« Et je choisis de vivre » : marcher pour traverser la deuil

« Il était une fois une femme qui n’avait qu’un seul enfant. Elle l’aimait évidemment de tout son cœur. Seulement, un jour, malheureusement, cet enfant vint à mourir… »

Conte de fée ? Non, une histoire vraie, hélas. Et à partir de laquelle naît un film, un documentaire qui suit Amande, sur les chemins de la Drôme, à la rencontre d’autres parents qui ont vécu le décès de leur enfant..

Lire la critique de Télérama

Et je choisis de vivre…

« Il était une fois », dit-elle, une jeune femme qui a perdu son enfant et en a conçu une douleur absolue. Avant de prendre la route pour un chemin un peu particulier à la rencontre de personnes ayant vécu une expérience similaire et inspirante. Un chemin vers la renaissance et la lumière.

Et je choisis de vivre, le film