Bové, Mamère, Ellul et la PMA

« Eugénie Bastié : Y aurait-il une profonde division dans le parti des verts, entre les adeptes de l’écologie intégrale et les tenants d’une idéologie libertaire?

Gérard Leclerc : Il y a en effet plusieurs familles chez les écologistes: de l’écologie modérée, à la décroissance, en passant par le fondamentalisme de l’écologie profonde (deep ecology) qui voit dans l’homme un prédateur à abattre. En France, l’écologie s’est alliée avec une certaine extrême-gauche libertaire. Une alliance idéologique qui laisse songeur: on ne voit pas très bien le rapport qu’il pourrait exister entre le libertarisme qui prône l’illimité et la mesure qu’implique l’écologie… »

L’entretien sur FigaroVox

Iran : les ressorts d’une révolte

« Le nerf de la révolte est économique. Les gens sont épuisés d‘être des victimes de la corruption. Certaines personnes ne sont pas payées depuis des mois. Je connais des gens titulaires de doubles doctorats, sans travail, qui vivent avec 200 euros par mois. La différence avec 2009, c’est que tous ceux qui avaient les moyens d’émigrer sont partis ».

Amélie Myriam Chelly dans Le Figaro

Hep garçon, un enfant !

« En avril 2014, la couverture de l’hebdomadaire américain Bloomberg Businessweek affichait le slogan Freeze your eggs, free your career — Congelez vos ovocytes, libérez votre carrière. Une manière de plier la biologie aux exigences sociétales. La même année Facebook et Apple annonçaient leur intention de proposer à leur personnel féminin la prise en charge financière d’une telle congélation — histoire de permettre d’optimiser les carrières en mettant en veilleuse le projet d’enfant. Une pression douce qui en dit long sur la conception 2.0 de la vie privée dans la Silicon Valley… »

Entretien Jean-François Bouvet – Eugénie Bastié