Les jeunes veulent être utiles !

adobestock-104995553_0_729_487Et c’est une bonne nouvelle que nous rapporte le journal La Croix :

Un sondage OpinionWay pour La Croix et la Fondation Jean-Rodhain met une fois de plus à mal l’idée reçue selon laquelle les jeunes d’aujourd’hui seraient peu enclins à l’engagement associatif et au bénévolat. […]
41 % des 18-30 ans se sont déjà renseignés sur les organisations humanitaires et sociales, et 50 % sur le service civique. Des chiffres à mettre en regard, par exemple, du baromètre 2017 de l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (Injep), selon lequel 32 % des jeunes déclaraient participer aux activités d’une association.

C’est à retrouver ICI.

 

La dignité de la procréation

Tous les évêques de France ont signé une déclaration, « La Dignité de la procréation », pour expliquer leur position sur l’Assistance Médicale à la Procréation.

« Notre attitude n’est pas d’être “contre”. explique Mgr d’Ornellas. Mais nous sommes pour la dignité de la procréation. » « Nous entendons les souffrances. Mais c’est avec sérénité que nous présentons ici des arguments éthiques car c’est le dialogue que nous cherchons et non la confrontation. »

 

 

 

Dons aux associations : encore un effort … vraiment !

les-dons_articleIl y a un an déjà en ces colonnes, nous nous inquiétions de la chute des dons aux associations. Famille chrétienne indique que, suite dans un contexte fiscal en pleine évolution, la situation semble avoir empiré :

« La collecte est nettement moindre. On sent un essoufflement des dons », prévient Olivier Loock, directeur de la recherche de fonds des Petits Frères des Pauvres, qui œuvrent auprès des personnes âgées isolées. « Sont menacés les gens qu’on accompagne et ceux qui pourraient réduire leurs impôts. Tout le monde est perdant ! » Même son de cloche à la fondation Habitat et Humanisme, au Secours catholique, aux Apprentis d’Auteuil ou au Collège des Bernardins. Selon France Générosité, le syndicat qui regroupe les associations et les fondations, la baisse serait de 50 % entre 2017 et 2018.

L’article est à retrouver ICI. Vous avez des moyens ? Donnez, même un peu, en espérant que cette alerte sera prise en compte par nos gouvernants …

Au sujet de la crise dans l’Eglise…

Chez Radio Vatican :

Le Pape François, après avoir consulté le Conseil des cardinaux, a décidé de convoquer une réunion avec des présidents des conférences épiscopales de l’Église catholique sur le thème de la protection des mineurs. La réunion avec le Pape se tiendra du 21 au 24 février 2019.

 

Message de la Conférence des Evêques de France :

La crise que traverse l’Eglise catholique aujourd’hui, le profond désarroi dans lequel sont plongés beaucoup de fidèles et de clercs sont une invitation à travailler à la juste place de chacun. A la suite de l’appel du Pape maintes fois exprimé, nous invitons à travailler cette question de l’autorité partout où elle se pose dans l’Eglise. C’est ensemble – dans un souci de communion véritable – qu’il nous faut veiller à ce que tous exercent pleinement leur responsabilité.

Dans ces épreuves qui nous atteignent, nous évêques, avec force et humilité nous en appelons à la foi des uns et des autres. C’est le Christ qui est notre Roc. Il nous a promis qu’il ne nous ferait jamais défaut. Nous vous lançons cet appel : « Soyez toujours prêts à rendre compte de l’espérance qui est en vous ».

 

Différents textes des évêques de France à retrouver sur cette page.

Tribune des médecins en soins palliatifs du Nord sur l’euthanasie

Quel christianisme social aujourd’hui ?

LogodesSemainessocialesdeFranceC’est le thème du dossier de septembre des Semaines Sociales de France :

Au mois de septembre,  nous mettons à l’honneur le christianisme social.
Vivant dans une époque de grandes transformations sociétales, il nous appartient aujourd’hui d’en redessiner les contours, les enjeux et la vision pour demain. Ce dossier sera régulièrement enrichi tout au long du mois.

L’occasion de (re)découvrir la Pensée sociale de l’Eglise, indispensable colonne vertébrale pour vivre en chrétien dans le monde d’aujourd’hui ! C’est à retrouver ICI.

Lire la suite

Et la forêt avance …

En cette « Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la Création », une bonne nouvelle : la forêt française va bien !

