Cadeau à l’enfant Jésus ? Quel cadeau de Noël ?

Une belle légende raconte qu’à la naissance de Jésus, les bergers accourraient à la grotte avec divers dons. Chacun apportait ce qu’il avait, celui-ci des fruits de son travail, celui-là quelque chose de précieux. Mais, tandis que tous se dépensaient avec générosité, il y avait un berger qui n’avait rien. Il était très pauvre, il n’avait rien à offrir. Tandis que tous rivalisaient pour présenter leurs dons, il se tenait de côté, tout honteux. A un certain moment, saint Joseph et la Vierge se trouvèrent en difficulté pour recevoir tous ces dons, surtout Marie, qui devait porter l’Enfant. Alors, en voyant ce berger avec les mains vides, elle lui demanda de s’approcher. Et elle lui mit dans les bras Jésus. Ce berger, en l’accueillant, se rendit compte d’avoir reçu ce qu’il ne méritait pas, d’avoir entre les bras le don le plus grand de l’histoire. Il regarda ses mains, ces mains qui lui paraissaient toujours vides : elles étaient devenues le berceau de Dieu. Il se sentit aimé et, en surmontant la honte, il commença à montrer Jésus aux autres, parce qu’il ne pouvait pas garder pour lui le don des dons.
Cher frère, chère sœur, si tes mains te semblent vides, si tu vois ton cœur pauvre d’amour, cette nuit est pour toi. La grâce de Dieu est apparue pour resplendir dans ta vie. Accueille-la et la lumière de Noël brillera en toi.

Pape François, Homélie de la messe de la nuit de Noël

Le berger des brebis (Questions pour le 4° dimanche du Temps pascal C)

En ce 4° dimanche du Temps pascal C, Jésus se présente à nous comme le bon berger qui est UN avec son Père (Jean 10, 27-30).


Voici quelques questions pour l’Évangile de ce dimanche :
– Quels moyens est-ce que je me donne pour écouter la voix du bon berger?
– Que Jésus connaît-il de moi? Qu’est-ce que le(s) prêtre(s) de ma paroisse connaisse(nt) de moi?
– Quand me suis-je senti(e) protégé(e) par le Christ?
– Quelles assurance et sécurité me donne-t-il?
– Comment est-ce que je fais l’unité de ma vie?
Pour les couples et les (grands-) parents :
– Comment reconnaissons-nous que notre sacrement de mariage est participation à la vie éternelle?
– Comment notre union s’enrichit-elle de l’unité entre le Fils et son Père?
Pour ceux et celles qui travaillent (professionnellement ou au foyer) :
– Qu’est-ce que je connais sur ceux qui travaillent avec moi?
– Qu’ai-je l’impression de suivre et de subir (à contre-coeur?)?
Pour les ados :
– Quand ai-je fait l’expérience que Jésus me connaissait?
– Qu’est-ce qui me rassure parce que je suis dans la main de Dieu?

Pour les disciples-missionnaires :

– Quelle personne ai-je conduite à Jésus pour qu’elle L’écoute, Le suive et Le connaisse?

– Quelle personne puis-je inviter à choisi la vie avec le Christ Jésus et à venir se mettre dans la main du Christ?

Invitation à déjeuner (Questions pour le 3° dimanche du Temps pascal C)

En ce 3° dimanche après Pâques C, nous avons quitté Jérusalem et sommes au bord du lac de Tibériade où Jésus se manifeste à nouveau aux disciples (Jean 21, 1-19).

Voici quelques questions pour l’Evangile de ce dimanche :
– Dans quel état d’esprit est-ce que j’accueille un nouveau jour?
– Quand m’est-il arrivé de passer d’une situation de pénurie et de manque à celle d’une surabondance et d’un excès?
– Quand m’arrive-t-il de me jeter à l’eau pour aller rejoindre le Christ? ou quelqu’un qui m’est cher?
Lire la suite