Angoulême, berceau de la BD

« Angoulême, ça te dit quelque chose ? » – « Oui, c’est la ville des BD, c’est ça ? »

C’est tout à fait ça ! Angoulême est le lieu d’un festival annuel de la BD. Mais pas seulement ! Arts in the city rapporte la découverte (en 2018) d’une très vieille BD, datant de 12000 ans, sur le chantier de la gare : une plaquette en pierre, où on reconnaît les silhouettes d’un cheval, d’un cerf, etc.

Pour lire la BD, ou du moins repérer les tracés découverts sur cette pierre, c’est ici.

Elle est fraîche ma BD, elle est fraîche !

Et bien plus que ce fichu poisson d’Ordralfabétix !

Tous les ans fin janvier, en parallèle du festival de BD d’Angoulême, se déroule le prix de la BD chrétienne qui prime des ouvrages cherchant à allier tout spécialement le beau et le sens. Découvrez les deux ouvrages primés cette année, présentés par l’évêque d’Angoulême.

Le prix de la BD chrétienne a été attribué à John Bost – un précurseur (V. Henry – B. Loth, éd. La boîte à Bulles) et vous pouvez en lire une rapide recension chez Zabou.

La mention spéciale a été attribuée à Un bruit étrange et beau (Zep, éd. Rue de Sèvres).

 

Prix de la BD chrétienne : un lauréat… et un coup de cœur !

Tous les ans, en janvier, a lieu le Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême. En même temps, un jury remet le prix de la bande dessinée chrétienne. Pour sa 32e édition, ce prix a été attribué à John Bost, un précurseur de Vincent Henry et Bruno Loth (Editions La Boîte à Bulles). Le prix sera remis le 25 janvier à l’église Saint-Martial d’Angoulême.

Pionnier de l’action sociale, John Bost créa au XIXe siècle l’un des premiers centres d’accueil des défavorisés de tous âges, qu’ils soient orphelins, simples d’esprits, épileptiques… Ces infortunés trouvèrent refuge aux asiles de La Force fondés près de Bergerac par ce pasteur d’origine suisse et ses paroissiens gascons.
Le portrait du protestant français le plus emblématique du XIXe siècle dont l’oeuvre contribua à changer le regard posé sur les personnes. Une biographie riche et captivante, retraçant aussi un milieu et une époque.

Plus inattendu peut-être, le Jury a aussi décerné une mention spéciale à Zep (le papa de Titeuf) pour Un Bruit étrange et beau.

Lire la suite