« Les miracles viennent des Pyrénées ! »

Revue de presse sur Radio Classique

Destins croisés : une médaillée d’or, et une miraculée.
Toutes deux à la Une des journaux…
Perrine Laffont, « la bosseuse », comme dit Le Monde, a apporté à la France sa première médaille des JO. La Pyrénéenne a remporté la finale de ski de bosses à 19 ans… 19 ans, c’était l’âge de sœur Bernadette Moriau, lorsqu’elle est entrée au couvent dans une congrégation de franciscaines… Et c’est retour d’un pèlerinage dans les Pyrénées (Lourdes, évidemment) qu’elle a été soudainement guérie de sa paralysie…
« Lève-toi et marche » : une voix intérieure a révélé le miracle à sœur Bernadette, aujourd’hui âgée de 79 ans ! (Dans la grotte, elle avait ressenti la présence mystérieuse de Marie et de la petite Bernadette…)

Perrine la bosseuse, et sœur Bernadette sont donc les deux bonnes nouvelles du jour…

 

« Une église moderne et chaleureuse ! »

C’est la première église bordelaise du XXIe siècle, la première construite depuis 40 ans en Gironde :  l’église Notre-Dame-du-Lac a officiellement ouvert dimanche matin, quartier Ginko, entre les Aubiers et Bordeaux-Lac, avec la cérémonie de consécration présidée par le cardinal, Mgr Jean-Pierre Ricard

Reportage de France Bleu

Bioéthique : l’Eglise doit poser les questions importantes …

sans-titreC’est l’un des messages de Dominique Quinio, Présidente des Semaines Sociales de France et Membre du Conseil Consultatif National d’Ethique (CCNE), dans une interview donnée à la Matinale de RCF.

Dans un tel débat, l’Eglise catholique entend bien faire entendre sa voix. Il est important qu’elle continue à s’exprimer, mais pas sous un mode condamnant, car cela n’aura aucune incidence. Mais elle doit poser les questions. L’Eglise doit amener les gens à se poser les questions importantes » estime la membre du CCNE, concluant en affirmant que « les chrétiens se posent des questions, et ne se laissent pas forcément entraîner face à ces questions contemporaines ».

Lire la suite

Un label pour une conversion écologique

Catholiques, protestants et orthodoxes ont décidé de créer ensemble un label Eglise Verte,; pour encourager les communautés à vivre une véritable conversion écologique :

Le label est un outil à destination des paroisses et Églises locales ainsi que des oeuvres, mouvements, monastères et établissements chrétiens qui veulent s’engager pour le soin de la création.

Vous voulez vous engager dans cette démarche ? Rendez-vous sur le site egliseverte.org !

Plus d’excuse pour ne rien donner à la quête !

Au moment de la quête, dimanche, à l’église Saint-François de Molitor à Paris (XVIe), un nouveau bruit va concurrencer le tintement des pièces et le froissement des billets : le bip sonore qui valide tout paiement sans contact. Des fidèles participant à la messe pourront en effet, juste avant la célébration de l’eucharistie, s’acquitter de leur offrande avec leur carte bancaire.

Le père Didier Duverne, 58 ans, se fait un plaisir de jouer les pionniers. « Cela m’amuse, c’est ludique. Nos paroissiens sont réceptifs à la nouveauté », observe le curé de Saint-François de Molitor.

Lire l’article du Parisien

Prix de la BD chrétienne : un lauréat… et un coup de cœur !

Tous les ans, en janvier, a lieu le Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême. En même temps, un jury remet le prix de la bande dessinée chrétienne. Pour sa 32e édition, ce prix a été attribué à John Bost, un précurseur de Vincent Henry et Bruno Loth (Editions La Boîte à Bulles). Le prix sera remis le 25 janvier à l’église Saint-Martial d’Angoulême.

Pionnier de l’action sociale, John Bost créa au XIXe siècle l’un des premiers centres d’accueil des défavorisés de tous âges, qu’ils soient orphelins, simples d’esprits, épileptiques… Ces infortunés trouvèrent refuge aux asiles de La Force fondés près de Bergerac par ce pasteur d’origine suisse et ses paroissiens gascons.
Le portrait du protestant français le plus emblématique du XIXe siècle dont l’oeuvre contribua à changer le regard posé sur les personnes. Une biographie riche et captivante, retraçant aussi un milieu et une époque.

