretien qu’il livre à Atlantico. Entretien dense, abordant plusieurs sujets d’importance, que l’on aura à cœur de lire parce qu’on se nourrit soi-même. Une sélection ? Bien sûr, la voici, mais pas avant d’avoir cité cette phrase, qui fait écho aux propos de Mgr Michel Aupetit, précédemment rappelés par votre site préféré : « ce qui fait la spécificité du chrétien sur les questions politiques est au fond l’accueil du plus faible. »

En provoquant un peu, je dirais que je ne serai jamais contre, dans un certain sens, une radicalisation des chrétiens. Dans le sens où être radical est interprété au sens étymologique comme « retourner à la racine » et non pas « sombrer dans l’extrémisme » ce qui malheureusement tente certains catholiques.

Lire la suite