La forêt française va bien et augmente même en superficie ! Riche de 138 essences d’arbres différents, sa surface a doublé en l’espace de 200 ans.

Un article intéressant de l’Office national des forêts à retrouver ICI.

La JOC à l’aide des travailleurs saisonniers [Carte postale]

Image-1Cette année encore, la JOC a installé des permanences dans plusieurs stations balnéaires de la côte française pour informer les travailleurs saisonniers de leurs droits et les accompagner.

Entre 500 et 700 000 saisonniers, le plus souvent des jeunes, occupent un emploi pendant l’été en France. Une période courte, dense, et un droit du travail et des contrats pas toujours respectés. Aucune donnée nationale n’existe sur les cas d’abus, ni l’Etat ni les syndicats ne les recensent.

La justice sociale en actes, RFI est allé à leur recontre aux Sables d’Olonne et c’est à retrouver ICI.

Lire la suite

Madeleine Delbrêl : l’assistante sociale mystique

madeleine-delbrel-site-0Ce dimanche, Le Jour du Seigneur rediffusait un documentaire sur Madeleine Delbrêl. Il rassemble les témoignages de ceux qui l’ont connue : chrétiens et communistes, illustrés de nombreux documents d’archives. On y voit comment elle décide de vivre de l’Evangile dans la cité « rouge », Ivry, aux trois cents usines en plein fief du Parti communiste. Elle est missionnaire là où le seul «credo» est celui du marxisme. Sans confondre l’émancipation du prolétariat avec l’idéal évangélique, Madeleine est de tous les combats, aux côtés des communistes, pour la justice et pour les pauvres.

“Seigneur, fais nous vivre notre vie, non comme un jeu d’échecs où tout est calculé, non comme un match où tout est difficile, non comme un théorème qui nous casse la tête, mais comme une fête sans fin où ta rencontre se renouvelle, comme un bal, comme une danse, entre les bras de ta grâce, dans la musique universelle de l’amour. Seigneur, viens nous inviter !”

C’est à retrouver ICI.

Désespérer ? Non et en plus pas pour de mauvaises raisons [carte postale]

Image-1Il est bien des raisons – hélas – d’être triste ou de maugréer sur tout ce qui ne va pas. Pourtant, tout ne va pas si mal et notre obstination à nous concentrer sur de faux objets de désespérance pompe peut-être l’énergie que nous pourrions proposer à des perspectives d’avenir ou, simplement, à voir parfois ce qui va bien. C’est l’objet de la tribune en juillet de Nicolas Kirkitadze, qui revient sur quelques fausses raisons de désespérance et quelques raisons de croire en l’avenir en France.

Seuls 29% des Français sont optimistes selon un sondage Ipsos paru en septembre, ce qui fait de la France le deuxième pays le plus pessimiste après le Japon. Mais c’est déjà un grand pas en avant puisque ces dernières années le taux d’optimisme oscillait entre 15 et 20%, alors que la moyenne mondiale est de 41%. Pourtant, quand on demande aux Français s’ils sont heureux, surprise ! 85% répondent « oui » (même si parmi eux 45% disent « oui mais moins qu’avant »). Le Français est donc globalement heureux dans sa vie mais persiste mordicus à penser que « tout va mal ». […]
Il faut [à la France] retrousser les manches, renoncer à son passéisme et lever la tête pour regarder devant soi avec confiance… et peut-être regarder d’autres pays pour avoir la preuve que nous n’allons pas aussi mal que nous aimons à le fantasmer dans une jouissance morbide bien franchouillarde.

Lire la suite

[Cluedo] Mais qui a restauré le calvaire de Pierrevillers ?

Le-mysterieux-bienfaiteur-du-calvaire-de-Pierrevillers_articleLe journal Pèlerin nous narre une histoire peu banale : le maire de Pierrevillers, en Moselle, a lancé un appel pour retrouver le bienfaiteur qui a entièrement restauré, en cachette, un calvaire du village !

« C’est un travail difficile qui demande du temps et de la technique, puisque la croix est sculptée sur chacune de ses faces », explique René Heiser. Élevée à plus de 2,50 mètres, sa hauteur complexifie la tâche. Le maire de la bourgade mosellane en est convaincu : le bienfaiteur connaissait les techniques de restauration d’une telle œuvre.