Plus inattendu peut-être, le Jury a aussi décerné une mention spéciale à Zep (le papa de Titeuf) pour Un Bruit étrange et beau.

Lire la suite

Une statue de Johnny à la Madeleine ?

Non, évidemment ! Mais depuis que ses obsèques ont été célébrées dans l’église parisienne, les fans s’y pressent, comme le relève France Bleu.

Depuis la mort de Johnny, la fréquentation a « largement augmenté » à l’église de La Madeleine. « Je pense que les gens viennent d’autant plus volontiers que son corps n’est pas enterré en métropole », indique le curé Bruno Horaist. L’église a donc laissé dans l’entrée une table avec des photos de la cérémonie hommage à Johnny, ainsi qu’un livre pour que chacun puisse laisser quelques mots à Johnny. C’est déjà le deuxième à être intégralement rempli. Une plaque a également été apposée sur les grilles.

L’église ne peut pourtant pas accueillir un mémorial dédié à Johnny sur la durée. « On ne va pas mettre de statue de Johnny à côté de Jean-Paul II quand même ! », plaisante le père Horaist. Un autre lieu accueillera prochainement les hommages à Johnny, cela a été acté lors du dernier Conseil de Paris.

Béatification en vue pour Mgr Claverie et les moines de Tibéhirine ?

Le décret de béatification de 19 « martyrs » tués en Algérie dans les années 1990 – dont les moines de Tibéhirine et l’ancien l’évêque d’Oran Pierre Claverie – pourrait être signé d’ici fin janvier.

« Chacun d’entre eux a été un témoignage authentique de l’amour du Christ, du dialogue, de l’ouverture aux autres, de l’amitié et de la fidélité au peuple algérien », souligne le P. Thomas Georgeon, moine trappiste postulateur de la cause de béatification, en estimant que le dossier ouvert en 2006 avait avancé rapidement.

Lire la suite

L’évêque de Cambrai hospitalisé

Beaucoup d’entre vous me le disaient depuis des mois : « Père vous êtes fatigué, prenez soin de vous! » Ils avaient raison! Le moteur (le cœur) est bon mais le carburant (le sang) est faible… Le sang est plus que fragile. Il faut affronter comme beaucoup d’autres ce qu’on appelle une leucémie. Le traitement est commencé. Il me donne le temps de prier pour vous, avec vous et pour ceux qui sont infiniment plus touchés que moi !

Mgr Garnier, évêque de Cambrai

Dieu ose la limite !

« Il faut se méfier des ingénieurs : ça commence par la machine à coudre et ça finit par la bombe atomique » ! Avec humour, Marcel Pagnol pointe du doigt une vraie question : ces formidables progrès techniques qui nous permettent d’avoir tout, tout de suite, partout, sont-ils toujours de vrais progrès ? Quelles limites devons-nous nous imposer et dans quels domaines ?

Lire la suite

Reconnaissance des vertus héroïques du cardinal Wyszynski

<iframe width= »560″ height= »315″ src= »https://www.youtube.com/embed/-TAEA-zotJY » frameborder= »0″ gesture= »media » allow= »encrypted-media » allowfullscreen></iframe>

Nous apportons le signe que l’amour est plus fort que la mort


Extrait de l’homélie de la messe d’action de grâce de Mgr Vingt-Trois

Nous ne cédons pas à la tentation de la fatalité, nous restons debout et nous apportons le signe que l’amour est plus fort que la mort. Nous portons ce signe par notre résolution à secourir celles et ceux qui sont blessés et rejetés.

Lire la suite

Je porte les visages des enfants disparus dans mon cœur de prêtre

Témoignage de l’Abbé Benoît de Roeck, curé de Saint-Féliu-d’Avall, où a eu lieu l’accident de car jeudi soir.

En tant que curé de la paroisse, j’ai été très affecté dès que j’ai appris la nouvelle parce que je savais déjà que des enfants que je connais, que nous avons au catéchisme, comptaient parmi les victimes de ce tragique accident. Alors je me suis rendu sur place immédiatement pour aller auprès des familles, pour les soutenir, être au milieu d’elles et les accompagner en tant que pasteur.

