Le repos, pour quoi faire ?

Troisième cahier Travail de Pro Persona « Pour une finance au service de l’économie, et une économie au service de l’homme ».

Le sens plénier du repos, l’otium, est de permettre à l’homme de vivre autre chose que le travail. Un homme ne se réduit pas à son métier, aussi prenant soit-il, ni à son travail, aussi utile soit-il. Le repos n’est donc pas seulement une parenthèse entre deux épisodes de travail, une simple pause, mais un temps et un espace où l’homme peut faire l’expérience, tout simplement, de la gratuité.

Pour s’abonner aux cahiers

 

Aimer l’Église

Dossier Sub Signo Martini, par la Communauté Saint-Martin :

Voulez-vous vous amuser à collectionner toutes les raisons de critiquer l’Église et de ne pas l’aimer ? Rien de plus facile, et la bibliographie ne saurait être exhaustive. Mais l’avons-nous bien regardée, cette Église qui ne révèle sa profondeur qu’à ceux qui prennent la peine d’y entrer, et le temps de la comprendre ? Alors, tout s’éclaire, il ne s’agit plus de croire bêtement des dogmes ineptes, d’avaler tout ce qu’édicte le Pape. Vraiment, la foi a illuminé la raison, et nous sommes heureux et fiers d’être, par-delà les vieux clivages, des hommes doués de raison et de foi.