Si toi, lecteur du Samaritain, tu es responsable de cette opération « Under cover », manifestes-toi ; ils veulent juste te remercier !

L’article est à retrouver ICI.

Emmanuel Macron reçoit l’archevêque de Mossoul

La Vie nous informe qu’Emmanuel Macron a reçu ce matin Mgr Petros Mouche, archevêque syriaque catholique de Mossoul, sur l’avenir des chrétiens d’Orient et de l’Irak.

La rencontre n’était pas inscrite à l’agenda officiel. Elle a même été organisée à la dernière minute. Vendredi 15 juin, vers 9h, Emmanuel Macron a rencontré l’archevêque de Mossoul et de Qaraqosh, Yohanna Petros Mouche, dans son bureau.

En cadeau, l’archevêque de Mossoul a offert à Emmanuel Macron une page tirée d’un livret de messe retrouvé dans les ruines d’une église de la ville de Sinjar et que les islamistes n’avaient pas brûlée. Visiblement touché, Emmanuel Macron lui a demandé de lui lire ce qui y était écrit en arabe. Il s’agissait de la prière du Notre Père. Puis il a enlacé Mgr Petros Mouche.

France, fille aînée de l’Église ?

Sainte Pétronille est patronne de la France depuis le temps de Pépin le Bref (714-768). Et elle est honorée en grande pompe chaque année, depuis 1574, à l’autel où sont conservées ses reliques, à l’intérieur de la basilique Saint-Pierre, à Rome, par une messe particulière dédiée spécialement à la France.

Pourtant en France, on connaît mal cette sainte entourée de tous les égards depuis des siècles. Et même si cette messe est là pour rappeler ces liens fort anciens qui l’unissent à la France, rares sont ceux qui savent pourquoi ce choix de sainte Pétronille et comment cette tradition est arrivée jusqu’à nous de façon si intense…

500 ans, pas une ride !

Il ne s’agit pas du nouveau recordman d’âge du monde mais de l’église Saint-Louis des Français à Rome ! Si on la connaît bien en général pour les magnifiques tableaux du Caravage et notamment celui de la vocation de Saint Matthieu, on fait parfois un peu moins attention à son histoire alors qu’il s’agit d’un haut-centre de la culture française en pleine ville de Rome. Du coup, pour fêter tout cela, hier a été inaugurée par le Cardinal Paul Poupard « une exposition consacrée à la ‘Mémoire des objets 1518-2018′ », en présence de l’ambassadeur de France.

Lire la suite

Appel de Mgr Malle : « Aidez-nous ! »

Mgr Xavier Malle, évêque de Gap, s’inquiète de l’instrumentalisation des migrants sur France Info :

Trois actions presque concomitantes se sont déroulées dans les Hautes-Alpes. Samedi 21 avril, au col de l’Echelle, un groupe anti-migrants simulait une frontière, tandis qu’au même moment, à Gap, un groupe altermondialiste demandait la suppression des frontières. Le lendemain, en réaction au premier, un troisième groupe faisait passer par force la frontière à des migrants. Comme évêque du diocèse de Gap et d’Embrun dans les Hautes-Alpes, j’estime que nos montagnes ne sont pas un terrain de jeu politique où pourraient librement s’affronter des personnes, d’un bord comme de l’autre, instrumentalisant les migrants. La situation étant assez compliquée, nous n’en avons vraiment pas besoin.

En revanche, nous avons besoin de l’aide de la communauté nationale.

Lire la suite

Gaspillage de vêtements invendus : c’est fini !

C’est ce que rapporte le site Novethic :

C’était une des demandes d’Emmaüs : appliquer les grands principes de gaspillage alimentaire au secteur textile pour interdire aux marques de jeter leurs vêtements invendus et les obliger à nouer des partenariats avec des associations. C’est ce que propose désormais le gouvernement dans sa nouvelle feuille de route sur l’économie circulaire.

Pour répondre à ce défi, le ministère veut faire « appliquer les grands principes de la lutte contre le gaspillage alimentaire ». Il s’agit de calquer la loi qui oblige depuis février 2016 toutes les moyennes et grandes surfaces de plus de 400 mètres carrés à conclure une convention avec une association caritative pour leur donner les invendus alimentaires.

À échéance 2019, il ne veut plus d’invendus vestimentaires jetés ou éliminés.

