Prêts pour le retour du Maître ?

« ‘Le thème de la vigilance est un des fils conducteurs du Nouveau Testament’, a rappelé le Pape François. À plusieurs reprises dans les Évangiles, Jésus avertit ses disciples et les invite à se tenir prêts pour le retour du Maître. Avec cet appel pour une responsabilité assumée avec amour, Jésus nous interpelle dans notre quotidien ».

Audience Général sur radiovaticana.va

Le carême est un chemin d’espérance

Pour bien comprendre ce que signifie le Carême, le Pape est revenu sur le sens de ces 40 jours précédant Pâques qui font référence à l’Exode des Hébreux « dans l’espérance de rejoindre la Terre promise ». Comme le résume bien Xavier Sartre pour Radio Vatican, François explique que malgré la tentation permanente de retourner en arrière, vers l’Egypte, les hébreux ont accompli un « exode », au sens propre du terme, une « sortie de l’esclavage vers la liberté ». Et pour nous aussi, a précisé le Saint-Père, il s’agit d’une « sortie de l’esclavage, du péché, vers la liberté, vers la rencontre avec le Christ Ressuscité ». « Chaque pas, chaque effort, chaque épreuve, chaque chute et chaque reprise, tout a un sens à l’intérieur du dessein de salut de Dieu qui veut pour son peuple la vie et non la mort, la joie et non la douleur ».

L’espérance entre dans le monde

capture« Celui qui s’appuie sur ses propres sécurités, surtout matérielles, n’attend pas le salut de Dieu. Seule l’Espérance en Dieu nous sauvera.

Les bergers, comme le chœur des anges, se réjouissent car l’espérance chrétienne s’exprime dans la louange et l’action de grâce à Dieu, qui a inauguré son Règne d’amour, de justice et de paix.

En contemplant la Crèche, accueillons Jésus, germe de l’espérance que Dieu dépose dans les sillons de notre histoire personnelle et communautaire. Car chaque oui à Jésus qui vient est un germe d’espérance ».

Le Pape François, lors de l’audience générale…

Nouveau cycle de catéchèse du Pape sur l’Espérance

Audience générale : "ne jamais perdre l'Espérance"Le Pape François a initié hier un nouveau cycle de catéchèse sur le thème de l’Espérance. Pour en parler, un petit reportage de Radio Vatican suite à l’audience générale de ce mercredi : « Ne jamais perdre l’espérance », qui est la « vertu des petits »: c’est l’appel lancé par le Pape ce matin lors de l’audience générale, tenue dans la salle Paul VI. François a initié ce mercredi un nouveau cycle de catéchèse sur l’espérance chrétienne… Prenant appui sur le chapitre 40 du Livre d’Isaïe, autrement appelé le Livre de la Consolation, le Souverain Pontife a enjoint les fidèles à attendre dans la confiance e la venue du Seigneur.

 

Et le texte complet de la catéchèse traduit en français est à lire ici. Extrait :

Mais la vraie histoire n’est pas celle faite par les puissants, mais celle faite par Dieu avec ses petits. La véritable histoire, celle qui restera dans l’éternité, est celle que Dieu écrit avec ses petits : Dieu avec Marie, Dieu avec Jésus, Dieu avec Joseph, Dieu avec les petits. Ces petits et ces simples que nous trouvons autour de Jésus à sa naissance : Zaccharie et Elisabeth, âgés et marqués par la stérilité, Marie, jeune fille vierge, épouse promise à Joseph, les bergers, qui étaient méprisés et ne comptaient pour rien. Ce sont les petits, rendus grands par leur foi, les petits qui savent continuer d’espérer. Et l’espérance est la vertu des petits. Les grands, les satisfaits ne connaissent pas l’espérance ; ils ne savent pas ce que c’est.