Un p’tit café… monastique !

Saviez-vous qu’il existe du café monastique ? 
C’est en 1968 que commence l’incroyable histoire du café de l’abbaye de Koutaba. Cette année-là, des moines trappistes de l’abbaye Notre-Dame d’Aiguebelle, dans le sud de la France, envoient une fondation au Cameroun. Ils atterrissent dans une ancienne plantation de café, en très mauvais état, à Koutaba, dans l’ouest du Cameroun à 1200 mètres d’altitude. 
Rapidement, ils se mettent au boulot ! Grâce à leur altitude, ils peuvent produire du café pur arabica, le top du top, et qu’on ne trouve pas partout ! Les moines y font tout de A à Z : 

  • la cueillette des grain. Les caféiers poussent sur une terre rouge qui confère des saveurs uniques !
  • la sélection des meilleurs grains
  • le lavage
  • la torréfaction, grâce à une petite usine sur place !

Résultat : un café pur arabica chouchouté “du germoir jusqu’à la tasse” selon les mots du père Georges, moine à Koutaba !
Par ici pour en acheter (moulu ou en grain, formats 250g et 500g) : https://divinebox.fr/boutique/cafe-pur-arabica-abbaye-koutaba/

Une Chimay pas chimérique

Une anecdote pour notre temps racontée par nos amis de « Divine Box »… à consommer sans modération (l’anecdote, pas la bière !)

Voici une anecdote amusante sur la Chimay Rouge (une des rares bières au monde à être labellisée « Authentic Trappist Product » – garantie officiellement de son authenticité monastique) :

– elle a été longtemps surnommée la “bière de santé” ou « boisson hygiénique », pour ses effets apparemment médicaux. En effets, des écrits précisent à l’époque que « certains doivent leur guérison à cette bière » ! A ne pas essayer en médicament, bien évidemment.. 🙂

– elle est aussi appelée “Première” car c’est la première bière brassée par l’abbaye de Scourmont en Belgique. Elle est brassée depuis 1863 !→ pour s’en procurer : 1) sur place, Abbaye Notre Dame de Scourmont, 6464 Chimay, Belgique, ou 2) en ligne : ici : https://divinebox.fr/boutique/chimay-rouge-abbaye-de-scourmont/

La Chartreuse, ça vous parle ?

Eh bien, la chartreuse a un secret ! La recette des leurs liqueurs est encore tenue complètement secrète. Voici ce qu’en racontent nos amis de « Divine Box ».

  • le manuscrit initial a été offert en 1605, par l’énigmatique maréchal d’Estrées. Mais personne ne sait où le généreux donateur l’a dégoté…
  • les chartreux ont mis plus d’un siècle à la déchiffrer ! Et comme les chartreux de Paris n’y arrivaient pas, ce sont ceux de la Grande Chartreuse à côté de Grenoble qui s’y sont collés.
  • Aujourd’hui, seuls deux personnes au monde connaissent la recette : Dom Benoît et frère Jean-Jacques, du monastère de la Grande Chartreuse- Aujourd’hui, le parchemin de 1605 est soigneusement conservé, à l’abris des regards, dans un coffre enfoui dans les tréfonds du monastère de la Grande Chartreuse. Seul le supérieur de la communauté en a les clefs ! 
  • Et le lien pour acheter et se régaler des produits des chartreux 🙂  https://divinebox.fr/categorie-produit/producteurs/monastere-de-la-grande-chartreuse/

W-e prolongé… et petite soirée ? N’oubliez pas !

Affiche pour présenter la bière de Saint-Wandrille

Si vous avez l’occasion d’une petite soirée ce week-end, ,n’oubliez pas qu’il existe une prière de la bière, écrite par le pape Paul V lui-même. En voici le contenu :

Benedic, Domine, creaturam istam cerevisiae, quam ex adipe frumenti producere dignatus es : ut sit remedium salutare humano generi, et praesta per invocationem nominis tui sancti ; ut, quicumque ex ea biberint, sanitatem corpus et animae tutelam percipiant. Per Christum Dominum nostrum. Amen.

Divine Box

Article en partenariat avec nos amis de Divine Box >>

Une petite bière trappiste à Noël ?

On a déjà parlé par ici de la « Divine Box » qui propose tous les mois de découvrir les meilleurs produits des monastères autour d’une thématique. En plus de cette boîte, il y en a une autre contenant des bières trappistes : ses sympathiques concepteurs nous en font redécouvrir le concept avec une nouvelle vidéo !