Lire la suite

Les saints dans l’Armée de Terre

Jolie publication sur la page Facebook de l’Armée de Terre, qui nous présente les saints patrons des militaires :

Dans l’armée de Terre, les saints patrons sont nombreux : Barbe, Michel, Georges et bien d’autres. Ils s’inscrivent dans les traditions et participent à l’esprit de corps. Cela peut sembler paradoxal dans une république définie comme laïque par l’article premier de la Constitution de 1958. Le temps long de l’histoire est souvent nécessaire pour comprendre ces situations contemporaines.

Découvrez Maurice, Eloi (bonne fête aux Eloi !), Jeanne d’Arc, Clotilde, Ambroise et les autres… Ne manque que Charles de Foucauld (bonne fête aussi !), qui est certainement le seul soldat de l’Armée de Terre a avoir été béatifié ! 

 

L’Église n’est pas un parti politique !

« Les prêtres sont de plus en plus rares et nous apportons des réponses plus organisationnelles, politiques et diplomatiques que théologiques et spirituelles », regrette le cardinal Müller. « L’Église n’est pas un parti politique, avec ses luttes de pouvoir. Nous devons discuter des questions existentielles, sur la vie et la mort, sur la famille et les vocations religieuses, et pas sur la politique ecclésiastique en permanence », développe l’ancien préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi.

Lire l’entretien – fort intéressant – du cardinal Müller dans La Croix

2 décembre : prions pour la vie naissante !

Comme chaque année, à la veille du premier dimanche de l’Avent, l’Eglise nous invite à prier pour la vie naissante.

« Cette défense de la vie à naître est intimement liée à la défense de tous les droits humains. Elle suppose la conviction qu’un être humain est toujours sacré et inviolable, dans n’importe quelle situation et en toute phase de son développement. » Pape François

Vous pouvez retrouver la plupart des veillées sur le site www.veilleespourlavie.org.

À Tours, une première depuis 1982

Pour la première fois depuis 1982, une chapelle a été bénie dans le diocèse de Tours.

L’éco-quartier de Monconseil, au nord de Tours, devrait accueillir 20 à 30 000 habitants supplémentaires dans les prochaines années. Il y avait bien une église au sein de ce quartier, Saint-Libert, construite dans les années 1970… mais, bâtie sur un terrain instable et fissurée, elle a dû être détruite en 2014. Pour qu’il y ait une présence chrétienne dans ce nouveau quartier, le diocèse a recherché un terrain, et c’est la bien nommée Rue de la Chapelle qui a été choisie.

La chapelle Saint-Martin a été consacrée dimanche par Mgr Aubertin

Lire la suite

Encore un « Notre Père » gate ?

« Et si on changeait le Notre Père en Notre Mère ? » titre Isabelle de Gaulmyn : loin d’être une n-ième réflexion sur la nouvelle traduction ou sur l’écriture inclusive poussée à son paroxysme, l’article est simplement un article pour inciter à continuer à penser la place de la femme dans l’Eglise.

Lire la suite

Eglise et politique au Zimbabwe

On retiendra ces paroles de l’ancien archevêque de Bulawayo, Mgr Pius Ncube, prononcées dans les années 2000 : « L’Eglise a un rôle prophétique pour dire la vérité quand plus personne n’ose le faire. J’accepte cela, même si je dois le payer de ma vie. »Lire la suite

Vol dans la cathédrale d’Angoulême

La couronne de Notre-Dame d’Obezine et plusieurs autres joyaux, en or et pierres précieuses, issus du trésor de la cathédrale d’Angoulême ont été dérobés ce week-end, dans la nuit de samedi à dimanche. Derrière eux, les casseurs ne laissent que bris de verre et tristesse. Ainsi qu’une vitrine vidée, fracturée avec violence, en plein centre de la belle pièce bleutée. Près d’un an jour pour jour après l’ouverture de la salle au grand public.

La Charente Libre

Quel avenir pour les prêtres et les paroisses ?

Mr Dominique Lebrun / Rouen

Interview de Mgr Lebrun dans Pèlerin

Pour répondre au manque de prêtres ou à leur isolement, vous souhaitez ­innover…

Pour les prêtres, j’imagine deux choses. D’une part, les stimuler dans la vie fraternelle, en permettant à ceux qui le désirent de vivre sous le même toit, et d’avoir des temps de prière en commun. C’est ce que je vis aujourd’hui à l’archevêché avec trois prêtres et le gardien. C’est un vrai bonheur de prier les laudes et les vêpres à plusieurs frères. Ces « fraternités » de prêtres voient le jour à Elbeuf, à Yvetot et d’autres sont en projet.

