Les jeunes cathos ne sont pas des scandales !

« Samedi 5 mai, un groupe de jeunes est entré dans la basilique du Sacré-Cœur pour perturber une rencontre entre musulmans et chrétiens (…). Deux semaines plus tard, 236 jeunes chrétiens signaient une tribune pour dénoncer cette provocation et affirmer leur foi dans le dialogue interreligieux. » C’est l’occasion pour le journal La Croix de leur donner la parole afin de réaffirmer l’importance du dialogue. Un petit extrait :

« Ce dialogue vous semble-t-il menacé aujourd’hui ?

L. R. : Je vois des tentations, notamment en France, de rester dans l’entre soi et de se replier dans quelque chose de plus confortable et sécurisant. Pourtant, le dialogue est à mon sens la seule manière de donner du sens à notre société. En tant que catholiques, nous devons rappeler en quoi, pour nous encore plus que pour les autres citoyens, ce dialogue est important.

Nous avons la responsabilité de ne pas être des instruments de scandale mais de paix, de fraternité et de compréhension mutuelle. Si les jeunes chrétiens ne peuvent pas porter un message fraternel, je ne vois pas qui le peut ! »

Quelles nouvelles de la béatification des Moines de Tibéhirine ?

Les tombes des moines de Tibéhirine. AFP.
Source : Libération

 Un article de Libération fait le point sur les débats actuels autour du déroulement de la béatification des 19 religieuses et religieux catholiques assassinés en Algérie entre 1994 et 1996, parmi lesquels les moines de Tibéhirine et Monseigneur Claverie. Elle devrait avoir lieu en Algérie, ce qui permettra sans doute de mieux signifier leur attachement à ce pays. La venue du Pape François n’est pas encore officielle, mais paraît quasi certaine. Un moyen pour François d’envoyer un message fort sur la Paix et le dialogue inter-religieux.

François s’insurge fréquemment contre l’idée du clash des civilisations, et principalement d’un affrontement entre islam et occident. C’est bien le message que l’Eglise souhaite transmettre à travers la béatification des 19 religieux, assassinés lors des années de plomb en Algérie.

La Conférence d’Al-Azhar affirme « l’égalité entre musulmans et chrétiens »

La Conférence d’Al-Azhar affirme « l’égalité entre musulmans et chrétiens » - La Croix 06-03-2017 à 14-00-55

La Croix, sous la plume d’Anne-Bénédicte Hoffner, rapporte un événement qui pourrait être de grande ampleur. Alors que le cheikh d’Al-Azhar avait déjà qualifié la dhimma (aka dhimmitude dans certains milieux) d’ « anachronique », la Conférence d’Al-Azhar a confirmé l’égalité entre les chrétiens et les musulmans, qui forment une seule nation. Elle s’est encore prononcée pour un rejet de toute discrimination entre eux.