Le cardinal Tauran est mort.

Le cardinal Jean-Louis Tauran est mort le 5 juillet à l’âge de 75 ans. Gravement atteint de la maladie de la Parkinson, le cardinal français, camerlingue de l’Eglise et président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, avait été hospitalisé aux Etats-Unis.

Président de dicastère, Le cardinal Tauran était l’un des Français les plus hauts placés au sein de la Curie romaine. Il avait été nommé le 20 décembre 2014 par le pape François pour être camerlingue de la Sainte Eglise romaine. Un titre important surtout en cas de conclave, ce que le cardinal Tauran n’a donc pas connu. Le camerlingue est en effet chargé de l’administration des biens temporels du Saint-Siège en cas de vacance apostolique.

Le cardinal Tauran a toutefois eu un rôle de premier plan dans l’élection du pape argentin : alors cardinal protodiacre, c’est lui qui a été chargé d’annoncer au monde le nom du nouveau Souverain pontife lors de l’Habemus papam, le 13 mars 2013.

Lire la suite de son portrait sur Famille Chrétienne

Cardinal Tauran : Ne pas céder à la haine !

Plus de 300 morts, l’attentat le plus meurtrier de l’histoire de l’Égypte : l’explosion et la fusillade devant la mosquée soufie ont fait réagir le cardinal Jean-Louis Tauran, Président du Conseil Pontifical pour le dialogue interreligieux :

« Ne pas céder à la haine, ni au pessimisme, mais renouveler au contraire nos contacts. Prier et éduquer la jeunesse. Plus la violence semble vaincre, plus il faut que les œuvres de bien se multiplient. L’heure n’est pas au pessimisme mais au contraire au dialogue toujours plus intense, avec une bonne formation pour pouvoir répondre, expliquer, se parler, s’écouter et se regarder. Il n’y a pas d’autres moyens ».

L’intervention sur radiovaticana.va