9 août – Ste Thérèse-Bénédicte de la croix

Nous fêtons aujourd’hui 9 août sainte Thérèse-Bénédicte de La Croix, aussi connue sous son nom d’Edith Stein, ancienne universitaire juive convertie au catholicisme et devenue carmélite avant d’être exterminée par l’Allemagne nazie. Elle est co-patronne de l’Europe.

« Ô Seigneur Dieu donne-moi tout ce qui peut me conduire à Toi.

Ô Seigneur Dieu éloigne de moi tout ce qui peut me détourner de Toi.

Ô Seigneur Dieu fais aussi que je ne sois plus mienne 

Mais que je sois entièrement tienne. »

(Edith Stein, La Puissance de La Croix)

Des ponts, pas des murs

Image-1024-1024-3656399On se souvient de l’appel du Pape François à l’occasion du 25e anniversaire de la chute du Mur de Berlin en 2014 :

Que se développe toujours plus une culture de la rencontre, susceptible de faire tomber tous les murs qui divisent encore le monde, et pour que jamais plus des innocents soient persécutés et parfois tués pour leurs croyances ou leur religion. Nous avons besoin de ponts, pas de murs !

Et bien voilà que le trublion Boris Johnson propose de construire un pont reliant la France à la Grande-Bretagne. « Chiche! » aurait répondu Emmanuel Macron, sans que l’on sache à quel degré. Pour autant, Ouest France nous propose un article passionnant sur les contraintes d’un tel projet, en reprenant en illustration quelques unes des plus impressionnantes constructions au Monde … On ne sait si cela rapproche les peuples mais on en reste bluffé par le génie humain ! A retrouver par ICI.

 

 

Les migrants : une bonne nouvelle

1086112-cipg_20180108_liberation-sutera__m3_4380jpg

Alors que le Pape François célèbrera ce dimanche la messe pour les migrants, que l’Office International pour les Migrations estime atrocement à 3.119 le nombre de réfugiés morts en Méditerranée alors qu’ils essayaient pour la plupart de rejoindre l’Europe, et que l’accueil des migrants provoque en France des débats houleux, Libération partage l’expérience de la Sicile avec un titre que d’aucuns jugeront provocateur : « une chose très belle est arrivée, nous avons été envahis par les immigrés ».

Lire la suite

L’Europe a besoin de nous !

CaptureAprès la session des Semaines Sociales de France sur « Quelle Europe voulons-nous ? », qui rassembla tout récemment près de 2.000 personnes et une brochette d’intervenants de tout premier plan, le travail continue !

Nous avons également entendu l’invitation des autorités françaises à participer activement, à travers des conventions démocratiques, à l’élaboration de cet avenir renouvelé. […] Permettez-nous, donc, d’ouvrir quelques pistes pour redonner de l’élan à l’Europe, dont nous avons compris qu’elle traversait les affres d’une crise d’adolescence. Des propositions que vous serez ardemment invités à critiquer, enrichir, préciser, afin de proposer un Manifeste des Semaines sociales pour l’Europe, qui seront mises au pot commun des réflexions collectives.

Lire la suite

Prière pour l’Europe

imagesNTNYF3IPAlors que se rassemblent plusieurs milliers de participants à la 92e session des Semaines Sociales de France sur le thème « Quelle Europe voulons-nous ? », on peut partager la prière pour l’Europe proposée par feu le Cardinal Martini :

Père de l’humanité, Seigneur de l’histoire,
Regarde ce continent auquel tu as envoyé des philosophes, des législateurs et des sages, précurseurs de la foi en ton Fils mort et ressuscité.
Regarde ces peuples évangélisés par Pierre et Paul, par les prophètes, les moines et les saints.
Regarde ces régions baignées par le sang des martyrs et touchées par la voix des réformateurs.
Regarde les peuples unis par de multiples liens et divisés par la haine et la guerre.
Donne-nous de nous engager pour une Europe de l’Esprit, fondée non seulement sur les accords économiques mais aussi sur les valeurs humaines et éternelles : une Europe capable de réconciliations ethniques et œcuméniques, prompte à accueillir l’étranger, respectueuse de toute dignité.
Donne-nous de regarder avec confiance notre devoir de susciter et promouvoir une entente entre les peuples qui assure pour tous les continents la justice et le pain, la liberté et la paix.