Télégramme du Pape après l’attentat de Trèbes

Il n’y a pas de plus grand amour…

« Franz Stock, ce n’est pas un nom, c’est un programme ! »

Il y a 70 ans, le 24 février 1948, l’abbé Franz Stock mourait à 43 ans à l’hôpital Cochin à Paris.

Recteur de la mission catholique allemande de Paris avant la guerre, il est nommé aumônier des prisons de La Santé, Fresnes et Le Cherche-Midi ; à ce titre, il accompagna des milliers de condamnés à mort jusqu’au peloton d’exécution.

A la Libération, il devient prisonnier de guerre à Cherbourg, puis à Orléans. L’Aumônerie Générale des prisons souhaite permettre aux séminaristes allemands prisonniers de continuer leurs études pour accéder au sacerdoce. L´Abbé Stock est choisi pour diriger ce « séminaire des barbelés », qui est installé dans un camp près de Chartres. De 1945 à 1947, 949 prêtres et séminaristes passent par ce séminaire. Le Nonce apostolique, Mgr Roncalli – futur saint Jean XXIII – visite à plusieurs reprises ce camp. Epuisé, il meut quelques mois après la fermeture du séminaire. Son procès de béatification est en cours.

Pour célébrer les 70 ans de sa mort, une cérémonie aura lieu cet après-midi à Chartres où il est enterré, et son Journal de Guerre vient d’être publié.

#Carême et #JeuxOlympiques

Le rapport entre le Carême et les Jeux Olympiques ? C’est le P. Rimaz qui nous le rappelle !

Vous savez bien que, dans le stade, tous les coureurs participent à la course, mais un seul reçoit le prix. Alors, vous, courez de manière à l’emporter. Tous les athlètes à l’entraînement s’imposent une discipline sévère ; ils le font pour recevoir une couronne de laurier qui va se faner, et nous, pour une couronne qui ne se fane pas. (Première Lettre aux Corinthiens, 9, 24-25)

D’ailleurs, la France a remporté un troisième titre olympique ! Et vous, vous visez l’or pour ce Carême ?

« Les miracles viennent des Pyrénées ! »

Revue de presse sur Radio Classique

Destins croisés : une médaillée d’or, et une miraculée.
Toutes deux à la Une des journaux…
Perrine Laffont, « la bosseuse », comme dit Le Monde, a apporté à la France sa première médaille des JO. La Pyrénéenne a remporté la finale de ski de bosses à 19 ans… 19 ans, c’était l’âge de sœur Bernadette Moriau, lorsqu’elle est entrée au couvent dans une congrégation de franciscaines… Et c’est retour d’un pèlerinage dans les Pyrénées (Lourdes, évidemment) qu’elle a été soudainement guérie de sa paralysie…
« Lève-toi et marche » : une voix intérieure a révélé le miracle à sœur Bernadette, aujourd’hui âgée de 79 ans ! (Dans la grotte, elle avait ressenti la présence mystérieuse de Marie et de la petite Bernadette…)

Perrine la bosseuse, et sœur Bernadette sont donc les deux bonnes nouvelles du jour…

 

Des cartons pleins pour la solidarité

84412_agir-solidarite-carton-plein-650x380À Paris, Carton plein 75 collecte les vieilles boîtes réutilisables et organise des déménagements. Un projet de réinsertion sociale mais aussi écologique : recyclage de cartons et de matériau destinés au déménagement, auquel a été décerné le Prix Initiatives Laudato Si par le Ceras

Dans l’atelier-boutique du XVIIIe arrondissement, plusieurs personnes s’affairent autour de cartons usagés. Ces « valoristes », comme on les appelle dans l’association Carton plein 75, collectent des emballages en bon état, les revendent et organisent aussi des déménagements. Un emploi qui permet à ces salariés en insertion de restructurer leur vie. « Travailler permet de lever certains freins sociaux et personnels. Nous guidons les valoristes dans leurs projets et préparons leur avenir », explique Julie, l’une des accompagnatrices socioprofessionnelles de l’association. L’important est que chacun puisse se réinsérer à son rythme. « On adapte la tâche à la personne. Chacun prend son temps selon ses besoins », précise-elle.

C’est le journal La Vie qui nous en parle et c’est à retrouver ICI et le site de l’association c’est par LA.