D’autre part, j’ai pris la décision qu’une partie du territoire ne serait plus organisée en paroisse. Quand une paroisse est étendue, elle demande à son curé et à d’autres personnes un temps important d’organisation plus très adapté à l’évangélisation. Pensons au prêtre qui a la charge de 25 ou 40 clochers. Il y a une urgence à permettre à des prêtres d’être principalement missionnaires. Je souhaite donc permettre à certains d’entre eux qui ont ce charisme d’être des prédicateurs itinérants et de visiter des ««territoires de mission ». L’idée, c’est qu’ils viennent passer une semaine ou quinze jours dans ces territoires. Ils seront entièrement disponibles pour les fraternités et leurs missions.

Mise au point sur SOS Chrétiens d’Orient

Mgr Gollnisch est intervenu pendant l’Assemblée de la Conférence des Evêques de France, pour parler des catholiques de rite oriental.

 

« De mémoire de Parisien, personne n’aura vu aussi belle la façade de Saint-Augustin ! »

« De mémoire de Parisien, personne n’aura vu aussi belle la façade de Saint-Augustin (VIIIe), une fois la restauration achevée en février prochain », se réjouit Laurence Fouqueray, chef du département des édifices cultuels de la Ville de Paris.

Un vaste chantier estimé à plus de 4,2 M€ est en effet réalisé depuis septembre 2016 sous cet échafaudage de plus de 40 m de haut et sur lequel est implantée une immense publicité.

Sculpteurs, céramistes et doreurs s’affairent pour ce chantier exceptionnel. Il s’agit de restaurer la façade de l’église visible dans la perspective du boulevard Malesherbes, avec une restitution des éléments disparus ou manquants ainsi que des maçonneries de pierre de taille et des sculptures. Le programme prévoit aussi de nettoyer les vitraux et de redorer la fonte de la grande rose centrale. Les décors en lave émaillée situés au-dessus des portes sous le porche vont aussi retrouver tout leur éclat.

« Nous assurons ainsi la transmission du patrimoine aux générations futures », souligne Laurence Fouqueray qui bénéficie dans le programme de ses travaux, d’une enveloppe de 80 M€ pour 24 chantiers d’églises lancés pendant la mandature d’Anne Hidalgo.

Le Parisien

Ce vendredi 3 novembre à midi avait lieu la bénédiction des nouvelles statues de la facade de l’église.

Si un seul d’entre vous refuse d’être un saint, l’Eglise ne pourra pas s’en remettre !

Homélie de Mgr Gobilliard à Vézelay, pour le pèlerinage des Routiers Scouts d’Europe

Pour être fils de la chrétienté, mes amis il suffit d’être fils de Dieu et de l’être pleinement. Aujourd’hui, dans la liturgie, le Seigneur nous fait le cadeau de nous livrer le secret de la sainteté : « Tous ceux qui se laissent conduire par l’Esprit de Dieu, ceux-là sont fils de Dieu ! » Dans une seule phrase de la sainte Ecriture est contenu tout ce qu’il faut faire pour être un saint.

Personne ne vous demande de reproduire l’exemple de ceux qui vous ont précédés. Le seul qu’il faut imiter, dans le fond, c’est Jésus qui se donne à nous par son Esprit Saint. Chaque saint est absolument unique. De même, chacun d’entre vous est un trésor unique et précieux pour l’Eglise.

Si un seul d’entre vous refuse d’être un saint, refuse d’accomplir sa vocation, l’Eglise ne pourra pas s’en remettre et je dis cela très sérieusement.

Lire la suite

Bientôt une nouvelle bière trappiste ?

Les Moines trappistes de Mount St Bernard, dans le Leicestershire, en Angleterre, brasseront peut-être bientôt leur propre bière. Ce serait la 12e abbaye trappiste à se lancer dans cette production.

For some time, we have been planning the establishment of a new industry to assist the upkeep of the abbey and provide common work for the monks. Our decision has been to set up a brewery in the Trappist tradition. We are currently engaged in preparatory work.

