Pensée du jour

Le Christ m’a aimé et s’est livré pour moi afin que le monde découvre l’amour. Ce sera alors la pâque pour toujours et pour tous, cette pâque que l’ordination sacerdotale vous donne de célébrer chaque jour pour la gloire de Dieu, la sanctification et le salut du monde.

Robert, cardinal Sarah

Pensée du jour

Face à ce qui est trop grand pour que nous puissions le saisir, on peut demeurer dans un silence émerveillé.

Robert, cardinal Sarah

700 ans du diocèse de Luçon

Cardinal Sarah : « Nous allons supplier ensemble le Seigneur d’accorder aux Vendéens de notre temps la vigueur et le rayonnement de la foi dont leurs ancêtres ont su faire preuve au long des siècles en gardant fidèlement les commandements de Dieu et, si nécessaire, en les défendant avec courage, jusqu’au don de leur vie ; et en témoignant de ce même dynamisme missionnaire qui a lancé tant d’hommes et de femmes de votre province aux quatre coins du monde ».

Entretien avec Mgr Castet, évêque de Luçon

Avec le cardinal Sarah, la liturgie est en de bonnes mains, estime Benoît XVI

« Avec le cardinal Robert Sarah, préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements, ‘la liturgie est en de bonnes mains’, estime le pape émérite Benoît XVI. C’est ce qu’il écrit dans la préface de l’édition allemande du livre du cardinal guinéen, La Force du silence, à paraître le 24 mai.

‘Nous devons être reconnaissants au pape François d’avoir placé un tel maître spirituel à la tête de la congrégation responsable de la célébration de la liturgie’, déclare le pontife émérite. En effet, le cardinal guinéen est, selon Benoît XVI, un ‘maître spirituel qui parle en se fondant sur une profonde intimité avec le Seigneur dans le silence' ».

Lire plus dans famillechretienne.fr

Journées d’amitié sacerdotale

captureLes six prêtres qui animent le site Padreblog, dont le P. Pierre-Hervé Grosjean, ont organisé à Lyon, les 1er et 2 janvier, un rassemblement informel de prêtres.

‘Cette initiative révèle sans doute un besoin de se soutenir’, commente Pierre Durieux, responsable de la communication du diocèse de Lyon. Il fait notamment référence au roman à succès de Jean Mercier paru récemment, Monsieur le curé fait sa crise, qui traite de la question de l’isolement des prêtres.

‘Nous n’avons pas la prétention de résoudre quelque problème que ce soit’, précise l’abbé Grosjean.

Lire plus dans La Croix…