En Ehpad, du cœur et de la tendresse

Le-temoignage-fort-d-une-infirmiere-dans-un-Ehpad_articleEn marge des protestations des personnels et « familles usagères » des Ehpad, on découvre par ce très beau témoignage dans Pèlerin le quotidien de celles et ceux qui accompagnent nos aînés :

Une bonne journée, c’est quand vous passez à côté d’un résident et qu’il vous caresse la main, sans qu’il soit besoin de mots. Ça, c’est une belle journée. Mais cela tient aussi aux relations professionnelles, à la qualité de la vie d’équipe.

Lire la suite

#Fakenews : les Français en phase avec le Pape

adobestock-50828321_3_729_674Le Pape dans son message en vue de la prochaine journée mondiale des communications sociales parle de la vérite et critique durement  les fake news. Les Français interrogés par La Croix dans un sondage sur la confiance qu’ils accordent aux médias semblent porter les même préoccupations.

Les Français attendent avant tout une information fiable, très loin devant un journalisme engagé ou porteur de solutions. Le clivage éducatif et social s’est accentué dans la façon de s’informer et la perception de certains événements. Dans ce climat de confusion accentué par les réseaux sociaux, les Français plébiscitent une éducation aux médias, notamment pour démasquer les « fake news ».

Nous continuerons néanmoins au Samaritain à tenter de mettre en valeur des solutions, à défaut de se réclamer d’un « journalisme engagé » ! Et en attendant, on peut lire les résultats de cette intéressante enquête ICI.

Le Samaritain a enfin son appli mobile !!

StayingAliveAh bah non en fait mais l’application Staying Alive permet néanmoins de devenir un Bon Samaritain ! Comme l’indique Philippe Chapleau sur son blog Lignes de défense hébergé par Ouest-France :

Utilisée depuis un an par la BSPP [Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris], l’application pour smartphone nommée Staying alive permet de géolocaliser les sauveteurs volontaires se trouvant à proximité d’une victime en arrêt cardiaque (3 par jour sur l’espace public parisien) et de leur proposer d’intervenir en attendant l’arrivée des pompiers.

Pour retrouver l’appli à télécharger c’est par ICI, pour savoir comment vous former aux premiers secours c’est par LA ou encore LA.

55 ans d’amitié !

Ou, en tout cas, le traité d’amitié franco-allemand fête aujourd’hui ses 55 ans : si, aujourd’hui, cela peut sembler un acte banal, ce traité fut tout de même un véritable acte d’espérance dans une Europe autrefois désunie et ennemie. Pour l’occasion de cet anniversaire, Angela Merkel et Emmanuel Macron ont réalisé une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux.

 

 

Lire la suite

Des ponts, pas des murs

Image-1024-1024-3656399On se souvient de l’appel du Pape François à l’occasion du 25e anniversaire de la chute du Mur de Berlin en 2014 :

Que se développe toujours plus une culture de la rencontre, susceptible de faire tomber tous les murs qui divisent encore le monde, et pour que jamais plus des innocents soient persécutés et parfois tués pour leurs croyances ou leur religion. Nous avons besoin de ponts, pas de murs !

Et bien voilà que le trublion Boris Johnson propose de construire un pont reliant la France à la Grande-Bretagne. « Chiche! » aurait répondu Emmanuel Macron, sans que l’on sache à quel degré. Pour autant, Ouest France nous propose un article passionnant sur les contraintes d’un tel projet, en reprenant en illustration quelques unes des plus impressionnantes constructions au Monde … On ne sait si cela rapproche les peuples mais on en reste bluffé par le génie humain ! A retrouver par ICI.

 

 

RIP Paul Bocuse

imagesAlors que l’une des figures majeures de la gastronomie française nous quitte, Twitter nous rapporte une de ses citations :

Il n’y a pas de bonne cuisine si au départ elle n’est pas faite par amitié pour celui ou celle à qui elle est destinée.

Nous n’avons pas tous son talent mais, forts de cette invitation, nous pourrons œuvrer à faire vivre sa mémoire ! Nos prières l’accompagnent ainsi que les siens.

Les migrants en France : synthèse et perspective

SERBIA-EUROPE-MIGRANTSAu lendemain de la Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié (#JMMR), animée au sein de l’Eglise en de très nombreux endroits, on peut rechercher de l’information pour comprendre les tenants et aboutissants du débat sur les migrants en France, des décisions politiques aux prises de position des associations. Et de fait, ce n’est pas simple !

