Quand pouvoir poser ses bagages est signe d’espérance

Quand pouvoir poser ses bagages est signe d’espérance : une bagagerie solidaire ouvre à Colombes ce lundi 7 janvier. Un rayon de soleil pour ceux qui en ont besoin puisque le but est de permettre aux SDF de mettre leurs affaires en sûreté et de les épauler dans une ambiance conviviale.

C’est aussi un beau service à rendre car chaque bagagerie nécessite la présence de nombreux bénévoles…  y avez-vous pensé ? Vous pouvez en savoir plus sur celles des Hauts-de-Seine en allant sur le site des « bagageries solidaires 92″ >>

Et tu creuses, et tu bénis !

« Fêté ce samedi soir en présence de plusieurs centaines de riverains, le nouveau tunnelier du Grand Paris Express sera célébré jeudi prochain. »,  légèrement en différé de la Sainte Barbe ! Sérieusement ? Eh oui, c’est ce que nous explique cet article du Parisien

« Dans les sous-sols du chantier de Bagneux, à 42 m sous terre, c’est le jeudi 6 que les agents du chantier vont recevoir sa protection. A 11 heures, le tunnelier sera officiellement consacré. C’est le père Franck Javary, curé de la paroisse de Bagneux, qui va, pour la première fois de sa vie, bénir une si impressionnante machine. « En bénissant leur outil de travail, ce sont avant tout les gens qui l’utilisent que je bénis, précise l’homme d’église. Je vais également bénir une ou plusieurs statues de Sainte-Barbe, qui sont disposées dans des petits abris et demeurent sur le chantier. »

Lire la suite

Mgr Rougé, évêque de Nanterre

Depuis dimanche 16 septembre, le diocèse de Nanterre a (enfin !) un nouvel évêque puisque Mgr Matthieu Rougé, évêque nommé depuis le 5 juin, a reçu l’ordination épiscopale et a été installé sur la cathèdre comme il se doit. On peut revoir cette grande célébration grâce à KTO :

On peut également lire l’homélie de Mgr Aupetit (« Ta feuille de route, cher Matthieu, est très claire. Elle t’est donnée par le Seigneur lui-même : « Prends ta croix » ! Est-ce à dire que le diocèse qui t’est confié est difficile ? Non, assurément, servir ici est une vraie joie. Mais je sais que tu aimes déjà ce peuple dont tu deviens le pasteur. Et celui qui aime saisit nécessairement qu’il accueille la croix. Une vie sans croix est une vie sans amour ») ou encore le premier discours de Mgr Rougé, plein de remerciements, comme il se doit mais aussi non d’un programme mais d’intentions de prières, valables pour tous !

Exultant de joie !

Si vous habitez en région parisienne, vous pourrez peut-être vous rendre à un de ces deux concerts organisés par le choeur diocésain de Nanterre le w-e prochain, afin d’exulter encore plus de joie !

L’eau vive du Salut – Garches le 7 avril à 20h30 ; Clamart le 8 avril à 16h

Un médecin archevêque ?

 

Mgr Aupetit, c’est l’évêque qui, avant de te consacrer au Seigneur, vient simplement prier à tes côtés, en silence… parce que c’est le plus important en tout et qu’il le sait très bien. Et quand il te raconte qu’il se lève tous les matins aux aurores pour prier, tu sais que ce n’est pas du chiqué : tous les matins, il prie pour ceux qui lui sont confiés et il veille à soigner sa relation d’intimité au Seigneur. C’est le secret de sa mission.

D’ailleurs, avant de t’adresser une homélie, il prie toujours l’Esprit Saint en silence quelques instants… Pour que ce soit vraiment Lui et non lui qui passe en ses mots.

Accessible, simple, humain : c’est quelqu’un à la poignée de main chaleureuse, à la parole directe et intelligente, à l’humour fin qui affleure souvent dans ses propos : un vrai humain et un vrai spirituel.

Mais la charge d’un archevêque de Paris est bien lourde : en lui souhaitant une belle mission, au Samaritain, nous invitons aussi tous nos lecteurs à prier pour lui !

Vous pourrez encore mieux le connaître en lisant cet article de « La Vie » : « le pape appelle un médecin pour Paris »

 

Célébration du 50e anniversaire de la création du diocèse de Nanterre

La célébration sera marquée ce dimanche 11 juin par des festivités à Colombes. Entretien avec le Père Hugues de Woillemont, vicaire général du diocèse de Nanterre.

« Le diocèse de Nanterre est né en 1966 après la création des départements de la ceinture parisienne (1964). Il correspond au département des Hauts-de-Seine, de la taille de l’île d’Oléron (176 km2) où vivent 1,6 millions d’habitants. Sainte-Geneviève (née en 420 à Nanterre) est la sainte patronne de notre diocèse, marqué également par d’autres figures : Saint Clodoald, Saint Vincent de Paul, l’abbé Frantz Stock ou l’abbé Guérin…  Le département compte 36 communes et il y a actuellement 50 curés. 175 prêtres sont en mission dans les paroisses, dont 125 de moins de 75 ans. Une cinquantaine de diacres permanents, 235 laïcs en mission ecclésiale dont 71 chefs d’établissements catholiques, et des milliers de baptisés ! Monseigneur Michel Aupetit, l’évêque actuel est le quatrième évêque de Nanterre. Notre diocèse a vécu un synode marquant en 1990-1992, À cause de l’Évangile qui a beaucoup œuvré pour une bonne collaboration entre ministres ordonnés et laïcs ».

Lire plus sur eglise.catholique.fr