Toutes les infos sur la session des SSF, c’est par ICI, la possibilité de suivre les débats via la Wikiradio de l’Université catholique de Lille, c’est par LA.

L’Europe, Taizé : l’enthousiasme !

Portrait du Frère Aloïs, prieur de la communauté de TaizéAlors que s’ouvre demain la 92e session des Semaines Sociales de France sur le thème « Quelle Europe voulons-nous ? », Frère Aloïs, Prieur de la Communauté de Taizé, qui sera responsable du « fil rouge théologique » du rassemblement, évoque dans les colonnes de La Vie son approche de l’Europe.

Nous avons trop longtemps considéré l’Europe à travers le seul prisme économique, or nous ne pouvons pas avancer dans ce domaine si la dimension spirituelle est absente. Elle nous ouvre à l’humain, nous permet de mieux comprendre l’histoire des différents pays, et donc leurs positions actuelles. Pour donner un nouveau souffle à l’Europe, confrontée à de multiples problèmes économiques et politiques, il s’agit de faire jaillir une étincelle d’enthousiasme.

Lire la suite

L’Europe : un enjeu pour les chrétiens

Logo-des-Semaines-sociales-de-FranceDepuis plus d’un siècle, les Semaines Sociales de France rassemblent plusieurs milliers de chrétiens autour d’un enjeu de société, à la lumière de la Pensée sociale de l’Eglise. Cette année, « Quelle Europe voulons-nous ? » est proposé au discernement des participants qui seront en novembre à Paris.

Le projet européen a réussi la prouesse de pacifier un continent qui n’avait jamais connu plus d’un demi siècle de paix. Aujourd’hui, en France et chez nos voisins, l’anathème et le slogan tiennent trop souvent lieu de débat. Le projet européen peine à rassembler : la montée du scepticisme et du rejet, nette en Grande-Bretagne, plus variable dans d’autres pays, ne permet plus d’entendre les raisons de l’adhésion.
Les Semaines Sociales de France se rappellent que le projet européen a été bâti grâce à des chrétiens engagés, qu’elles ont travaillé périodiquement le sujet, ce qui leur donne une légitimité pour établir un diagnostic et ouvrir le débat sur le projet européen. Elles s’appuient sur une année d’échanges organisés par les antennes régionales, les travaux et témoignages d’analystes et d’acteurs français et européens, celles des réseaux partenaires dont IXE (Initiatives de Chrétiens pour l’Europe). Après les élections en France, puis en Allemagne, le moment est propice pour intervenir dans un débat refondateur.

Lire la suite

Un étendard marial ?

« Il y a deux dimension dans cette querelle, d’abord une dimension proprement politique à propos de la construction européenne ; et une dimension symbolique, lorsque Mélenchon a mis en cause le drapeau aux douze étoiles sur fond bleu : ‘Franchement, on est obligé de supporter ça ? C’est la République française, pas la Vierge Marie' ».

Gérard Leclerc sur France Catholique

Mélenchon sera obligé de supporter la Vierge Marie

« On est obligé de supporter ça ? » s’est exclamé Jean-Luc Mélenchon en entrant dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale mardi 20 juin. « C’est la République française ici, c’est pas… la Vierge Marie. » Quel est l’objet du courroux du chef de file de la France insoumise ? Le drapeau européen, installé à côté du drapeau français, derrière la tribune du « parlement de la République française »

La suite dans La Vie

Qu’est-ce que l’Europe ?

« Un lecteur assidu et vorace de la presse dans mon genre se trouve plutôt accablé, ces jours-ci, devant une avalanche de tribunes électorales qui plaident pour leur candidat et expriment tout le mal possible sur le choix qu’ils réprouvent. J’en suis un peu las et trouve le genre plutôt répétitif, n’y trouvant guère d’élément nouveau de quoi piquer mon attention et sortir un peu d’une atmosphère convenue. Parfois, pourtant, il y a comme une éclaircie, un éclair qui nous change un peu du tract électoral ou de la lourde dissertation idéologique. J’ai trouvé ainsi mon bien, hier, dans une tribune d’Olivier Abel, philosophe et théologien protestant dans les colonnes de La Croix. J’oublie le choix politique, bien que dans ce cas précis il soit argumenté d’une façon heureuse et non hargneuse. Mais ce qui m’a retenu est hors conjoncture immédiate ».