Sur le blog des Anciens du Secours catholique, on trouve un excellent article de synthèse qui peut nous y aider, signé Daniel Druesne.

Lire la suite

Nourriture : pas gaspiller mais pas donner non plus ?!

a02c7ca9440dd88bff135313d7fd38b9287d945eCourrier International rapporte un article du Christian Science Monitor qui félicite la France pour ses progrès en matière de lutte contre le gaspillage alimentaire, notamment via la loi promulguée en la matière il y a peu :

L’hebdomadaire américain consacre même le pays “leader mondial de la lutte contre le gaspillage alimentaire”. Pour cela, la publication se base notamment sur le 2017 Food Sustainability Index, un classement international établi par la fondation BCFN (Barilla Center for Food and Nutrition). D’après cette étude, chaque Français gaspille en moyenne 106 kilos de nourriture chaque année, “ce qui est considérablement mieux que dans les autres pays”. […] L’hebdomadaire basé à Boston attribue cette performance à la loi relative à la lutte contre le gaspillage alimentaire, votée en février 2016.

Lire la suite

« Une formidable mutation pour le christianisme »

sans-titreLe Monde des Livres du 22 décembre propose un dossier sur « Jésus donne de ses nouvelles ». En son sein, une très intéressante interview croisée de l’historienne Valentine Zuber et du théologien jésuite Christophe Theobald, à l’occasion de la parution de leurs livres respectifs. Quelques extraits marquants notamment du propos de Christoph Theobald :

[La méfiance des chrétiens au sujet des nouveaux droits touchant par exemple à l’éthique familiale ou au vivant] paraît aboutir de plus en plus, aujourd’hui, depuis la Manif pour tous, à une crispation …
C. T. J’ai l’impression que c’est lié à certains milieux. Mais cela ne couvre pas l’ensemble du catholicisme français, qui fait preuve d’une grande créativité. Il y a des gisements, des émergences, qui n’arrivent simplement pas à se relier entre eux. D’où le danger de tomber, d’une autre manière, dans le même travers que les premiers : l’esprit de citadelle assiégée. L’enjeu, par rapport à cela, c’est de définir ce qu’est la mission chrétienne. Le christianisme qui vit uniquement pour lui-même, qui n’est plus présent dans la société, n’est plus le christianisme. Le pape François parle de « disciples missionnaires ». Sur ce point, j’aimerais qu’il soit mieux écouté par les évêques français, qui ont tendance à centrer les questions éthiques sur ce qui concerne le début et la fin de la vie. C’est comme si tout le reste n’existait pas ! Il est naturel, dans les questions politiques, de laisser chacun se décider en conscience. Mais, jusque-là, on établissait au moins des limites. Aujourd’hui, tout semble devenir acceptable, y compris que des chrétiens votent Front national. L’épiscopat n’a pas fait de geste significatif pendant un an et demi de combat électoral, alors que tout le monde annonçait Marine Le Pen au second tour. […]

Lire la suite

Je porte les visages des enfants disparus dans mon cœur de prêtre

Témoignage de l’Abbé Benoît de Roeck, curé de Saint-Féliu-d’Avall, où a eu lieu l’accident de car jeudi soir.

En tant que curé de la paroisse, j’ai été très affecté dès que j’ai appris la nouvelle parce que je savais déjà que des enfants que je connais, que nous avons au catéchisme, comptaient parmi les victimes de ce tragique accident. Alors je me suis rendu sur place immédiatement pour aller auprès des familles, pour les soutenir, être au milieu d’elles et les accompagner en tant que pasteur.

Lire la suite

Quel avenir pour les Poissons Roses ?

Extraits de la dernière newsletter des Poissons Roses

Un nouveau parti se créé. Il se nomme Refondation. Il se définit en faveur d’une société du lien et du partage. Il prend acte de l’effondrement des appareils politiques, d’une soif nouvelle qui parcourt la société et des impasses des réponses actuelles…
A l’opposé, Refondation, veut ouvrir des perspectives en s’appuyant sur trois axes : un socle qui est l’écologie humaine, un moteur qui tient en l’économie de la réciprocité et une nouvelle méthode qui consiste à proposer des communautés de projets. 

Que deviennent par conséquent les Poissons Roses ?

Lire la suite