Leadership du pape ou leadership du Christ ?

Selon le journal Marianne, le pape est ressuscité ! Et en plus avec le coronavirus ???!!! Bon, ce n’est pas tout à fait ce que continuent de célébrer les chrétiens dans la joie de Pâques mais il y a de l’idée… Bref, ce journal voit dans le pape le seul dirigeant qui serait apte à sortir « gagnant » (le mot est sans doute mal choisi) de la crise. Un article à lire ! >>

« Dans cette situation jamais vécue auparavant dans toute l’histoire de l’humanité, il s’est fait le messager d’une présence très vivante et concrète de l’Eglise à la souffrance du monde. Et par ses mots simples et sincères, il a su toucher les gens », commente pour Marianne le père jésuite Federico Lombardi, longtemps le porte-parole du Vatican. Que le pape et l’Eglise catholique sortent spirituellement renforcés de cette épreuve lui parait évident. Et d’autant plus face à l’hécatombe que subit le clergé, en Italie surtout. Plus de 100 prêtres, dont le quart dans le seul diocèse de Bergame, sont déjà décédés des suites du coronavirus.

Ils sortent sans attestation !

Vous aussi vous vous êtes mis à entendre les oiseaux avec le confinement ? Mais ce ne sont pas les seuls, les animaux sauvages aussi en profitent pour se promener (sans attestation !) « Les oiseaux chantent à tue-tête, les sangliers se promènent en ville, les dauphins sont de sortie. Avec le confinement, animaux sauvages et plantes profitent du calme retrouvé, tandis que les humains, prennent plus le temps d’observer la nature. » Petit tour d’horizon chez BFM >>

Une discothèque de confinement

Garder un certain sens de la fête, cela n’est pas braver les gestes barrières et ce jeune Lyonnais le montre : « Peignoir dalmatien, lunettes bling-bling, jeux de lumières, platine, enceinte et micro à la main : quand il décide de faire kiffer tout le quartier, Arthur (aka Arthur Donjon pour les intimes) n’y va pas avec le dos de la cuillère. Installé dans un appartement de la rue Bossuet dans le 6e, le phénomène a eu la bonne idée de s’inspirer de la créativité italienne pour offrir à son voisinage un énorme show digne des meilleurs clubs chaque soir à 20h. » Retrouver l’article qui lui est consacré par ici >>

Les entreprises au service des soins…

Dans la pandémie que nous vivons, il est bon de voir tous les beaux gestes. Ils sont nombreux au quotidien et puis il y a ceux des entreprises, en voici quelques-uns :

En « apéro », ce beau geste de Ricard raconté par Le Parisien. Dans les entreprises plus petites qui font des gestes énormes, notons cette belle initiative de la marge de jeans 1083 qui se met à fabriquer des masques pour les soignants (à lire encore dans Le Parisien). Et puis il y a la belle histoire de cette pizzeria de Marseille : « Le patron de la pizzeria « O’ Ventre sur Pâte » à Marseille a décidé de faire un geste pour le personnel hospitalier marseillais. Il a livré 50 pizzas à la Timone et à l’hôpital Saint-Joseph de la cité phocéenne juste avant de fermer en raison notamment du manque de matière première pour pouvoir assurer les besoins des clients. Touché par la mobilisation des soignants, ce commerçant du 7e a décidé de faire ce beau geste. » C‘est à lire dans La Provence >>

Une newsletter pour accompagner

Le p. David Lerouge du diocèse de Coutances, bien connu des internets (cette expression lui fait plaisir donc n’hésitez pas à l’employer) propose tous les jours de ce confinement une newsletter comprenant un billet spirituel et quelques petites idées. On peut les retrouver ici et s’abonner >>

Extrait de la lettre du jour : « Après l’hébétude d’un premier jour franchement déstabilisant, une certitude s’impose : un nouveau quotidien est en train de se mettre en place, un quotidien bien normal avec son lot d’exigences, de joies, de nécessités, et de trucs compliqués à gérer, et il faudra de bonnes doses d’inventivité et de malice pour que tout se passe au mieux.
Chacun cherche son rythme, parce qu’il faut bien travailler, enfants comme parents : les professeurs vont ajuster peu à peu la charge de travail, les parents les horaires opérationnels de travail, les enfants s’appropriant l’espace et le temps. Certes, il y a des incompressibles à commencer par les impératifs sanitaires, mais il est question de Vie. »

Prendre l’air ? Oui mais l’air d’opéra !

Le confinement peut aussi être l’occasion de découvrir les plus beaux spectacles du monde… L’Opéra de Paris met en ligne gratuitement ses spectacles ! 🎶 🎼

Le programme en libre accès :

Du 17 au 22/03: Manon
Du 23 au 29/03: Don Giovanni (2019)
Du 30 au 05/04: Le Lac des cygnes (2019)
Du 06 au 12/04: Le Barbier de Séville (2014)
Du 13 au 19/04: Soirée Robbins (2018)
Du 20 au 26/04: Les contes d’Hoffmann (2016)
Du 27 au 03/05: Carmen (2017)

Spectacles disponibles sur le site web de l’Opéra : https://www.operadeparis.fr

La saint Joseph en Italie

C’est souvent un temps de fête, un temps de pause dans le Carême… Là, dans le contexte de la pandémie, ce sera une occasion spéciale de prière. C’est en tout cas ce que propose l’Eglise italienne : « Une bougie allumée et un petit tissu blanc à la fenêtre pour le soir de la Saint-Joseph: de nombreux diocèses adhèrent en ces heures à l’initiative lancée ces derniers jours par la Conférence épiscopale italienne pour le jeudi 19 mars prochain.

A 21 heures, le jour dédié au gardien de la Sainte Famille, la Conférence des évêques invite chaque famille, chaque fidèle, chaque communauté religieuse à prier les Mystères lumineux du Rosaire et à rendre visibles une bougie allumée et un tissu blanc à la fenêtre. Le site des évêques italiens nous invite à prier selon les mots de Léon XIII: «À toi, ô bienheureux Joseph, saisi par la tribulation, nous avons recours et invoquons avec confiance ton patronage, ainsi que celui de ta très Sainte Épouse». » Lire tout l’article sur Vatican News >>

Quelques conseils d’Ignace pour vivre ce temps

Il n’est pas que le saint patron des coiffeurs (!!!) et le fondateur des jésuites ! Saint Ignace a encore des choses à nous dire et un des membres de son ordre a imaginé ses conseils en ce temps de Coronavirus. Cela donne une belle lettre :

« Chers habitants de la terre,

Je vois que vous avez du mal à trouver la bonne attitude face au #coronavirus. Ce n’est pas étonnant. Au cours des dernières décennies, la science a fait de tels progrès que vous en êtes venu à croire qu’une solution à chaque problème peut être trouvée en un rien de temps. Il devient maintenant évident dans le monde entier que c’est une illusion. Pour beaucoup d’entre vous, cela est assez déroutant. » Lire toute la lettre sur CathoBel >>