La saint Joseph en Italie

C’est souvent un temps de fête, un temps de pause dans le Carême… Là, dans le contexte de la pandémie, ce sera une occasion spéciale de prière. C’est en tout cas ce que propose l’Eglise italienne : « Une bougie allumée et un petit tissu blanc à la fenêtre pour le soir de la Saint-Joseph: de nombreux diocèses adhèrent en ces heures à l’initiative lancée ces derniers jours par la Conférence épiscopale italienne pour le jeudi 19 mars prochain.

A 21 heures, le jour dédié au gardien de la Sainte Famille, la Conférence des évêques invite chaque famille, chaque fidèle, chaque communauté religieuse à prier les Mystères lumineux du Rosaire et à rendre visibles une bougie allumée et un tissu blanc à la fenêtre. Le site des évêques italiens nous invite à prier selon les mots de Léon XIII: «À toi, ô bienheureux Joseph, saisi par la tribulation, nous avons recours et invoquons avec confiance ton patronage, ainsi que celui de ta très Sainte Épouse». » Lire tout l’article sur Vatican News >>

Planter, replanter et rereplanter

A l’heure où l’Amazonie brûle tragiquement en lien, semble-t-il, avec les déforestations massives, la ville de Milan fait le choix de planter 3 millions d’arbres pour refroidir son centre-ville. Une décision qui intervient après d’autres décisions vertueuses sur le plan écologique qui fait que la ville serait devenue, en 1 an 1/2, la plus verte de l’Italie ! Des choix d’urbanisme à découvrir sur Détours

Il est prêtre et a 4 fils prêtres !

Et en plus, il fête ses 100 ans ! Pas d’histoire sordide là-dedans mais bien une profonde histoire d’amour qui se passe dans le diocèse de Rimini en Italie. « Ce mardi 4 juin, le diocèse de Rimini, sur la côte adriatique, a célébré un évènement très inhabituel : le centenaire d’un prêtre, toujours actif, et lui-même père de quatre prêtres. «Je suis amoureux du Seigneur, personne ne m’a poussé, c’est une chose que je sentais, je l’ai demandée et on me l’a accordé», a-t-il raconté. » Veuf en 1970, il a ainsi été ordonné prêtre en 1988 à 69 ans.

Une histoire pas banale racontée par Vatican News : https://www.vaticannews.va/fr/eglise/news/2019-06/pretre-italien-centenaire-fils-pretres.html

De la haute cuisine pour les plus démunis !

« Le propriétaire triplement étoilé de l’Osteria Francescana, à Modène, a récemment ouvert à Paris l’un de ses Refettori (“réfectoires”) : des restaurants communautaires qui servent à des personnes en situation de précarité une cuisine préparée par des chefs, à partir de surplus » en savoir plus sur le site du courrier international.

Et si c’était une belle manière d’exercer l’option préférentielle pour les pauvres que penser à leur ouvrir l’accès à la haute gastronomie ?

Soutien du Vatican aux producteurs touchés par les séismes

Sur une demande directe du Pape, l’Aumônerie apostolique s’est rendue ces derniers jours dans les zones frappées par les séismes en Italie centrale, pour acquérir de la part des petits revendeurs, fortement en difficulté suite au séisme, des produits alimentaires typiques des zones frappées. Ce bureau du Saint-Siège en charge de la charité envers les pauvres au nom du Pape l’a annoncé ce jeudi 23 février.

Différents groupes d’agriculteurs et de producteurs ont été recensés. «Leurs entreprises risquent de fermer à cause des dommages provoqués par le séisme».

L’Aumônerie apostolique a décidé d’acheter une grande quantité de leurs produits «avec l’intention, exprimée par le Saint-Père, de les aider et de les encourager dans la poursuite de leur activité». Un geste en ligne avec le magistère du pape François qui rappelle souvent que «quand on ne gagne pas son pain, on perd sa dignité». Tous les produits acquis ont été «immédiatement distribués à diverses tables caritatives de la ville de Rome», pour la préparation des plats donnés quotidiennement aux personnes dans le besoin et sans domicile fixe.

Radio Vatican