Gérard Leclerc sur france-catholique.fr

Humanisme théocentrique chrétien et Europe

« Les dirigeants, les laïcs et les religieux, n’ont-ils, simplement, pas fait leur travail après la seconde guerre mondiale ? Ont-ils reconstruit les infrastructures matérielles en négligeant les plus profondes fondations morales et spirituelles ?

Ou bien l’ancien équilibre entre le sacré et le profane, de l’Église et de l’État (sinon de la religion et de la politique) est-il devenu ingérable dans les conditions post-modernes des pluralisme en conflit radical ? »

Robert Royal (USA) sur france-catholique.fr

Europe : joyeux anniversaire grand-mère

On se rappelle les mots du Pape François au Parlement Européen à Strasbourg, puis lors de la remise du Prix Charlemagne : l’Europe est une vieille grand-mère qui doit aujourd’hui retrouver une part de sa jeunesse.

L’anniversaire du Traité de Rome du 25 mars 1957 est l’occasion de se repencher sur les liens entre projet européen et christianisme, comme nous y invite une émission de France Inter à laquelle a participé Isabelle de Gaulmyn, rédactrice en chef adjointe du quotidien La Croix. L’occasion aussi de relire sur le blog des Cahiers Libres une synthèse sur la pensée de Schuman : « l’Europe selon Robert Schuman ».

Surtout, il faut lire le discours du détenteur du Prix Charlemagne, le Pape François, prononcé lorsqu’il a reçu, ce vendredi 24 mars, des dirigeants européens inquiets de la montée des populismes pour leur donner une nouvelle leçon d’Europe. Lire la suite

Une entreprise peut interdire les signes religieux

Une entreprise peut interdire dans son règlement intérieur le port visible de signes religieux, politiques et philosophiques afin de conserver sa neutralité, sous certaines conditions, a estimé mardi 14 mars la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE).

La Cour de justice, basée à Luxembourg, a rendu son avis dans deux cas, en Belgique et en France, de femmes musulmanes estimant avoir été discriminées au travail en raison de leur port du foulard islamique. L’une évoque clairement une discrimination illicite tandis que l’autre laisse la porte ouverte à la justification d’une restriction liée à une « politique de neutralité » mise en place par l’entreprise.

 

Lire la suite sur La Croix

24 mars : rencontre entre le pape et les dirigeants européens

Le Pape François recevra le 24 mars prochain les chefs d’état et de gouvernement de l’Union Européenne. Le bureau de presse du Saint-Siège précise que cette audience au Vatican aura lieu alors que les responsables de l’Union Européenne seront à Rome à l’occasion des célébrations du 60 ème anniversaire de la signature du traité de Rome.

Vie pro – vie perso : un enjeu pour les Evêques d’Europe

european_sunday_alliance-15016202_1480117195335797_2521670034177204822_oLes Evêques de la Comece (l’Eglise catholique dans l’Union Européenne) ont participé au lancement d’une résolution pour un meilleur équilibre entre travail et vie privée et un temps libre synchronisé à l’ère numérique. Le texte a été lancé par l’Alliance européenne pour le dimanche à l’occasion de la Conférence Work-Life-Balance 4.0 – Challenges in a time of digitalisation. La résolution vise à mobiliser la société civile et les élus en faveur d’un meilleur équilibre entre travail et vie privée et à limiter les risques engendrés par la numérisation.

Une vigilance qui n’est pas sans rappeler celle de Papes successifs, attentifs à l’évolution du monde économique et à ses effets sur la société. A lire, débattre et partager !

Prier pour l’Europe (2/2)

imagesAu moment où les Evêques de nos pays européens se réunissent, l’occasion nous est offerte, après avoir prié avec eux, de regarder les défis du moment en face ! Le besoin d’Europe n’a jamais été aussi sensible (migrants, défense, économie, …) et l’envie d’Europe est globalement frustrée !

