Un bienheureux français de plus : Jean-Baptiste Fouque !

Une belle célébration à Marseille pour béatifier le « saint Vincent de Paul provençal » !

Le « saint Vincent de Paul provençal » exhumé !

Mercredi 20 juin, la dépouille de l’abbé Fouque a été exhumée .

« Les experts mandatés par le Vatican ont procédé à l’examen du corps dans le cadre du processus de béatification, première étape vers la canonisation. Surnommé le Saint Vincent de Paul provençal, l’abbé Fouque a consacré l’essentiel de sa vie à aider les plus démunis, il est un pilier incontournable du catholiscisme social. Il a notamment créé l’association Fouque pour l’aide à l’enfance et fondé l’hôpital Saint-Joseph en 1919. » (Source)

Bienheureuse française !

Ce dimanche, à Agen, était béatifiée Mère Adèle de Bats. « Née peu avant la prise de la Bastille en Lot-et-Garonne d’une famille noble, elle part en exile en Espagne et au Portugal où elle découvre les spiritualités mystiques de Sainte Thérèse d’Avila et de Saint Jean de la Croix. De retour en France, elle se met au service des pauvres et des enfants pour lesquels elle fonde, dès l’âge de 16 ans, une école. Avec le Père Chaminade elle crée l’ordre des Marianistes dont la vocation est « de donner Jésus au monde » en secondant Marie dans sa « mission maternelle ».   »

Lire la suite

Quelles nouvelles de la béatification des Moines de Tibéhirine ?

Les tombes des moines de Tibéhirine. AFP.
Source : Libération

 Un article de Libération fait le point sur les débats actuels autour du déroulement de la béatification des 19 religieuses et religieux catholiques assassinés en Algérie entre 1994 et 1996, parmi lesquels les moines de Tibéhirine et Monseigneur Claverie. Elle devrait avoir lieu en Algérie, ce qui permettra sans doute de mieux signifier leur attachement à ce pays. La venue du Pape François n’est pas encore officielle, mais paraît quasi certaine. Un moyen pour François d’envoyer un message fort sur la Paix et le dialogue inter-religieux.

François s’insurge fréquemment contre l’idée du clash des civilisations, et principalement d’un affrontement entre islam et occident. C’est bien le message que l’Eglise souhaite transmettre à travers la béatification des 19 religieux, assassinés lors des années de plomb en Algérie.

Quand le Vatican fait non pas un mais des exemples !

 

Aujourd’hui, dans la promulgation d’un décret de la congrégation pour les causes des saints, le pape a reconnu les martyres de Mgr Claverie et de ses compagnons en Algérie, ce qui fait qu’il seront prochainement béatifiés. Ce même jour, il a aussi reconnu les vertus héroïques de Madeleine Delbrêl, mystique et assistante sociale cherchant à vivre Dieu dans le monde.

Autant de bonnes nouvelles d’un coup, cela a probablement causé une réelle fête au ciel ! Pourquoi tant en une fois ? Le compte twitter de Ste Geneviève de Nanterre (non, ce n’est pas la sainte elle-même qui tweete, désolée de vous décevoir) suggère une explication avec l’arrivée probable d’un nouvel hôte au paradis :

 

Info ou intox cette raison ? Le Ciel nous le dira ! 😉

Lire la suite

Béatification en vue pour Mgr Claverie et les moines de Tibéhirine ?

Le décret de béatification de 19 « martyrs » tués en Algérie dans les années 1990 – dont les moines de Tibéhirine et l’ancien l’évêque d’Oran Pierre Claverie – pourrait être signé d’ici fin janvier.

« Chacun d’entre eux a été un témoignage authentique de l’amour du Christ, du dialogue, de l’ouverture aux autres, de l’amitié et de la fidélité au peuple algérien », souligne le P. Thomas Georgeon, moine trappiste postulateur de la cause de béatification, en estimant que le dossier ouvert en 2006 avait avancé rapidement.

Lire la suite

Bienheureux Francis Solanus (1870-1957)

« L’accueil fraternel envers les autres, pauvres, marginalisés, les minorités raciales ou religieuses: ce sont les traits distinctifs de la personnalité du père Francis Solanus (1870-1957), le frère capucin béatifié ce samedi à Detroit, aux États-Unis. Un exemple de simplicité et de dévouement dans le quotidien, dédié à la prière et au service du prochain, comme l’a souligné le cardinal Angelo Amato, préfet de la Congrégation pour les Causes des Saints :

‘Le bienheureux Francis Solanus Casey a atteint la sainteté ici, aux États-Unis, en gravissant chaque jour les marches qui mènent à la rencontre avec Dieu à travers l’amour pour les frères dans le besoin. Les autres, surtout les pauvres, étaient vus pas lui non pas comme un poids ou un obstacle pour son chemin de perfection. Mais comme une voie vers la lumière de la splendeur divine' ».

Sa vie sur radiovaticana.va

Béatification du père Hamel ?

« Le procès canonique va commencer par l’audition des témoins les plus âgés. Il s’agit de fidèles qui assistaient à la messe le 26 juillet dernier, et qui ont vu le père Jacques Hamel, 85 ans, qui célébrait l’eucharistie, se faire égorger au pied de son autel, en criant « Satan, va t’en ! », à ses deux assassins jihadistes. Les cinq témoins directs – un couple de paroissiens et les trois religieuses – seront interrogés par un tribunal dont les trois membres ont été choisis par l’évêque de Rouen – un juge, un promoteur de justice (qui tient le rôle de procureur) et un greffier ».

Écouter sur rtl.fr

Un prêtre salésien martyr du communisme bientôt déclaré bienheureux

Capture« En avril 1950, lorsque le régime communiste tchécoslovaque interdit les communautés religieuses, et commence à déporter prêtres et consacrés, le père Tito Zeman organise l’exfiltration clandestine de jeunes religieux salésiens vers Turin (Italie), pour qu’ils y poursuivent leur formation.

Cela vaut au père Tito Zeman d’être arrêté, puis jugé comme ‘espion du Vatican’. Il est tout d’abord condamné à 25 ans de prison. Mais il est libéré au bout de 12 années de détention. Il meurt 5 ans après, des suites des privations et mauvais traitements subis en prison ».

Lire plus sur IHS News