Promouvoir le pardon et les couleurs

« Mettre des couleurs dans Brest et du sourire aux automobilistes brestois. Tels étaient les objectifs de la vingtaine de jeunes de 11 à 17 ans, de la mission Saint-Luc à Brest. Pendant une semaine, ils ont peint une fresque sur le mur extérieur de leur église, située à l’angle des boulevards Montaigne et Léon-Blum. Avec la volonté de faire oublier le mur qui trônait jusqu’alors. » Une belle réalisation à découvrir par ici >>

Raconte-moi une histoire !

Des histoires en musiqueDans la catégorie « enfance et émerveillement » : sur Radio Classique, pendant 3 ans tous les mercredis, Elodie Fondacci a raconté une histoire… pour tous les enfants, de 3 à 120 ans.

Cela s’appelle « Des histoires en musique », et vous pouvez maintenant les retrouver en podcast !

« Encore une histoire !… Vous avez été sages ? Vous êtes sûrs ? Bon. Je vais vous raconter… »

 

Indissolubilité du mariage (Questions pour l’Evangile du 27° dimanche du Temps ordinaire B)

En ce 27° dimanche du temps ordinaire B, Jésus a quitté Capharnaüm (9,33) et la Galilée pour la Judée et la Transjordanie (10,1) montant vers Jérusalem. C’est là qu’il enseigne la foule et que des pharisiens viennent l’interroger (Marc 10, 2-16).

Voici quelques questions pour l’Évangile de ce dimanche :
– Quand m’est-il arrivé de vouloir piéger quelqu’un avec une question?
– Quand je sens qu’une question est piégée, comment est-ce que j’y réponds? par une réponse claire? en changeant de sujet? par une autre question ?
– Dans quelle(s) circonstance(s), est-ce que je m’accorde un régime de faveur, un régime dérogatoire? Quelle(s) conséquence(s) cela peut-il alors avoir dans mes relations avec les autres?
– Comment puis-je passer d’une morale légaliste (permis / défendu) à une éthique du sens et de la relation fondée sur l’amour?

Lire la suite

Une forme d’animisme des objets

Slate expose certaines questions à propos du lien entre enfants et machines virtuelles :

Depuis le mois de mai, la polémique monte aux États-Unis : faut-il forcer les enfants à dire « s’il vous plaît » aux assistants virtuels ? Des parents ont commencé à s’inquiéter du fait d’entendre leurs enfants dire : « Alexa, éteins la lumière… gros caca ». Eh oui, si vous avez six ans, comment résister à la possibilité de donner un ordre à une voix d’adulte, un adulte qui ne pourra jamais vous punir ? Du coup, foison d’interviews de pédopsys se demandant si ces enfants ne vont pas donner des ordres à de vrais adultes et insistant sur la nécessité de leur inculquer de bonnes manières, qu’importe l’interlocuteur.

Un conte pour Noël …

conte-3-bis7901373386260928371_0_729_922Pour attendre Noël, l’écrivain Timothée de Fombelle offre aux lecteurs de La Croix, petits et grands, un conte original « qui apporte chaleur et lumière au cœur de l’hiver ».

C’était un petit immeuble de six étages qui brillait dans la nuit. La neige tournoyait tout autour comme dans les boules de verre qu’on agite. Mais, arrivés très près du trottoir, les flocons remontaient parfois de quelques fenêtres parce qu’ils savaient que c’était leur dernière chance de voler. Ils s’élevaient alors et regardaient la vie à travers les carreaux embués, tant que c’était encore possible.
C’était la nuit de Noël 1851.

La suite à découvrir et partager par ICI

Pour vivre vieux, faites des enfants

Ce n’est certes pas ce que laissent entendre les mères de famille harassées mais ça tombe bien : cela concerne surtout les hommes. Avoir au moins un enfant augmente l’espérance de près de deux ans, nous rapporte La Croix. Il semblerait que cela tienne notamment au fait que les hommes cessent de rouler ivres à tombeau ouvert. Et que les femmes se rassurent devant l’inégalité pointée au début de ce propos : elles peuvent toujours espérer vivre plus de 5 ans de plus que les hommes.

L’article de La Croix, là.

Noël pour les enfants hospitalisés

Pour Noël, envoyez un petit mot à un enfant hospitalisé, et à l’équipe soignante qui l’entoure. Le principe est simple : sur le site internet www.messages-de-noel.net , vous choisissez un hôpital et indiquez votre mail. Dans la foulée, vous recevez un lien vous permettant de composer votre message. Pour chaque participant, des partenaires offrent 1€ de jouets. Ces jouets seront apportés pendant la nuit de Noël, accompagné par les petits mots écrits par les internautes. A vous !