Début octobre, la conférence des commissions européennes Justice et Paix Europe appelait déjà, après le Brexit, à un sursaut :

La confiance en l’Europe n’émanera pas de déclarations, de feuilles de route ou de discours, et cela certainement pas à court terme. Il faudra des années pour reconstruire ce qui a été perdu ; cela nécessite d’obtenir des résultats probants en termes d’emplois de qualité pour les jeunes, de nouvelles opportunités pour les plus pauvres, de sécurité pour tous et de protection de l’environnement. Il faudra des procédures plus transparentes et démocratiques. Il faudra observer plus de respect pour les traditions nationales, régionales et locales, qui sont menacées par les forces du marché mondial, et plus de justice sociale en matière de fiscalité et d’opportunités pour les plus pauvres en Europe et dans le monde.

Et en écho, la récente interview du nouveau Secrétaire général de la Comece, le Père Olivier Poquillon, dans La Croix, appelle lui aussi à un sursaut : « L’Europe peut mourir si elle perd de vue la question du sens ».

On pourrait souhaiter que les candidats aux prochaines législatures parlent plus et mieux d’Europe, sur le fond … On peut la critiquer, la conspuer parfois, et pourtant elle reste probablement la seule à offrir des perspectives à certains de nos problèmes nationaux et, on peut le souhaiter, l’une des rares à proposer un idéal politique de paix à l’échelle du continent et sans doute au-delà …

A propos, connaissez-vous la Comece ? Au cas où, la révision, c’est par là !

Prier pour l’Europe (1/2)

imagesLa Comece (l’Eglise catholique dans l’Union Européenne) a inauguré sa session plénière hier et elle se finit demain. L’occasion pour les Evêques d’Europe de revenir sur le projet européen après le Brexit et de faire eux aussi une expérience d’Europe, dans ses joies, ses espoirs mais aussi ses différences. Les défis s’amoncellent et en même temps le projet européen revêt une importance d’envergure au regard des défis du moment …

Allez hop, une prière pour l’Europe en communion avec nos évêques à Bruxelles en ce moment :

Prière pour l’Europe

Père de l’humanité, Seigneur de l’histoire,

Regarde ce continent auquel tu as envoyé des philosophes, des législateurs et des sages, précurseurs de la foi en ton Fils mort et ressuscité.

Regarde ces peuples évangélisés par Pierre et Paul, par les prophètes, les moines et les saints.

Regarde ces régions baignées par le sang des martyrs et touchées par la voix des réformateurs.

Regarde les peuples unis par de multiples liens et divisés par la haine et la guerre.

Donne-nous de nous engager pour une Europe de l’Esprit, fondée non seulement sur les accords économiques mais aussi sur les valeurs humaines et éternelles : une Europe capable de réconciliations ethniques et œcuméniques, prompte à accueillir l’étranger, respectueuse de toute dignité.

Donne-nous de regarder avec confiance notre devoir de susciter et promouvoir une entente entre les peuples qui assure pour tous les continents la justice et le pain, la liberté et la paix. AMEN

26 Mai 2005

Carlo Maria Cardinal MARTINI (1927-2012)

Message du Pape François pour l’Assemblée plénière du CCEE

À l’occasion de la prochaine Assemblée plénière qui se tiendra dans la principauté de Monaco [ndlr. du 6 au 9 octobre 2016], je suis heureux d’adresser mes salutations les plus cordiales aux Présidents des Conférences épiscopales d’Europe, en leur assurant ma proximité spirituelle. Je tiens à exprimer ma profonde appréciation à l’égard de la grande contribution que le CCEE offre dans la promotion des relations fraternelles et ecclésiales, qui reflètent l’importance de la communion et la joie de la foi. Je vous encourage à poursuivre avec confiance le chemin que vous avez entrepris et qui vise à rendre un service aux peuples du Continent, tout en mettant en valeur ses «deux poumons» : le poumon oriental et le poumon occidental. Veillez à éclairer les consciences des croyants, en leur offrant des critères de jugement et de discernement, pour qu’ils ne se laissent pas distraire par une culture mondaine.

Lire la suite