With best wishes,

fr Erik Varden

Abbot

Rendons grâce à Dieu !!!

Un mois missionnaire extraordinaire

À l’approche du centenaire de « Maximum illud » (30 novembre 1919), lettre apostolique par laquelle le pape Benoît XV a voulu insuffler un nouvel élan à la mission au lendemain de la Première guerre mondiale, le pape François décrète pour octobre 2019 un « mois missionnaire extraordinaire ».

« Ayant accueilli la proposition de la Congrégation pour l’Évangélisation des Peuples, je décrète un Mois missionnaire extraordinaire en octobre 2019, afin de susciter une plus grande prise de conscience de la missio ad gentes et de reprendre avec un nouvel élan la transformation missionnaire de la vie et de la pastorale », écrit le pape dans une lettre de deux pages adressée, dimanche 22 octobre, au cardinal Fernando Filoni, préfet de la congrégation pour l’évangélisation des peuples.

La Croix

 

Un franco-libanais à la tête des catholiques hébraïques

Mgr Pierbattista Pizzaballa administrateur apostolique du diocèse latin de Jérusalem, a nommé le père Rafic Nahra Vicaire patriarcal des Kehillot – les paroisses d’expression hébraïque.

Le père Rafic Nahra est né en 1959 en Égypte, dans une famille libanaise. À 20 ans, il s’installe en France pour obtenir un diplôme en ingénierie. En 1987, il entre au séminaire dans la capitale française puis est envoyé à Rome. Ordonné prêtre en 1992, il est incardiné dans le diocèse de Paris qui l’envoie à Jérusalem un an plus tard pour approfondir l’étude des Saintes Ecritures.

À Paris, dans les années suivantes, il a diverses affectations pastorales et académiques. Il enseigne au Collège des Bernardins. En 2004, il retourne en Terre Sainte pour poursuivre son doctorat en pensée juive à l’Université hébraïque de Jérusalem.

Une nouvelle bière catho !

La brasserie Brussel’s Beer Project lance une bière créée en collaboration avec le P. Jérôme Schaub, prêtre à l’église Ste-Catherine de Bruxelles : la Ste Kat’ !

La « Ste Kat' » rafraîchit le si traditionnel style de bière d’abbaye avec bien moins de sucre, bien plus de houblons venant notamment des nouveaux mondes. De cette collision de deux mondes, on a voulu trouver une belle balance et on espère qu’elle séduira dans un élan œcuménique !

Non content de brasser avec nous, le dynamique Père Jérémie souhaite également distribuer la bière localement via son ASBL. Tous ses bénéfices seront dirigés vers le financement de l’aménagement de la belle église et permettront également de rendre un voyage vers le Puy-du-Fou accessible à tous.

Immigration : une occasion privilégiée d’annoncer Jésus Christ !

Pour son premier voyage officiel en dehors de Rome, le pape François avait choisi de se rendre, le 8 juillet 2013, sur l’île de Lampedusa où il a rencontré des migrants. ©T.PUGLIA-GETTYIMAGES-AFP

Le pape François a reçu aujourd’hui les directeurs de la pastorale pour les migrants des différentes conférences épiscopales d’Europe, rapporte I-Media.

« Je ne vous cache pas ma préoccupation face aux signes d’intolérance, de discrimination et de xénophobie que l’on rencontre dans diverses régions d’Europe ». Celles-ci sont « souvent motivées par la méfiance et par la peur de l’autre, du différent, de l’étranger ». Le pontife a ensuite ajouté dresser la « triste constatation que nos communautés catholiques en Europe ne sont pas exemptes de ces réactions de rejet ». Le pape a regretté que de tels comportements soient « justifiés » par « un devoir moral imprécis » de conserver l’identité culturelle et religieuse « originelle ».

L’Eglise s’est diffusée sur tous les continents « grâce à la migration » des missionnaires. Ceux-ci étaient « convaincus » de l’universalité du message de salut de Jésus Christ destiné aux individus de « toutes cultures ». Les flux migratoires contemporains représentent pour le pape François une « nouvelle frontière missionnaire », une occasion privilégiée d’annoncer Jésus Christ et son Evangile « sans se déplacer de son propre environnement ». Ainsi chacun peut « témoigner concrètement » de la foi chrétienne dans « la charité et le profond respect pour les autres expressions religieuses ».