Les « bienveilleurs »

Si vous avez 4 minutes, écoutez donc cette chronique de Christophe André sur France Inter. Il y parle de ce qu’il appelle des « bienveilleurs », « toutes les personnes bienveillantes, polies, respectueuses des règles ». « Ils sont majoritaires, heureusement ! C’est grâce à eux que nos sociétés, que tous les groupes humains sont vivables et agréables. Mais on ne les repère pas, ils œuvrent en silence et n’attirent pas notre attention ».

Christophe André parle ensuite des « sagouins », qui font l’inverse. Face à leurs comportement, il existe la tolérance, qui peut cacher une certaine paresse. Mais Christophe André met en avant la « correction fraternelle » pratiquée par les chrétiens, qui peut être pratiquée en dehors de toute religion : il s’agit d’ « aller tranquillement vers ceux qui transgressent en leur demandant de cesser. » Tout simplement, sans agressivité.

A mettre en pratique pour un monde plus facile à vivre ?

Ils sont devenus kintsugi…

« Il y a quelque temps, j’ai fait tomber, en la changeant de place dans mon bureau, une petite statuette ancienne en plâtre que m’avait offerte une amie, il y a bien longtemps à Toulouse. Il s’agissait d’une Vierge toute simple, debout, portant auréole et robe brune, et joignant ses mains pour prier. Le choc la décapita.
J’étais désolé, et pour la statue et pour le souvenir qu’elle représentait. Je la recollais tant bien que mal, et les premiers temps, voir sa cicatrice, le joint de colle et le plâtre écaillé, m’attristait un peu. Je dis bien un peu, car effectivement il y a dans nos vies des choses plus importantes qu’un petit objet brisé ; mais vous savez comme moi comment fonctionne notre esprit… »

Christophe André sur Psycho Actif